Sondage chez les pros US

Le
Claudio Bonavolta
Les résultats d'un sondage auprès d'un nombre important de pros aux US
sur leur utilisation du numérique/argentique:
http://minilien.com/?da94T8Gtlh

C'est malheureusement en anglais mais on peut avoir une traduction
automatique plutôt approximative via http://babelfish.altavista.com.

Follow-up sur fr.rec.photo.

Claudio Bonavolta
http://www.bonavolta.ch
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ghost-Rider
Le #3513911
Les résultats d'un sondage auprès d'un nombre important de pros aux US
sur leur utilisation du numérique/argentique:
http://minilien.com/?da94T8Gtlh

C'est malheureusement en anglais mais on peut avoir une traduction
automatique plutôt approximative via http://babelfish.altavista.com.




On nous promet un retour en force du film dans les 5 ans, au moins au
niveau professionnel, en raison des inconvénients du digital: absence de
cette sensation de "3ème dimension" du film et temps passé devant
l'ordinateur. Qui vivra verra.

Ghost Riderr

nikojorj_jaimepaslapub
Le #3356731
On 19 sep, 21:13, Claudio Bonavolta
Les résultats d'un sondage auprès d'un nombre important de pros aux US
sur leur utilisation du numérique/argentique :
http://minilien.com/?da94T8Gtlh


Un peu plus de détails dans
http://www.kodak.com/eknec/PageQuerier.jhtml?pq-path'09&pq-locale=en_ US&gpcid 00688a807b9764
mais toujours en anglais...
C'est une étude qui a du faire plaisir à son commanditaire ;o).
"According to the U.S. survey results, more than two-thirds (68
percent) of professional photographers prefer the results of film to
those of digital for certain applications including:
* film's superiority in capturing more information on medium and
large format films (48 percent);
* creating a traditional photographic look (48 percent);
* capturing shadow and highlighting details (45 percent);
* the wide exposure latitude of film (42 percent); and
* archival storage (38 percent)."
En gros, 68% des sondés préfèrent exposer du film pour certaines
applications.

On pourra en comparer les résultats à celle-ci, du même commanditaire,
4 ans d'âge (2003), résultats apparemment ;o) inverses :
http://www.digitaloutput.net/content/ContentCT.asp?P61
"Nearly three out of four respondents to the online survey - 72
percent - said they take at least some images using a digital camera.
More than half of those using a digital camera said they take more
than half of their images digitally, and fully 26 percent take more
than three-fourths of their images with a digital camera."
72% des sondés préfèrent utiliser le numérique pour certaines image s.

De ce que j'en interprète très subjectivement, en 2003 c'était le
numérique qui était une technologie alternative (ie secondaire) au
film, en 2007 c'est le film qui reste une technologie alternative au
numérique ;o).

Francois Jouve
Le #3356721
wrote:
On 19 sep, 21:13, Claudio Bonavolta
Les résultats d'un sondage auprès d'un nombre important de pros aux US
sur leur utilisation du numérique/argentique :
http://minilien.com/?da94T8Gtlh


Un peu plus de détails dans
http://www.kodak.com/eknec/PageQuerier.jhtml?pq-path'09&pq-locale=en_US&gpcid 00688a807b9764
mais toujours en anglais...
C'est une étude qui a du faire plaisir à son commanditaire ;o).
"According to the U.S. survey results, more than two-thirds (68
percent) of professional photographers prefer the results of film to
those of digital for certain applications including:
* film's superiority in capturing more information on medium and
large format films (48 percent);
* creating a traditional photographic look (48 percent);
* capturing shadow and highlighting details (45 percent);
* the wide exposure latitude of film (42 percent); and


Tout ceci est très subjectif et peut se discuter.
En revanche :

* archival storage (38 percent)."


Ce point est totalement incompréhensible et ne révèle que le
conservatisme de la population interrogée.
Comment peut-on prétendre qu'un pauvre négatif, fragile
de tous les points de vue, peut être supérieur à des copies numériques
multiples et parfaites du même original. Sans parler de la facilité
d'indexation et de consultation.
D'ailleurs bien avant le passage au tout numérique, le stockage
avait déjà commencé à se faire en numérique grâce au scanner.

amha la réponse bizarre à cette dernière question invalide beaucoup
la pertinence du reste du sondage.
C'est "opinion way" qui l'a fait ? :)

--
F.J.


Ricco
Le #3356711
Ghost-Rider wrote:


On nous promet un retour en force du film dans les 5 ans, au moins au
niveau professionnel, en raison des inconvénients du digital: absence
de cette sensation de "3ème dimension" du film et temps passé devant
l'ordinateur. Qui vivra verra.


s ils n'ont pas cette impression de troisième dimension, ils n'ont qu à se
mettre a la 3 D
mais sans blague c'est quand même épatant, parce que , il ont été les
premiers a dire que c'etait mieux, que les labos , c'etait fini, là, on ne
peut pas dire le contraire, laminés,
maintenant, comme ils se sont substitués aux labos, ils se cognent le boulot
eux mêmes
Et comme il est couramment admis que c'est facile, vite fait sur
l'ordinateur, personne ne veut payer le temps passé a la console, et donc,
ils se font le boulot et ne peuvent le facturer.
avant ils facturaient les frais techniques du labo à leur client, maintenant
ils ne peuvent plus
je pense que la vraie raison n'est pas là
ils ont été les premiers à dire que les labos sont des voleurs, mais c'est
bien, c'est l'arroseur arrosé.
Enfin, les premiers ont peut être été les amateurs, je ne vais pas chercher
à savoir
mais maintenant, il va falloir créer des labos, intéressant.
--
Ricco

jean-daniel dodin
Le #3356681
Francois Jouve wrote:

Comment peut-on prétendre qu'un pauvre négatif, fragile
de tous les points de vue, peut être supérieur à des copies numériques
multiples et parfaites du même original. Sans parler de la facilité
d'indexation et de consultation.


sans parler de la difficulté de dupliquer une diapo dans de bonnes
conditions... à moins que ce soit justement la facilité de duplication
qui fasse peur...

jdd

--
http://www.dodin.net

Ricco
Le #3356671
Francois Jouve wrote:

Tout ceci est très subjectif et peut se discuter.
En revanche :


* archival storage (38 percent)."



Pas forcément, on s'interroge sur la pérennité des supports comme les Cd,
DVD , cartes etc., en revanche, ce négatif si fragile pour beaucoup a
traversé les ages, ce qui est très surprennent, il reste de nombreuses
plaques de verre, on peut se dire, le verre, c'est fragile, elles seront
toutes brisées, la gélatine, c'est organique, ce se fait bouffer, l'argent
c'est un métal, c'est assez stable, oui, mais sur un support stable, le roll
film aurait pu tomber en poussière, j'en ai tiré des kilomètres de format
118,
Ok, ça en principe c'est en n&b ; le pb se complique avec les diapos et les
négatifs, du moins certains négatifs traités rapidement, d'autres tiennent
bien
pb de pollution, c'est vrai ça n'arrange pas les choses, mais les tirages
papiers tiennent bien quand même.

Ce point est totalement incompréhensible et ne révèle que le
conservatisme de la population interrogée.
Comment peut-on prétendre qu'un pauvre négatif, fragile
de tous les points de vue, peut être supérieur à des copies numériques
multiples et parfaites du même original. Sans parler de la facilité
d'indexation et de consultation.
D'ailleurs bien avant le passage au tout numérique, le stockage
avait déjà commencé à se faire en numérique grâce au scanner.


ce n'est malgré tout pas vraiment et hélas garanti, ne dit on pas qu il
faudrait transcrire systématiquement tous les deux ans sur un autre support,
voire une autre technique ?

amha la réponse bizarre à cette dernière question invalide beaucoup
la pertinence du reste du sondage.
C'est "opinion way" qui l'a fait ? :)


Je n'ai pas lu ce qui précède, mais ce dernier point me semble discutable,
bon, c'est vrai, il est facile de parler sur ce qu on peut constater,
cependant, pour la pérennité des supports actuels, on peut être sceptique,
et tant mieux, il faut l'être, mais on spécule, on a du mal a se projeter
dans l'avenir, ne dit on pas que les encres piézo tiendront un siècle avec
des simulations, c'est peut être vrai, ça tiendra peut être plus longtemps,
la pollution baissera peut être également, on simule avec les moyens et les
techniques de notre époque, on n'a pas le choix.
ah si tout se conservait comme a l'Agence Violet !
on a vu ce qui s'est passé pour les films cinéma support nitrate de
cellulose.
--
--
Ricco


Ricco
Le #3356661
jean-daniel dodin wrote:
.

sans parler de la difficulté de dupliquer une diapo dans de bonnes
conditions...


on a quand même mîtrisé ça depuis longtemps, le dupli d'ekta en ekta a
beaucoup évolué avec les films type " slide duplicating " je parle en termes
de fidélité de couleurs, maintenant la conservation tient au traitement,
lavage stabilisation et conditions de stockage, la duplication elle même est
facile.


à moins que ce soit justement la facilité de duplication
qui fasse peur...


là, je ne dis rien, parce que je ne sais pas ce que tu veux dire ?
Enrevanche, si on voulait vraiment consrver une diapo, il vaudrait mieux qu
elle soit séléctionnée en trois couches n&b, là, déjà on élimine le pb de la
conservation des colorants, ce qui n'est pas difficile à faire, même en
grosses quantités.
--
Ricco

Francois Jouve
Le #3356651
Ricco wrote:

Je n'ai pas lu ce qui précède, mais ce dernier point me semble
discutable, bon, c'est vrai, il est facile de parler sur ce qu on peut
constater, cependant, pour la pérennité des supports actuels, on peut
être sceptique, et tant mieux, il faut l'être, mais on spécule, on a du
mal a se projeter dans l'avenir, ne dit on pas que les encres piézo
tiendront un siècle avec des simulations, c'est peut être vrai, ça
tiendra peut être plus longtemps, la pollution baissera peut être
également, on simule avec les moyens et les techniques de notre époque,
on n'a pas le choix.
ah si tout se conservait comme a l'Agence Violet !
on a vu ce qui s'est passé pour les films cinéma support nitrate de
cellulose.


Attention on ne parle pas de l'amateur qui va (au mieux) faire une
sauvegarde sur un CD pourri qui sera illisible 6 mois plus tard.
On parle de pros qui peuvent facilement se donner les moyens de
dupliquer au fur et à mesure leur fond sur des supports multiples.
Copier un DD de 500Go prends quelques minutes et coûte une somme
dérisoire. Dans l'avenir on peut imaginer des sauvegardes
délocalisées qui seront absolues en terme de fiabilité.


--
F.J.

Francois Jouve
Le #3356641
Ricco wrote:
jean-daniel dodin wrote:
.

sans parler de la difficulté de dupliquer une diapo dans de bonnes
conditions...


on a quand même mîtrisé ça depuis longtemps, le dupli d'ekta en ekta a
beaucoup évolué avec les films type " slide duplicating " je parle en
termes de fidélité de couleurs, maintenant la conservation tient au
traitement, lavage stabilisation et conditions de stockage, la
duplication elle même est facile.


Oui. Et copier 100000 diapos, ça prend combien de temps ?
Ca coûte combien ?


--
F.J.


Claudio Bonavolta
Le #3356631
On 20 sep, 10:07, Francois Jouve
wrote:
On 19 sep, 21:13, Claudio Bonavolta
Les résultats d'un sondage auprès d'un nombre important de pros au x US
sur leur utilisation du numérique/argentique :
http://minilien.com/?da94T8Gtlh


Un peu plus de détails dans
http://www.kodak.com/eknec/PageQuerier.jhtml?pq-path'09&pq-locale= e...
mais toujours en anglais...
C'est une étude qui a du faire plaisir à son commanditaire ;o).
"According to the U.S. survey results, more than two-thirds (68
percent) of professional photographers prefer the results of film to
those of digital for certain applications including:
* film's superiority in capturing more information on medium and
large format films (48 percent);
* creating a traditional photographic look (48 percent);
* capturing shadow and highlighting details (45 percent);
* the wide exposure latitude of film (42 percent); and


Tout ceci est très subjectif et peut se discuter.
En revanche :

* archival storage (38 percent)."


Ce point est totalement incompréhensible et ne révèle que le
conservatisme de la population interrogée.
Comment peut-on prétendre qu'un pauvre négatif, fragile
de tous les points de vue, peut être supérieur à des copies numér iques
multiples et parfaites du même original. Sans parler de la facilité
d'indexation et de consultation.
D'ailleurs bien avant le passage au tout numérique, le stockage
avait déjà commencé à se faire en numérique grâce au scanner.

amha la réponse bizarre à cette dernière question invalide beaucoup
la pertinence du reste du sondage.
C'est "opinion way" qui l'a fait ? :)

--
F.J.


C'est un sondage sur ce que les intéressés pensent actuellement,
qu'ils aient raison ou non.
C'est leur avis que tu peux partager ou non, tu aurais été un pro US,
tu aurais pu émettre le 9001ème avis ...

Un échantillon de 9000 individus, pros de surcroît, me parait
suffisant pour assurer la pertinence du sondage.

Perso, ce qui m'intéresse est le changement d'attitude, ce n'est plus
numérique *OU* argentique mais plutôt numérique *ET* argentique et ça
se vérifie sur un nombre important d'individus.
Et toujours perso, ça me va très bien, parce que c'est ainsi que je le
vois et le pratique aussi !

Un autre point assez incroyable: c'est la première annonce positive de
Kodak sur l'argentique après pas loin d'une décennie de crachats
divers sur ce qui les a fait vivre durant plus d'un siècle ...
Fuji a été bien plus malin en avançant sur le numérique sans pour
autant s'étendre en déclarations fracassantes.

Pour ce qui est de l'archivage, je te laisse la paternité de tes
affirmations parce que, pour être un pro de l'informatique et voir
comment le simple mortel (même photographe pro) gère son PC, je n'ai
aucun doute que bon nombre des images prises en numérique vont
disparaître de manière accidentelle ...
Le numérique permet un archivage *théoriquement* parfait, dans la
pratique, je ne suis pas sûr que tous aient les connaissances, les
moyens et le temps de le faire suffisamment conscieusement pour
s'approcher de cette théorie.
Et mon avis totalement incompréhensible n'invalide pas le reste de mes
dires ... :-)

Claudio Bonavolta
http://www.bonavolta.ch



Publicité
Poster une réponse
Anonyme