sortir d'un LDM

Le
jseb
Bonjour,

Utilisateur d'un Windows-7 Professionnel, j'ai créé un volume raid1
software (support interne de Windows pour le raid).
J'ai donc deux disques durs, avec le disque système (le "C") répliqué en
raid1. Les autres partitions sont classiques et non répliquées.

Il semble que cette opération réserve l'intégralité du disque pour le raid.
Je souhaite maintenant installer un autre OS sur le premier disque dur.
Il reste bien entendu de la place sur celui-ci.
Je dispose de 100Go en "RAW" que je m'attendais à trouver disponible
lors du boot sur le media d'installation de mon autre OS.

À ma grande surprise, un fdisk montre que toutes les partitions sont de
type «Windows LDM» (code 0x42).
Si je tente de modifier le code de partition pour lui en donner un plus
convenable (au hasard, 0x83), un écran bleu m'attends lors du retour
sous Windows.

Est-il possible de me débarasser du LDM, ou au moins de garder une
partie de mon disque que je pourrais partitionner à ma guise ?

Merci beaucoup.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Alain Naigeon
Le #24032561
"jseb" news: jbgf25$sef$
Bonjour,

Utilisateur d'un Windows-7 Professionnel, j'ai créé un volume raid1
software (support interne de Windows pour le raid).
J'ai donc deux disques durs, avec le disque système (le "C") répliqué en
raid1. Les autres partitions sont classiques et non répliquées.



Je ne comprends pas. Tu parles de deux disques formant un couple
raid1 abritant le volume système C.
Puis tu évoques les "autres partitions". Quelles sont elles ?
Sur quel(s) disque(s) ?
S'il s'agit d'autre(s) disque(s) physique(s), il me semble
qu'il(s) ne joue(nt) pas de rôle dans la suite de ton problème
concernant le disque système, donc je ne vois pas bien
pourquoi tu en parles.

Par ailleurs, comme tu le vois, le raid1 s'établit sur des
disques, et non sur des partitions :
Il semble que cette opération réserve l'intégralité du disque pour le
raid.


Ben oui, il te semble bien !

Je souhaite maintenant installer un autre OS sur le premier disque dur. Il
reste bien entendu de la place sur celui-ci.
Je dispose de 100Go en "RAW" que je m'attendais à trouver disponible lors
du boot sur le media d'installation de mon autre OS.



Je ne comprends pas ce que tu veux faire, qui semble
incompatible avec ta phrase précédente ("il semble que...").
Il est bien entendu possible de partitionner un volume raid1,
mais à ma connaissance il est impossible d'exclure certaines
partitions du raid1 sur ce disque.

--

Français *==> "Musique renaissance" <==* English
midi - facsimiles - ligatures - mensuration
http://anaigeon.free.fr | http://www.medieval.org/emfaq/anaigeon/
Alain Naigeon - - Oberhoffen/Moder, France
http://fr.youtube.com/user/AlainNaigeon
jseb
Le #24032751
Tout d'abord, merci pour ta réponse. Je précise mon problème en essayant
de répondre à tes questions. Je n'utilise plus tellement windows, je
vais donc utiliser le parallèle avec linux pour apporter des précisions.


Je ne comprends pas. Tu parles de deux disques formant un couple
raid1 abritant le volume système C.
Puis tu évoques les "autres partitions". Quelles sont elles ?



Voici le détail physique et logique.
Il s'agit de deux disques partitionnés en MBR (pas de GPT ici).

Disque 1
[0] partition de 100Mo, surement créée lors de l'install windows ou de raid
[1] partition de 80Go , correspond au C. Elle est en raid1. NTFS
[2] partition de 800Go, correspond à un lecteur «data». Pas de raid. NTFS
[3] partition de 100Go, non formatée (marquée «RAW» dans diskmgmt.msc).
Dédiée à l'installation future de Linux.

Disque 2
[0] partition de 80Go, correspond au C mirroré du lecteur 1.
[1] partition de 800Go : sert à des backups (pas de raid).
[2] partition de 90Go: prévue pour les échanges futurs linux/windows.
[3] partition de 8Go: prévue pour le swap linux (de la taille de la ram,
pour permettre l'hibernation avec suspend).


Par ailleurs, comme tu le vois, le raid1 s'établit sur des
disques, et non sur des partitions :



Donc pas moyen de limiter l'étalement d'un container raid sur un disque
physique ? Je demande ça, car je fais du raid soft sous Linux, et je
mélange sur un même disque raid1 (pour la partition système) et raid5
(pour /home).

Voici le détail pour l'une de mes machines
(sda, sdb et sdc sont bien sûr partitionnés à l'identique)

# fdisk -l /dev/sda

Périphérique Amorce Début Fin Blocs Id Système
/dev/sda1 * 63 48821534 24410736 83 Linux
/dev/sda2 48821535 972655424 461916945 83 Linux
/dev/sda3 972655425 976768064 2056320 82 Linux swap

sda1 correspond à la première partition primaire et contient un raid1
réparti sur 3 disques.
sda2 correspond à la seconde partition primaire et contient un raid5
réparti sur 3 disques.
sda3 (3eme partition primaire) est le swap réparti sur 3 disques, sans
redondance, ni raid d'aucune sorte.


# cat /proc/mdstat
Personalities : [raid1] [raid6] [raid5] [raid4]
md2 : active raid5 sda2[0] sdb2[1] sdc2[2]
923833728 blocks level 5, 64k chunk, algorithm 2 [3/3] [UUU]

md1 : active raid1 sda1[0] sdc1[2] sdb1[1]
24410624 blocks [3/3] [UUU]



Je ne comprends pas ce que tu veux faire, qui semble
incompatible avec ta phrase précédente ("il semble que...").
Il est bien entendu possible de partitionner un volume raid1,



Je ne sais pas si je pourrais installer un linux au sein d'une partition
0x42. À priori, rien n'empêche de formater une partition de ce type en
«ext4» (par exemple) et de rebooter sous windows ensuite (je viens de
tester).

Cependant, je n'ai pas été plus loin quand je me suis rendu compte que
mon second disque n'était pas «vu» correctement depuis le fdisk de linux.
Je préférerais garder le container raid pour windows, et installer linux
sur une partition primaire classique.
Fernand DEMOUSTIER
Le #24035491
Le 04/12/2011, jseb a supposé :
Bonjour,

Utilisateur d'un Windows-7 Professionnel, j'ai créé un volume raid1 software
(support interne de Windows pour le raid).
J'ai donc deux disques durs, avec le disque système (le "C") répliqué en
raid1. Les autres partitions sont classiques et non répliquées.

Il semble que cette opération réserve l'intégralité du disque pour le raid.
Je souhaite maintenant installer un autre OS sur le premier disque dur. Il
reste bien entendu de la place sur celui-ci.
Je dispose de 100Go en "RAW" que je m'attendais à trouver disponible lors du
boot sur le media d'installation de mon autre OS.

À ma grande surprise, un fdisk montre que toutes les partitions sont de type
«Windows LDM» (code 0x42).
Si je tente de modifier le code de partition pour lui en donner un plus
convenable (au hasard, 0x83), un écran bleu m'attends lors du retour sous
Windows.

Est-il possible de me débarasser du LDM, ou au moins de garder une partie de
mon disque que je pourrais partitionner à ma guise ?

Merci beaucoup.



BONJOUR

ON NE PEUT PAS INSTALLER DE DEUXIEME OS UNE FOIS QUE LE DISQUE SYSTèME
A éTé PASSé EN DYNAMIQUE

il me semble.

ET JE CROIS QUE L' ON NE PEUT PAS RE-PASSER UN DISQUE DYNAMIQUE EN
DISQUE DE BASE.
Fernand DEMOUSTIER
Le #24035631
Fernand DEMOUSTIER a pensé très fort :


BONJOUR

ON NE PEUT PAS INSTALLER DE DEUXIEME OS UNE FOIS QUE LE DISQUE SYSTèME A éTé
PASSé EN DYNAMIQUE

il me semble.

ET JE CROIS QUE L' ON NE PEUT PAS RE-PASSER UN DISQUE DYNAMIQUE EN DISQUE DE
BASE.



Bref, je crois qu'il faut reformater

Cordialement.
Fernand DEMOUSTIER
Le #24035611
Alain Naigeon a utilisé son clavier pour écrire :
"jseb"
Par ailleurs, comme tu le vois, le raid1 s'établit sur des
disques, et non sur des partitions :
Il semble que cette opération réserve l'intégralité du disque pour le raid.


Ben oui, il te semble bien !



Bonjour,

sous windows 7 pro , on peut faire du RAID 1 sur seulement "une partie"
du disque.

mais il ne s'agit plus de partitions mais de *volumes* car les disques
doivent avoir été passés en disques dynamiques.

en disque dynamique : impossible d'installer un 2ème OS ( c'est précisé
lors de la conversion en dynamique ) et je crois que l'on ne peut pas
re-passer un disque dynamique en disque de base.

cordialement.
news.eternal-september.org
Le #24035891
sous windows 7 pro , on peut faire du RAID 1 sur seulement "une partie"
du disque.



Oui voila. Je pense que quand on a un disque avec plusieurs partitions
que l'on transforme en raid sous windows, on reste dans le sytème «basic
disk» avec un volume raid pour chaque partition. Et le dernier volume
raid prend tout le reste du disque, c'est à dire l'espace de la dernière
partition et tout l'espace libre derrière. Toute nouvelle partition sera
construite dans le volume raid.


mais il ne s'agit plus de partitions mais de *volumes* car les disques
doivent avoir été passés en disques dynamiques.



J'ai l'impression que le passage en disque dynamique consiste à créer
une partition de 100mo sur le premier disque (absente sur les autres) et
de labelliser les partitions existantes en «LDM» (0x42 d'après fdisk).
Ceci défini les volumes, et si on crée une nouvelles partition, elle est
prise dans le volume contigu. Ceci expliquerait pourquoi, sur le
deuxième disque avec trois volumes, j'ai eu ce résultat étrange:

[C: (en miroir)]
[Data (pas de raid)]
[RAW (pas formatté)]

Le tout vu par fdisk sous linux comme 3 partitions occupant la totalité
du disque, avec 0x42 comme code de partition.


Ensuite, j'ai repartitionné le volume «RAW» avec diskmgmt.msc pour obtenir:

[C: (en miroir)]
[Backup (pas de raid)]
[partition formattée en NTFS (pas de raid)]
[partition RAW] (future partition swap Linux)

Mais sous Linux, je ne voyais toujours que trois partitions 0x42 avec fdisk.

Grosjean comme devant ? Peut-être pas, j'ai l'impression qu'on peut
retailler ses volumes pour créer une partition d'honnête homme au bout
du disque:

http://blogs.technet.com/b/josebda/archive/2007/10/10/shrinking-a-volume-in-windows-server-2008.aspx



en disque dynamique : impossible d'installer un 2ème OS ( c'est précisé
lors de la conversion en dynamique ) et je crois que l'on ne peut pas
re-passer un disque dynamique en disque de base.



Effectivement, lors de la conversion en dynamique, j'ai lu qu'il allait
être difficile de faire autre chose avec le disque. Je pensais pouvoir
passer outre sans être obligé de tout réinstaller, d'ailleurs, je pense
toujours que c'est possible. Sinon dans le pire des cas, un troisième
disque, un coup de «dd» pour sauver le C: (les données sont bien sûr
backupées depuis l'engagement des hostilités, pas fou non plus), et
ensuite repartitionnement des disques, et restauration des données (en
n'oubliant pas à la fin de repositionner le code de partition).
J'espère ne pas être obligé d'en arriver là…

Merci pour vos réponses, je vous tient au courant de la suite. Dès que
j'ai revu la machine.


edit: je viens de trouver un article qui va m'aider à fixer mes idées:
http://msdn.microsoft.com/en-us/library/windows/desktop/aa363785%28v=vs.85%29.aspx
Alain Naigeon
Le #24036381
"jseb" news: jbgutr$7u4$
Tout d'abord, merci pour ta réponse. Je précise mon problème en essayant
de répondre à tes questions. Je n'utilise plus tellement windows, je vais
donc utiliser le parallèle avec linux pour apporter des précisions.




J'ai l'impression que j'ai répondu à côté, car moi j'ai un contrôleur raid
sur la carte mère (donc en amont de l'OS) alors que toi tu veux faire du
raid logiciel. Par ailleurs je ne connais rien à linux.
Désolé.

--

Français *==> "Musique renaissance" <==* English
midi - facsimiles - ligatures - mensuration
http://anaigeon.free.fr | http://www.medieval.org/emfaq/anaigeon/
Alain Naigeon - - Oberhoffen/Moder, France
http://fr.youtube.com/user/AlainNaigeon
Quartzkyte
Le #24036671
Il se trouve que Fernand DEMOUSTIER a formulé le 12/5/2011 dans le message
Le 04/12/2011, jseb a supposé :
Bonjour,

Utilisateur d'un Windows-7 Professionnel, j'ai créé un volume raid1 software
(support interne de Windows pour le raid).
J'ai donc deux disques durs, avec le disque système (le "C") répliqué en
raid1. Les autres partitions sont classiques et non répliquées.

Il semble que cette opération réserve l'intégralité du disque pour le raid.
Je souhaite maintenant installer un autre OS sur le premier disque dur. Il
reste bien entendu de la place sur celui-ci.
Je dispose de 100Go en "RAW" que je m'attendais à trouver disponible lors du
boot sur le media d'installation de mon autre OS.

À ma grande surprise, un fdisk montre que toutes les partitions sont de type
«Windows LDM» (code 0x42).
Si je tente de modifier le code de partition pour lui en donner un plus
convenable (au hasard, 0x83), un écran bleu m'attends lors du retour sous
Windows.

Est-il possible de me débarasser du LDM, ou au moins de garder une partie de
mon disque que je pourrais partitionner à ma guise ?

Merci beaucoup.



BONJOUR

ON NE PEUT PAS INSTALLER DE DEUXIEME OS UNE FOIS QUE LE DISQUE SYSTèME
A éTé PASSé EN DYNAMIQUE

il me semble.

ET JE CROIS QUE L' ON NE PEUT PAS RE-PASSER UN DISQUE DYNAMIQUE EN
DISQUE DE BASE.



Mais si...
http://technet.microsoft.com/fr-fr/library/cc776315%28WS.10%29.aspx

--
Quartzkyte (moi aussi, c'est Michel)

7 Extra, mon annuaire Win 7 : http://www.corpfrance.com/7extra/
Life is hard; it's harder if you're stupid. (John Wayne)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme