Rêves humides

Le
jr
Georges Fennec sorti du lit, essayant de défendre Sarkozy:

"L'ancien magistrat [que je suis] pense que la justice est sortie de son
lit".

Où comment se mélanger les pinceaux entre "lit de justice", "le cours de
la justice" et les métaphores fluviales.

--
http://rouillard.org/bd.jpg
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Christian Navis
Le #26043542
jr avait prétendu :

Georges Fennec sorti du lit, essayant de défendre Sarkozy:

"L'ancien magistrat [que je suis] pense que la justice est sortie de son
lit".



Alors que c'est exactement l'inverse.
Il a dû sécher le cours d'histoire des institutions en première année
(pardon, L 1 en novlangue) où l'on enseignait l'adage :
"Quand le Prince arrive, les magistrats se taisent."

Où comment se mélanger les pinceaux entre "lit de justice", "le cours de la
justice" et les métaphores fluviales.



Le plumard renvoie peut-être aux allusions sexuelles sur la justice,
ses hommes en robe et ses chats-fourrés.
Vu la féminisation de la profession, doit-on dire une chatte fourrée ?

--
Avion Corsaire au Soudan
http://christian.navis.over-blog.com/
gerald.coyot
Le #26044002
Christian Navis
jr avait prétendu :

> Georges Fennec sorti du lit, essayant de défendre Sarkozy:
>
> "L'ancien magistrat [que je suis] pense que la justice est sortie de son
> lit".

Alors que c'est exactement l'inverse.
Il a dû sécher le cours d'histoire des institutions en première année
(pardon, L 1 en novlangue) où l'on enseignait l'adage :
"Quand le Prince arrive, les magistrats se taisent."

> Où comment se mélanger les pinceaux entre "lit de justice", "le cours de la
> justice" et les métaphores fluviales.

Le plumard renvoie peut-être aux allusions sexuelles sur la justice,
ses hommes en robe et ses chats-fourrés.
Vu la féminisation de la profession, doit-on dire une chatte fourrée ?



Les féminisations sont dangereuses:
Homme public; femme publique.
--
Amitiés, Gérard Cojot
'Bienheureux les fêlés, ils laisseront passer ma lumière'[M.Audiard]
http://perso.orange.fr/gerard.cojot/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme