recidive alcool sur la route

Le
amilou
bonjour
je cherche des informations pour mon fils de 28 ans.
je cherche des informations pour lui et les consequences de sa famille
pas de me faire la morale.
c'est assez dur pour tous le monde et sa maniere n'est pas bien, mais sa
reste mon fils.

Il a été pris pour la 2me fois pour alcool au volant
la première fois en 2008 il avait 0,9g d'alcool dans l'air 4 mois de
retrait de permis et au tribunal la dame qu'il a vu lui avait mis 250
euros d'amandes et faire un stage.
là il a recommencé lundi soir, les gendarmes ont calculé 1,1g et pris
son permis
il va au tribunal le 24 novembre par la covocation des gendarmes.
je suis allé le chercher à la gendarmerie avec sa femme pour reprendre
la voiture.
j'ai demandé au chef gendarme ce qui allait se passer et il m'a dit
qu'il n'irait pas en prison, mais qu'il aura une peine de prison sursis
une tres grosse amande et que son permis etait obligatoirement perdu
parce que c'est la 2eme fois en moins de 3 ans.
c'est la panique avec sa femme et ses enfants parce que sans permis
il ne peut plus travaillé.
J'ai peur qu'il prenne sa voiture et que ça soit pire apres
si je lui prend un avocat son permis peut encore etre recupéré pour
travailler ?
Amilou perdue
Vos réponses Page 1 / 11
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Serge
Le #22508541
"amilou" 4c76bd2c$0$31604$
bonjour
je cherche des informations pour mon fils de 28 ans.
je cherche des informations pour lui et les consequences de sa famille
pas de me faire la morale.
c'est assez dur pour tous le monde et sa maniere n'est pas bien, mais
sa reste mon fils.

Il a été pris pour la 2me fois pour alcool au volant
la première fois en 2008 il avait 0,9g d'alcool dans l'air 4 mois de
retrait de permis et au tribunal la dame qu'il a vu lui avait mis 250
euros d'amandes et faire un stage.
là il a recommencé lundi soir, les gendarmes ont calculé 1,1g et pris
son permis
il va au tribunal le 24 novembre par la covocation des gendarmes.
je suis allé le chercher à la gendarmerie avec sa femme pour reprendre
la voiture.
j'ai demandé au chef gendarme ce qui allait se passer et il m'a dit
qu'il n'irait pas en prison, mais qu'il aura une peine de prison
sursis une tres grosse amande et que son permis etait obligatoirement
perdu parce que c'est la 2eme fois en moins de 3 ans.
c'est la panique avec sa femme et ses enfants parce que sans permis
il ne peut plus travaillé.
J'ai peur qu'il prenne sa voiture et que ça soit pire apres
si je lui prend un avocat son permis peut encore etre recupéré pour
travailler ?
Amilou perdue




Bonsoir,

Je ne peux pas grand chose pour le cas de votre fils, mais simplement
vous signaler que dans les associations de défense des automobilistes,
un des seuls cas où ils refusent la prise en charge de la défense d'un
de leurs adhérents est justement le cas de l'alcool au volant....

Je n'en dirais pas plus car pas là pour faire de la morale...

Simplement je crains qu'il n'ait pas beaucoup de "chances" de récupérer
son permis de conduire, les "permis blancs" n'existant plus, et ils
étaient rarement acceptés dans ces cas là !!!

Il y a des choses qui peuvent peut-être "amadouer" le juge, mais sans
aucune certitude :
L'alcoolisme étant reconnu comme étant plus ou moins une maladie, il
devrait consulter et éventuellement suivre une cure de désintoxication,
voire se faire aider par des associations et ce très rapidement !

Le problème dans de tels cas, est qu'il est facile d'argumenter en
disant "et si mes gamins avaient été en face ?"

Alors un avocat ? Il peut aider car lui le juge est obligé de l'écouter,
mais dans un tel cas il ne faut pas s'attendre à des miracles, et les
honoraires sont relativement élevés si vous faites appel à un
spécialiste des infractions routières...
(à supposer qu'il accepte de défendre votre fils !)

Mais s'il ne lui reste que 6 points ou moins sur son permis, aucune
chance de le récupérer car la moindre peine fera de façon AUTOMATIQUE
retirer 6 points sur ledit permis, et même le juge n'y peut rien !

Serge
radshak
Le #22508621
Le 26/08/2010 21:51, Serge a écrit :

Alors un avocat ? Il peut aider car lui le juge est obligé de l'écouter



alcool en récidive = annulation automatique du permis
baveux bavard ou pas !
article 234-13 du code de la route
David
Le #22508701
amilou wrote:
Il a été pris pour la 2me fois pour alcool au volant
la première fois en 2008 il avait 0,9g d'alcool dans l'air 4 mois de
retrait de permis et [...] 250 euros d'amandes et faire un stage.
là il a recommencé lundi soir, les gendarmes ont calculé 1,1g et pris
son permis

si je lui prend un avocat son permis peut encore etre recupéré pour
travailler ?



http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;j?idSectionTA=LEGISCTA000006159521&cidTexte=LEGITEXT000006074228&dateTexte 100826

Article L234-13 du Code de la route: "Toute condamnation pour l'une des
infractions prévues aux articles L. 234-1 et L. 234-8, commise en état
de récidive au sens de l'article 132-10 du code pénal, donne lieu de
plein droit à l'annulation du permis de conduire avec interdiction de
solliciter la délivrance d'un nouveau permis pendant trois ans au plus."
amilou
Le #22508791
Serge a écrit :

"amilou" 4c76bd2c$0$31604$
bonjour
je cherche des informations pour mon fils de 28 ans.
je cherche des informations pour lui et les consequences de sa famille
pas de me faire la morale.
c'est assez dur pour tous le monde et sa maniere n'est pas bien, mais
sa reste mon fils.

Il a été pris pour la 2me fois pour alcool au volant
la première fois en 2008 il avait 0,9g d'alcool dans l'air 4 mois de
retrait de permis et au tribunal la dame qu'il a vu lui avait mis 250
euros d'amandes et faire un stage.
là il a recommencé lundi soir, les gendarmes ont calculé 1,1g et pris
son permis
il va au tribunal le 24 novembre par la covocation des gendarmes.
je suis allé le chercher à la gendarmerie avec sa femme pour reprendre
la voiture.
j'ai demandé au chef gendarme ce qui allait se passer et il m'a dit
qu'il n'irait pas en prison, mais qu'il aura une peine de prison
sursis une tres grosse amande et que son permis etait obligatoirement
perdu parce que c'est la 2eme fois en moins de 3 ans.
c'est la panique avec sa femme et ses enfants parce que sans permis
il ne peut plus travaillé.
J'ai peur qu'il prenne sa voiture et que ça soit pire apres
si je lui prend un avocat son permis peut encore etre recupéré pour
travailler ?
Amilou perdue




Bonsoir,

Je ne peux pas grand chose pour le cas de votre fils, mais simplement
vous signaler que dans les associations de défense des automobilistes,
un des seuls cas où ils refusent la prise en charge de la défense d'un
de leurs adhérents est justement le cas de l'alcool au volant....

Je n'en dirais pas plus car pas là pour faire de la morale...

Simplement je crains qu'il n'ait pas beaucoup de "chances" de récupérer
son permis de conduire, les "permis blancs" n'existant plus, et ils
étaient rarement acceptés dans ces cas là !!!

Il y a des choses qui peuvent peut-être "amadouer" le juge, mais sans
aucune certitude :
L'alcoolisme étant reconnu comme étant plus ou moins une maladie, il
devrait consulter et éventuellement suivre une cure de désintoxication,
voire se faire aider par des associations et ce très rapidement !

Le problème dans de tels cas, est qu'il est facile d'argumenter en
disant "et si mes gamins avaient été en face ?"

Alors un avocat ? Il peut aider car lui le juge est obligé de l'écouter,
mais dans un tel cas il ne faut pas s'attendre à des miracles, et les
honoraires sont relativement élevés si vous faites appel à un
spécialiste des infractions routières...
(à supposer qu'il accepte de défendre votre fils !)

Mais s'il ne lui reste que 6 points ou moins sur son permis, aucune
chance de le récupérer car la moindre peine fera de façon AUTOMATIQUE
retirer 6 points sur ledit permis, et même le juge n'y peut rien !

Serge



tu peu me donner adresse d'un avocat bien pour sa sur dieppe ou le havre
ou rouen
merci
radshak
Le #22508901
Le 26/08/2010 23:34, amilou a écrit :
Serge a écrit :

Bonsoir,

Je ne peux pas grand chose pour le cas de votre fils, mais simplement
vous signaler que dans les associations de défense des automobilistes,
un des seuls cas où ils refusent la prise en charge de la défense d'un
de leurs adhérents est justement le cas de l'alcool au volant....

Je n'en dirais pas plus car pas là pour faire de la morale...

Simplement je crains qu'il n'ait pas beaucoup de "chances" de
récupérer son permis de conduire, les "permis blancs" n'existant plus,
et ils étaient rarement acceptés dans ces cas là !!!

Il y a des choses qui peuvent peut-être "amadouer" le juge, mais sans
aucune certitude :
L'alcoolisme étant reconnu comme étant plus ou moins une maladie, il
devrait consulter et éventuellement suivre une cure de
désintoxication, voire se faire aider par des associations et ce très
rapidement !

Le problème dans de tels cas, est qu'il est facile d'argumenter en
disant "et si mes gamins avaient été en face ?"

Alors un avocat ? Il peut aider car lui le juge est obligé de
l'écouter, mais dans un tel cas il ne faut pas s'attendre à des
miracles, et les honoraires sont relativement élevés si vous faites
appel à un spécialiste des infractions routières...
(à supposer qu'il accepte de défendre votre fils !)

Mais s'il ne lui reste que 6 points ou moins sur son permis, aucune
chance de le récupérer car la moindre peine fera de façon AUTOMATIQUE
retirer 6 points sur ledit permis, et même le juge n'y peut rien !

Serge



tu peu me donner adresse d'un avocat bien pour sa sur dieppe ou le havre
ou rouen
merci



sa sert à rien, le permis de ton fils est mort de chez mort !
ni un avocat, ni un juge peut rein faire avec la récidive
svbeev
Le #22509001
radshak news:i56q33$bct$:

Le 26/08/2010 23:34, amilou a écrit :
Serge a écrit :



Bonsoir,

Je ne peux pas grand chose pour le cas de votre fils, mais
simplement vous signaler que dans les associations de défense des
automobilistes, un des seuls cas où ils refusent la prise en charge
de la défense d'un de leurs adhérents est justement le cas de
l'alcool au volant....

Je n'en dirais pas plus car pas là pour faire de la morale...

Simplement je crains qu'il n'ait pas beaucoup de "chances" de
récupérer son permis de conduire, les "permis blancs" n'existant
plus, et ils étaient rarement acceptés dans ces cas là !!!

Il y a des choses qui peuvent peut-être "amadouer" le juge, mais
sans aucune certitude :
L'alcoolisme étant reconnu comme étant plus ou moins une maladie, il
devrait consulter et éventuellement suivre une cure de
désintoxication, voire se faire aider par des associations et ce
très rapidement !

Le problème dans de tels cas, est qu'il est facile d'argumenter en
disant "et si mes gamins avaient été en face ?"

Alors un avocat ? Il peut aider car lui le juge est obligé de
l'écouter, mais dans un tel cas il ne faut pas s'attendre à des
miracles, et les honoraires sont relativement élevés si vous faites
appel à un spécialiste des infractions routières...
(à supposer qu'il accepte de défendre votre fils !)

Mais s'il ne lui reste que 6 points ou moins sur son permis, aucune
chance de le récupérer car la moindre peine fera de façon
AUTOMATIQUE retirer 6 points sur ledit permis, et même le juge n'y
peut rien !

Serge



tu peu me donner adresse d'un avocat bien pour sa sur dieppe ou le
havre ou rouen
merci



sa sert à rien, le permis de ton fils est mort de chez mort !
ni un avocat, ni un juge peut rein faire avec la récidive





Reste à déterminer le délai pendant lequel il lui sera interdit de
repasser le permis et sur ce point l'assistance n'est peut être pas
totalement inutile.
David
Le #22509041
David wrote:
amilou wrote:
Il a été pris pour la 2me fois pour alcool au volant
la première fois en 2008 il avait 0,9g d'alcool dans l'air 4 mois de
retrait de permis et [...] 250 euros d'amandes et faire un stage.
là il a recommencé lundi soir, les gendarmes ont calculé 1,1g et pris
son permis



si je lui prend un avocat son permis peut encore etre recupéré pour
travailler ?



http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;j?idSectionTA=LEGISCTA000006159521&cidTexte=LEGITEXT000006074228&dateTexte 100826


Article L234-13 du Code de la route: "Toute condamnation pour l'une des
infractions prévues aux articles L. 234-1 et L. 234-8, commise en état
de récidive au sens de l'article 132-10 du code pénal, donne lieu de
plein droit à l'annulation du permis de conduire avec interdiction de
solliciter la délivrance d'un nouveau permis pendant trois ans au plus."



http://www.infodroit.com/annulation-permis.php#judi
Dr brigitte crest
Le #22509181
amilou a écrit :
bonjour
je cherche des informations pour mon fils de 28 ans.
je cherche des informations pour lui et les consequences de sa famille
pas de me faire la morale.




La morale est pourtant parfois bien utile et bien nécessaire.

Dr b.c.
djeel
Le #22509451
Le 26/08/2010 21:14, amilou a écrit :

c'est la panique avec sa femme et ses enfants parce que sans permis
il ne peut plus travaillé.
J'ai peur qu'il prenne sa voiture et que ça soit pire apres




A part l'aspect juridique, un seul conseil : convaincre ton fils de se
faire soigner, sans attendre le jugement, pour éviter le pire à venir !


--
Djeel
geek
Le #22509581
Bonjour
désolé, mais aauf vice réel de procédure (et encore ...) le permls de
votre fils est mort
le fait d'avoir été déjà condomné pour cela, du seul fait de la
récidive, entraine l'annulation de plein droit de son permis
par ailleurs en 2008 il a deja perdu 6 points de ce fait,
et pour cette 2ieme infractioni, 6 points encore (apres decision de
justice definitive) : là encorel le permis est mort
en droit votre fils aura une autre chose presque aussi importante à
defendre : le temps qui'il slui sera imposé avant de pouvoir de
représenter aux épreuves du permis de conduire ...
sur le plan pratique il faut preperare la defense et un avocat ne peut
qu'etre conseillé vivement
il arrive que certains magistrats prennent comme "figure de proue" de
l'audience un "cas" considéra comme 'exemplaire" pour "éducquer" (ne
n'ai pas ézcrit "impressionner" ...) le public
une jeune à ce "jeu" là est mangé tout cru ...
sur le fond, votre fils devra pouvoir expliquer ce qui l'a amené à
prendre le volant apres avoir bu exagérement ...
une analyse de sang pourrait peut etre permettre de mettre en évidence
que ce n'était qu'occassionnel et qu'il n'est pas alcoolique
dans le 2nd cas commencer une cure, voir se faire hospitliser, serait
peut etre une bonne chose (mais si c'est si seimplement pour l'audience
il recommencera ... sans doute cette fois avec conduite dans permis, et
en cas d'accident mortel ou grave causé à autrui, vous imaginiez les
degats ...)
le fait d'avoir une famille n'est en aucun cas une circonstance de
modération de la sanction : on lui répondra que lui meme n'y ayant pas
pensé avant, surtout apres une 1ere infraction , l'argumeent est inoopérant
il ui faut donc s'orgnaiser pour faire face au defaut de permis
(transport en commun, famille, collegue de travail ...)
à défaut il lui faudra peut etre changer de metier
je sais c'est dur mais dura lex sed lex (la loi est dure mais c'est la loi)
déolé pour les fautes de frappe et autres mais je suis un mal voyant
ch
Publicité
Poster une réponse
Anonyme