Retour sur les labels...

Le
Jacques Dassié
Revenons sur quelques précisions. En effet, dans le fil précédent, certains
contributeurs se plaignent d'un manque d'homogénéité et d'une certaine
inconstance des labels sans se rendre bien compte que définis au petit
bonheur la chance par constructeurs et assembleurs sérieux, il y a peu de
raison qu'une certaine loi s'en dégage

Les labels sont de courts textes (totalement facultatifs) permettant une
identification facile de chaque partition. Tous les PC correctement
configurés doivent avoir un label différent pour chaque partition. C'est à
réaliser lors de l?introduction de tous nouveaux disques durs, lors de son
partitionnement. Mais si ce n'est pas le cas, c'est à l'utilisateur de
corriger cette carence.

Le label doit être un texte de création personnelle, associant valeurs
numériques de rang ordinateur, de rang de disque et de rang de partition,
plus un court texte mnémotechnique, l'ensemble ne dépassant pas un certain
nombre de signes. Les limitations sont : FAT 32 = 11 signes et NTFS = 32
signes, pour éviter toute troncature parasite, source possible de confusion.

En corollaire, une partition peut ne pas en avoir et fonctionner sans
problème. Ils sont toutefois précieux dans toutes les opérations de
manipulation de partitions. Associé et correspondant bi-univoque avec une
partition - et une seule - (malheureusement, il n'existe pas de filtrage de
redondondance dans nos OS, seulement un contrôle du nombre de caractères)
c'est l'outil protecteur absolu de l'identification de nos partitions.

Les OS les plus répandus, Windows XP et Vista permettent après quelques
clics de faire apparaître un tableau de " Gestion des disques ". On lit dans
chaque case , représentant une partition, dans une ligne correspondante à un
disque, une mention en gras du genre :

" Disque 0 113-PRODUCT (E :)"

Le label, c'est bien sûr le terme : 113-PRODUCT et c'est vous-même qui
l'avez imposé (ou qui auriez dû l'imposer?) lors de la mise en place des
partitions. L'indication du numéro de disque et de lettre de partition " E :
" n'est donnée qu'à titre indicatif et peut changer selon le programme de
présentation, alors que le label est invariable !

En résumé :
- Le numéro du disque ainsi que la lettre d'identification de la partition
sont des éléments instables, variables en fonction des marques de logiciels
de sauvegarde. Même dans une même marque et le même programme, les résultats
diffèrent selon que le programme est lancé "à chaud" à partir du HD ou bien
lancé à partir d'un CD-ROM de boot !!!.
Le seul élément parfaitement stable est le Label que l'on aura imposé à
chaque partition dans chaque disque dur de l'ordinateur.
Dernier rappel :
Il est prudent d'utiliser pour le label un codage numérique suivi d'un court
texte mémotechnique, le tout ne dépassant pas 11 caractères (FAT ) ou 32
(NTFS). Simple exemple, mon code à 3 chiffres :

1 = Rang ordinateur
2 = Rang disque dur dans l'ordi
4 = Rang partition dans le disque.

Un exemple : label "311-SYSTEM" : Ordinateur N° 3, disque dur N° 1,
partition n° 1, (le système).

Si un ordinateur a connu plusieurs générations de disques durs, continuer à
prendre des numéros de label à suivre pour chaque HD. Le troisième disque
dur d?un ordi peut être le 9 ème de son histoire
Il pourra s'appeler 239-PHOTOS par exemple. Et si par quelque hasards de la
vie de nos amis, on avait dépassé le nombre 9 L'alphanumérique est là
pour nous aider !

Un disque pourrait s'appeler 23B-Photos Pourquoi pas ?
L'essentiel, vous l'avez compris, est de ne JAMAIS réutiliser un label
passé, sous prétexte que son HD n?existe plus depuis longtemps Il faut
pouvoir reprendre dans la pile de nos vieux disques réformés, tel vieux HD,
le brancher en slave et retrouver les noms des partitions intactes.

Bien sur, le numéro de disque et les lettres de partitions seront
fantaisistes, mais le vieux label sera bien là, toujours fidèle, toujours
exploitable, pour espérer retrouver ce précieux document auquel nous tenions
tant !

Faire d'avance un plan de numérotation des labels de nos machines serait
assez rationnel sur le plan de la sécurité. Et si, par quelque beau Dimanche
pluvieux, on se sentait d'attaque, avec un plan sous les yeux, l?appliquer
sur une machine, cela va très vite et sans rien bouleverser !

--
Jacques Dassié
http://archaero.com/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Lou Ravi
Le #18842291
Jacques Dassié wrote:


Quel paquet de bla-bla pour rien. Pour changer un 'label' tu cliques
droit sur le disque et tu choisis (tiens) 'renommer' et ton label peut
devenir ce que tu veux pourvu qu'il contient 256 caractères ou moins.
Pourquoi faire compliqué quand tu peux faire simple?
Jacques Dassié
Le #18844491
Le Fri, 6 Mar 2009 23:33:48 +0100, "Lou Ravi" écrit:


Quel paquet de bla-bla pour rien. Pour changer un 'label' tu cliques
droit sur le disque et tu choisis (tiens) 'renommer' et ton label peut
devenir ce que tu veux pourvu qu'il contient 256 caractères ou moins.



Mais voyez-donc dans quel état il s'est mis ! Mon joli Ravi, quelle vilaine
grosse mouche t'a piqué pour que tu te départisses ainsi d'un flegme quasi
britannique ?

Exact pour les noms de fichiers. Mais pour les Vol_Name (Labels) des
partitions ? Tu devrais nous décrire la manip de façon détaillée, tu
rendrais service à tous !

Corollaire : est-ce que ce nom s'enregistre bien comme label de partition et
se relit intégralement ? Y aurait pas comme un doute ?
Concernant la longueur du nom des partitions, les Spécifications Techniques
Microsoft précisent, pour les FAT 16 et 32 :
http://www.microsoft.com/whdc/system/platform/firmware/fatgendown.mspx

BS_VolLab 43 11 Volume label. This field matches the 11-byte volume label
recorded in the root directory.
BS_VolLab 71 11 This field has the same definition as it does for FAT12 and
FAT16 media. The only difference for FAT32 media is that the field is at a
different offset in the boot sector.

Mon message détaillait la description d'une politique rationnelle
d'identification de nos espaces de stockage, afin d'en préserver la sécurité
à long terme. Et cela, malgré les évolutions techniques constantes du
support de ces espaces et leur remplacement périodique. C'est tout.

Mais si cet aspect des choses te dérange, pourquoi le lire ? Un message est
si facile à sauter ou à neutraliser... Essaie aussi de respecter un peu
mieux la grammaire française.

Quelques définitions pour terminer.

VOLUME, définition du mot VOLUME, Plusieurs volumes peuvent être contenus
dans un disque dur démembré ou dans une unité de disquette.

VOLUME LABEL, définition du mot VOLUME LABEL, Version anglaise pour nom de
volume qui revêt onze caractères qu'il est possible de donner sous
environnement MS-DOS pour les disques durs et disquettes. (Nota : continué
sous Windows).

LABEL , définition du mot LABEL , Définition du mot LABEL , " Etiquette" en
français. Un label de volume est un mot de 11 caractères attribué aux
disques durs et disquettes.

PARTITION, définition du mot PARTITION, Zone d'un disque dur séparé
virtuellement des autres parties, afin d'obtenir deux ou plusieurs disques
durs indépendant.

PARTITIONNER, définition du mot PARTITIONNER, Créer des zones différentes et
hermétiques les unes aux autres sur un disque.


--
Jacques Dassié
http://archaero.com/
Lou Ravi
Le #18846981
Jacques Dassié wrote:
Le Fri, 6 Mar 2009 23:33:48 +0100, "Lou Ravi"


Quel paquet de bla-bla pour rien. Pour changer un 'label' tu cliques
droit sur le disque et tu choisis (tiens) 'renommer' et ton label
peut devenir ce que tu veux pourvu qu'il contient 256 caractères ou
moins.



Mais voyez-donc dans quel état il s'est mis ! Mon joli Ravi, quelle
vilaine grosse mouche t'a piqué pour que tu te départisses ainsi d'un
flegme quasi britannique ?




Mon message détaillait la description d'une politique rationnelle
d'identification de nos espaces de stockage, afin d'en préserver la
sécurité à long terme. Et cela, malgré les évolutions techniques
constantes du support de ces espaces et leur remplacement périodique.
C'est tout.



Mes excuses . J'ai lu et répondu trop rapidement ayant pris ton message
(le premier) comme une réponse à une question sur les labels plutôt
qu'un commentaire sur le labels. Fort sensé d'ailleurs. De ce fait, et
l'erreur d'approche à sa lecture, j'ai trouvé trop long et technique
pour ce que je supposais être la réponse à une simple question d'un
néophyte et ça m'énervait. Ce qui n'est pas, comme tu dis, dans mes
habitudes ici. Je mets ça au compte du Mistral qui s'est déchaîné ici et
nous rend tous fou.

Pour le 256 caractères, oups!. Je vais m'auto punir en portant un bonnet
d'âne toute la soirée
Jacques Dassié
Le #18847931
Le Sat, 7 Mar 2009 17:14:25 +0100, "Lou Ravi" écrit:


3


Je mets ça au compte du Mistral qui s'est déchaîné ici et
nous rend tous fou.


Oh, ces vents sont bien excitants... Je me souviens d'un certain Foehn...
Il suffit souvent de s'expliquer pour se comprendre.
Bon vent quand même ! (;-o)
--
Jacques Dassié
http://archaero.com/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme