Révélation dans l'Asakusa

Le
Bébert le Chef d'orchestre
Bonjour à tous,

Je suis allé au Japon la semaine dernière pour préparer ma prochaine
tournée (en juillet)et répondre à quelques interviews(et oui, la musique
c'est aussi du marketing et la communication des tournée, ça se prépare)
Bref, j'ai quand même eu le temps d'aller voir mes vendeurs de hifi
préférés à Tokyo(notamment mon préféré dans l'Asakusa).

Celui-ci avait une "révélation" à me proposer qui m'a laissé
pantois(pourtant il en faut pour me laisser ainsi): il s'agit d'un fil
magnétique l'on installe en périphérie de sa pièce d'écoute, à hauteur
des oreilles (c'est le hic de cette installation qui exige une mesure
précise à 5 cm près) et relié à de forts électroaimants.

L'efficacité vient du fait que le champ magnétique ainsi créé lisse les
perturbations magnétiques naturelles de la pièce d'écoute. Or ces
perturbations magnétiques naturelles sont responsables d'accidents
parfois notables de la courbe de réponse, qu'on a longtemps attribués,
faute de connaissances, à l'acoustique de la salle.

Cette acoustique de la salle peut exciter des résonances, certes, mais
d'autres sont dues aux irrégularités du champ magnétique.Or ces
dernières sont condidérablemnt atténuées voire annulées par le lissage
du champ provoqué par cette installation somme toute assez simple.

J'ai longuement écouté avec et sans (il suffit de couper les électro-
aimants) pour conclure que l'amélioration était vraiment fantastique en
termes de cohérence et d'homogéinité de la bande passante. L'orgue de
l'ouverture d'Ainsi parlait est mieux défini etc..

S'il est coûteux de refaire une salle d'écoute, en revanche
l'installation de ce fil électromagnétique ne demande que quelques
heures et ne coûte que 5000 $(hors pose). Au cours du $,cela fait peu
en euros pour un résultat magistral.


Bébert le chef d'orchestre

PS: photos disponibles pour ceux que cela intéresse.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Aboli Bibelot
Le #14012041
"Bébert le Chef d'orchestre" news: WDxZj.25$
Bonjour à tous,

Je suis allé au Japon la semaine dernière pour préparer ma prochaine
tournée (en juillet)et répondre à quelques interviews(et oui, la musique
c'est aussi du marketing et la communication des tournée, ça se
prépare...)
Bref, j'ai quand même eu le temps d'aller voir mes vendeurs de hifi
préférés à Tokyo(notamment mon préféré dans l'Asakusa).

Celui-ci avait une "révélation" à me proposer qui m'a laissé
pantois(pourtant il en faut pour me laisser ainsi): il s'agit d'un fil
magnétique l'on installe en périphérie de sa pièce d'écoute, à hauteur des
oreilles (c'est le hic de cette installation qui exige une mesure précise
à 5 cm près) et relié à de forts électroaimants.

L'efficacité vient du fait que le champ magnétique ainsi créé lisse les
perturbations magnétiques naturelles de la pièce d'écoute. Or ces
perturbations magnétiques naturelles sont responsables d'accidents parfois
notables de la courbe de réponse, qu'on a longtemps attribués, faute de
connaissances, à l'acoustique de la salle.

Cette acoustique de la salle peut exciter des résonances, certes, mais
d'autres sont dues aux irrégularités du champ magnétique.Or ces dernières
sont condidérablemnt atténuées voire annulées par le lissage du champ
provoqué par cette installation somme toute assez simple.

J'ai longuement écouté avec et sans (il suffit de couper les électro-
aimants) pour conclure que l'amélioration était vraiment fantastique en
termes de cohérence et d'homogéinité de la bande passante. L'orgue de
l'ouverture d'Ainsi parlait... est mieux défini etc..

S'il est coûteux de refaire une salle d'écoute, en revanche l'installation
de ce fil électromagnétique ne demande que quelques heures et ne coûte
que 5000 $(hors pose). Au cours du $,cela fait peu en euros pour un
résultat magistral.


Bébert le chef d'orchestre

PS: photos disponibles pour ceux que cela intéresse.




C'est un peu comme dans Dragon Ball Z : on croyait avoir trouvé ce qui
pouvait exister dans l'absolu de plus balèze (en termes de puissance de
combat ou en termes de cohérence et d'homogénéité de la bande passante), et
pour quelques milliers de brouzoufs ou une année d'entraînement compressée
en une seule journée dans une salle magique au royaume du Tout-Puissant, on
atteint un état qui fait passer l'état antérieur pour une terne crotte
apathique (pourtant déjà le résultat de la dépense de dizaines de milliers
de brouzoufs ou d'années d'entraînement auprès des plus grands maîtres en
arts martiaux de l'univers, censé suffire à venir à bout d'une créature
elle-même assez balèze pour détruire ledit univers, ou à faire frétiller de
félicité les oreilles des séraphins).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Super_Sa%C3%AFyen
http://dbz.story.free.fr/saiyen.php
Stéphane Guillard
Le #14012031
Bonjour,

[...]
Cette acoustique de la salle peut exciter des résonances, certes, mais
d'autres sont dues aux irrégularités du champ magnétique.Or ces dernières
sont condidérablemnt atténuées voire annulées par le lissage du champ
provoqué par cette installation somme toute assez simple.



En ce qui concerne les résonnances dues à la géométrie de la pièce (et
nullement aux enceintes, hein :), leur gain est généralement entre 10 et 30
dB, ce qui se calcule de façon extrêmement simple, et pour ne pas vous
ennuyer je me limiterai à vous suggérer la lecture de l'article de Linkwitz
sur le sujet, ici : http://www.linkwitzlab.com/rooms.htm (mais les maths
entrant dans ces calculs sont trouvables à maints autres endroits).

Vous conviendrez que 10 à 30 dB de room gain (et autant d'atténuation dans
les noeuds anti résonnants que les amerloques appellent "suckouts"), ça
s'entend, et je doute qu'il se trouve quelqu'un pour en discuter.

Par contre, nous apprécierions tous que vous nous pointiez vers un document
expliquant l'origine de vos "résonances dues aux irrégularités du champ
magnétiques" dans l'acoustique d'une pièce. Naturellement, un tel papier ne
sera pertinent que s'il démontre un gain ou une atténuation audible, qu'on
fixera (pour ne pas être trop sélectif et vous faciliter la tâche), disons à
+ ou - 0,001 dB :)

A tout hasard, êtes-vous aussi client des boiboites anti MIS et autres
grigris OSH ?

Cordialement,
--
Stéphane
Bébert le Chef d'orchestre
Le #14012011
Stéphane Guillard a écrit :
Bonjour,

[...]
Cette acoustique de la salle peut exciter des résonances, certes,
mais d'autres sont dues aux irrégularités du champ magnétique.Or ces
dernières sont condidérablemnt atténuées voire annulées par le lissage
du champ provoqué par cette installation somme toute assez simple.



En ce qui concerne les résonnances dues à la géométrie de la pièce (et
nullement aux enceintes, hein :), leur gain est généralement entre 10 et
30 dB, ce qui se calcule de façon extrêmement simple, et pour ne pas
vous ennuyer je me limiterai à vous suggérer la lecture de l'article de
Linkwitz sur le sujet, ici : http://www.linkwitzlab.com/rooms.htm (mais
les maths entrant dans ces calculs sont trouvables à maints autres
endroits).

Vous conviendrez que 10 à 30 dB de room gain (et autant d'atténuation
dans les noeuds anti résonnants que les amerloques appellent
"suckouts"), ça s'entend, et je doute qu'il se trouve quelqu'un pour en
discuter.

Par contre, nous apprécierions tous que vous nous pointiez vers un
document expliquant l'origine de vos "résonances dues aux irrégularités
du champ magnétiques" dans l'acoustique d'une pièce. Naturellement, un
tel papier ne sera pertinent que s'il démontre un gain ou une
atténuation audible, qu'on fixera (pour ne pas être trop sélectif et
vous faciliter la tâche), disons à + ou - 0,001 dB :)

A tout hasard, êtes-vous aussi client des boiboites anti MIS et autres
grigris OSH ?

Cordialement,
--
Stéphane




Les résonances dues à la nature même de la salle sont en valeur
nettement plus importantes que celles générées par les trous du champ
électromagnétique, j'en conviens d'autant mieux que je l'ai dit moi-même
et je suis bien placé pour en connaître les effets: à la place du chef
d'orchestre, tout s'entend et je vous jure que diriger dans une salle et
dans une autre, ce n'est vraiment pas pareil.
Mais mon propos n'était pas là: il était d'indiquer à nos interlocuteurs
un moyen simple et peu coûteux d'améliorer dans des proportions
importantes leurs écoutes domestiques: je suppose en effet que peu de
nos amis, ici, sont prêts à casser leur salon pour améliorer leur
condition d'écoute ou à se faire construire, comme je l'ai fait pour
moi, une salle dédiée et conçue à cet effet de a à z. En revanche, ce
fil est facile à mettre en oeuvre, quoique peu esthétique, et permettra
à coup sûr un plus grand agrément.
Je pense d'expérience que la qualité d'écoute dépend moins du matériel
que des conditions dans lesquelles il est utilisé. Je dis d'expérience
car je ne crois rien que je n'ai au préalable expérimenté, c'est-à-dire
longuement écouté dans des conditions valables.
Le malheur c'est que bien des personnes croient sur paroles ce qu'on
leur a suggéré dans un sens ou dans un autre: et je vois autant de
dogmatisme chez ceux qui refusent d'admettre des évidences (comme
l'influence des cables, des supports, du degré d'humidité de l'air de la
présence de plantes vertes, de l'heure d'écoute, de la puissance du
rayonnement solaire ou lunaire et ici de l'influence des champs
électromagnétiques) que chez ceux qui sont prêts à acheter à prix d'or
le dernier grisbi.
L'écoute, diable, l'écoute, il n'y a que ça de vrai: de l'écoute,
toujours de l'écoute, encore de l'écoute. De l'écoute avant toute chose/
et pour cela préfère Bébert/ plus vague et plus soluble dans l'air/sans
rien en lui qui pèse ou qui pose.

Bébert le Chef d'Orchestre
Bébert le Chef d'orchestre
Le #14011991
Stéphane Guillard a écrit :


Par contre, nous apprécierions tous que vous nous pointiez vers un
document expliquant l'origine de vos "résonances dues aux irrégularités
du champ magnétiques" dans l'acoustique d'une pièce. Naturellement, un
tel papier ne sera pertinent que s'il démontre un gain ou une
atténuation audible, qu'on fixera (pour ne pas être trop sélectif et
vous faciliter la tâche), disons à + ou - 0,001 dB :)




Cordialement,
--
Stéphane
Plusieurs acousticiens et non des moindres se sont penchés sur cette étude; dois-je vous rappeler qu'Emile Leipp a orienté une partie de ses travaux sur l'étude des champs magnétiques et leurs influences sur la propagation des sons. Le Professeur Henselwartenberger a produit les travaux les plus avancés sur la question pour l'heure. Il a notamment mis en évidence les disparités dues aux différences de champ en établissant des cartes très précises (on peut les consulter ainsi que ces travaux à l'Université de Berlin (référence UIBERL 08 AH 25849). Actuellement le labo d'Aix-en-Provence prépare une série de mesures qui seront faites sur le terrain cet été: l'hypothèse étant que l'acoustique exceptionnelle d'Epidaure-qui, cela est maintenant prouvé, ne peut s'expliquer uniquement par l'architecture du théâtre ( et la théorie des amphores) serait aussi explicable par le fait qu'Epidaure se trouve à un endroit de rayonnements magnétiques telluriques exceptionnellement forts.


Bébert le Chef d'orchestre
Le #14011981
Stéphane Guillard a écrit :
>
>
> Par contre, nous apprécierions tous que vous nous pointiez vers un
document expliquant l'origine de vos "résonances dues aux irrégularités
du champ magnétiques" dans l'acoustique d'une pièce. Naturellement, un
tel papier ne sera pertinent que s'il démontre un gain ou une
atténuation audible, qu'on fixera (pour ne pas être trop sélectif et
vous faciliter la tâche), disons à + ou - 0,001 dB :)

>
> Cordialement,
> --
> Stéphane


Plusieurs acousticiens et non des moindres se sont penchés sur cette
étude; dois-je vous rappeler qu'Emile Leipp a orienté une partie de ses
travaux sur l'étude des champs magnétiques et leurs influences sur la
propagation des sons?
Le Professeur Henselwartenberger a produit les travaux les plus
avancés sur la question pour l'heure. Il a notamment mis en évidence les
disparités dues aux différences de champ en établissant des cartes très
précises (on peut les consulter ainsi que ces travaux à l'Université de
Berlin (référence UIBERL 08 AH 25849).
Actuellement, le labo d'Aix-en-Provence prépare une série de mesures
qui seront faites sur le terrain cet été: l'hypothèse étant que
l'acoustique exceptionnelle d'Epidaure-qui, cela est maintenant prouvé,
ne peut s'expliquer uniquement par l'architecture du théâtre ( et la
théorie des amphores) serait aussi explicable par le fait qu'Epidaure se
trouve à un endroit de rayonnements magnétiques telluriques
exceptionnellement forts. Nous en saurons plus près l'exploitation des
mesures nombreuses qui seront faites là-bas bientôt ; mais on ne peut
nier aujourd'hui les rapports qui existent entre champs magnétiques
terrestres et sons.

Bébert, le chef d'Orchestre
Bébert le Chef d'orchestre
Le #14011971
Stéphane Guillard a écrit :
>
>
> Par contre, nous apprécierions tous que vous nous pointiez vers un
document expliquant l'origine de vos "résonances dues aux irrégularités
du champ magnétiques" dans l'acoustique d'une pièce. Naturellement, un
tel papier ne sera pertinent que s'il démontre un gain ou une
atténuation audible, qu'on fixera (pour ne pas être trop sélectif et
vous faciliter la tâche), disons à + ou - 0,001 dB :)

>
> Cordialement,
> --
> Stéphane


Plusieurs acousticiens et non des moindres se sont penchés sur cette
étude; dois-je vous rappeler qu'Emile Leipp a orienté une partie de ses
travaux sur l'étude des champs magnétiques et leurs influences sur la
propagation des sons?
Le Professeur Henselwartenberger a produit les travaux les plus
avancés sur la question pour l'heure. Il a notamment mis en évidence les
disparités dues aux différences de champ en établissant des cartes très
précises (on peut les consulter ainsi que ces travaux à l'Université de
Berlin (référence UIBERL 08 AH 25849).
Actuellement, le labo d'Aix-en-Provence prépare une série de mesures
qui seront faites sur le terrain cet été: l'hypothèse étant que
l'acoustique exceptionnelle d'Epidaure-qui, cela est maintenant prouvé,
ne peut s'expliquer uniquement par l'architecture du théâtre ( et la
théorie des amphores) serait aussi explicable par le fait qu'Epidaure se
trouve à un endroit de rayonnements magnétiques telluriques
exceptionnellement forts. Nous en saurons plus après l'exploitation des
mesures nombreuses qui seront faites là-bas bientôt ; mais on ne peut
nier aujourd'hui les rapports qui existent entre champs magnétiques
terrestres et sons.

Bébert, le chef d'Orchestre
Aboli Bibelot
Le #14011941
"François Yves Le Gal"
On Fri, 23 May 2008 13:11:51 +0200, Bébert le Chef d'orchestre

Celui-ci avait une "révélation" à me proposer qui m'a laissé
pantois(pourtant il en faut pour me laisser ainsi): il s'agit d'un fil
magnétique l'on installe en périphérie de sa pièce d'écoute



Technique japonaise. Les étatsuniens de Advanced Applied Audio Research
ont
beaucoup mieux avec les Personal Audio Magnifiers (PAM), qui permennet une
bien meilleure stimulation des champs électrofoutiques. Ici les versions
pour musique classique (à droite) et romantique (à gauche) :
http://www.vibereview.com/item/image/63/jelly-dildo-suction.jpg






Vous me l'avez ôté de la bouche !
Bébert le Chef d'orchestre
Le #14011931
Aboli Bibelot a écrit :
"François Yves Le Gal"
On Fri, 23 May 2008 13:11:51 +0200, Bébert le Chef d'orchestre

Celui-ci avait une "révélation" à me proposer qui m'a laissé
pantois(pourtant il en faut pour me laisser ainsi): il s'agit d'un fil
magnétique l'on installe en périphérie de sa pièce d'écoute


Technique japonaise. Les étatsuniens de Advanced Applied Audio Research
ont
beaucoup mieux avec les Personal Audio Magnifiers (PAM), qui permennet une
bien meilleure stimulation des champs électrofoutiques. Ici les versions
pour musique classique (à droite) et romantique (à gauche) :
http://www.vibereview.com/item/image/63/jelly-dildo-suction.jpg






Vous me l'avez ôté de la bouche !





Il s'agit d'un bibelot stimulant et non aboli!

Bébert le CO
Jean-Pierre Roche
Le #14011911
Bébert le Chef d'orchestre a écrit :

Il s'agit d'un bibelot stimulant et non aboli!



Mais plutôt pour la chambre à coucher que pour le salon,
même vide.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Pierre Maurette
Le #14032111
Bébert le Chef d'orchestre, le 23/05/2008 a écrit :

[...]

acheter à prix d'or le dernier grisbi.



Bouffon ...

--
Pierre Maurette
Publicité
Poster une réponse
Anonyme