et si on lui demandait de se casser ?

Le
Goulafra
Bonjour !
A supposer que, sur le plus pur vélin et de ma meilleure plume, je rédige
la phrase suivante :
"Monsieur le Président de la République,
Casse-toi, pauvre con !"
que je paraphe de mes noms et adresses et que j'envoie ce billet à
l'Elysée, que risqué-je ? (légalement, s'entend)
Et à supposer que je ne sois pas seul mais quelques (dizaines ? centaines
?) de milliers à le faire ?
Mais peut-être faudrait-il que je m'adresse plutôt à l'homme "Monsieur
Nicolas Sarkozy" plutôt qu'au symbole de la Nation (qu'il est de moins en
moins d'ailleurs) ?
Merci de vos avis ô combien éclairés.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
belloy
Le #15910961
"Goulafra"
Bonjour !
A supposer que, sur le plus pur vélin et de ma meilleure plume, je rédige
la phrase suivante :
"Monsieur le Président de la République,
Casse-toi, pauvre con !"
que je paraphe de mes noms et adresses et que j'envoie ce billet à
l'Elysée, que risqué-je ? (légalement, s'entend)
Et à supposer que je ne sois pas seul mais quelques (dizaines ? centaines
?) de milliers à le faire ?
Mais peut-être faudrait-il que je m'adresse plutôt à l'homme "Monsieur
Nicolas Sarkozy" plutôt qu'au symbole de la Nation (qu'il est de moins en
moins d'ailleurs) ?
Merci de vos avis ô combien éclairés.





Clause réputée non écrite
Le Fou
Le #15910681
Goulafra a écrit :
Bonjour !
A supposer que, sur le plus pur vélin et de ma meilleure plume, je rédige
la phrase suivante :
"Monsieur le Président de la République,
Casse-toi, pauvre con !"
que je paraphe de mes noms et adresses et que j'envoie ce billet à
l'Elysée, que risqué-je ? (légalement, s'entend)



Le mieux pour le savoir, c'est d'essayer !
Tu nous raconteras ?
Ou t'as pas de couilles ? ;-))

--
A' tchao

Le Fou
http://shippylelivre.free.fr/
http://gloupclub.free.fr/
http://www.ffessm-cd84.com/
Albert ARIBAUD
Le #15910641
Le Mon, 25 Feb 2008 15:17:07 +0000, Goulafra a écrit:

Bonjour !
A supposer que, sur le plus pur vélin et de ma meilleure plume, je
rédige la phrase suivante :
"Monsieur le Président de la République, Casse-toi, pauvre con !"
que je paraphe de mes noms et adresses et que j'envoie ce billet à
l'Elysée, que risqué-je ? (légalement, s'entend) Et à supposer que je ne
sois pas seul mais quelques (dizaines ? centaines ?) de milliers à le
faire ?
Mais peut-être faudrait-il que je m'adresse plutôt à l'homme "Monsieur
Nicolas Sarkozy" plutôt qu'au symbole de la Nation (qu'il est de moins
en moins d'ailleurs) ?
Merci de vos avis ô combien éclairés.



Il me semble que la Constitution indique les (seuls) moyens de destituer
le Président, et que le suffrage spontané n'en fait pas partie.

Amicalement,
--
Albert.
patrick.1200RTcazaux
Le #15910281
Goulafra
je rédige
la phrase suivante :
"Monsieur le Président de la République,
Casse-toi, pauvre con !"
que je paraphe de mes noms et adresses et que j'envoie ce billet à
l'Elysée, que risqué-je ? (légalement, s'entend)



Sylvain, sors de ce corps !
--
Tardigradus
Dave Neve
Le #15910201
On 25 fév, 16:17, Goulafra
Mais peut-être faudrait-il que je m'adresse plutôt à l'homme "Monsie ur
Nicolas Sarkozy" plutôt qu'au symbole de la Nation (qu'il est de moins e n
moins d'ailleurs) ?



Vous vous adressez selon le modèle suivant

Monsieur Lecon,
Séb.
Le #15910191
Dave Neve a écrit :
On 25 fév, 16:17, Goulafra
Mais peut-être faudrait-il que je m'adresse plutôt à l' homme "Monsieur
Nicolas Sarkozy" plutôt qu'au symbole de la Nation (qu'il est de moins en
moins d'ailleurs) ?



Vous vous adressez selon le modèle suivant

Monsieur Lecon,




erratum (on t'en veut pas) ;-)

Monsieur pauv'con,

...
Goulafra
Le #15910001
(Tardigradus) wrote in
news:1icwwxi.18el7861b9wq1bN%:

Sylvain, sors de ce corps !



AAAAAAAAHHHH ! Je suis possédé !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme