Sous-ex macro flash D200

Le
L'ermite
Mon D200 a un problème qui me laisse perplexe.

Toutes les prises de vues en macro avec le flash intégré sont nettement sous-exposée. Mon objectif est un Sigma 150mm f/2.8.
Cette sous-exposition est d'autant plus forte que le grossissement est élévé (distance de mise au point faible).
Je travaille presque toujours en priorité ouverture, en fermant pas mal le diaphragmme pour gagner en profondeur de champ.
En grossissement maxi avec des bagues allonges, c'est la fin du monde, de l'ordre de -3 IL.

J'ai essayé de passer la synchro du flash de 1/250 à 1/60, sans résultat.
Je n'ai pas d'autre flash ni d'autre objectif macro. Je peux donc difficilement faire d'autres tests.

Ca m'intrigue d'autant plus que le problème ne se présente qu'en macro avec le flash.
Heureusement, je travaille toujours en raw donc j'arrive toujours à récupérer les sous-ex, mais le résultat est loin d'être satisfaisant dans les cas les extrêmes.
Auriez-vous une idée de la cause de mon problème?

La mesure de lumière serait-elle pondérée par la distance de mise au point?
L'objectif pourrait-il transmettre des infos erronnées au boîtier?

--
L'ermite
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Daniel Rocha
Le #1841246
L'ermite wrote:
Mon D200 a un problème qui me laisse perplexe.


Je pense qu'il n'a pas de pb :)

Toutes les prises de vues en macro avec le flash intégré sont
nettement sous-exposée. Mon objectif est un Sigma 150mm f/2.8. Cette
sous-exposition est d'autant plus forte que le grossissement
est élévé (distance de mise au point faible).


Je pense que l'angle du flash intégré ne couvre pas la distance
auquelle tu photographies ! C'est tout :)

--
<> Daniel Rocha | Photographie <>
http://www.monochromatique.com

Jean-Claude Ghislain
Le #1841244

Je pense que l'angle du flash intégré ne couvre pas la distance
auquelle tu photographies ! C'est tout :)


C'est également la première pensée qui m'est venue à l'esprit.

--
Jean-Claude Ghislain
www.grimart.com

Vincent Becker
Le #1841243

Toutes les prises de vues en macro avec le flash intégré sont nettement
sous-exposée. Mon objectif est un Sigma 150mm f/2.8.
Cette sous-exposition est d'autant plus forte que le grossissement est
élévé (distance de mise au point faible).
Je travaille presque toujours en priorité ouverture, en fermant pas mal
le diaphragmme pour gagner en profondeur de champ.
En grossissement maxi avec des bagues allonges, c'est la fin du monde,
de l'ordre de -3 IL.


Je vois deux raisons possibles:

- tu es trop près et l'objectif cache l'éclair du flash
- tu es en fort grossissement avec diaph fermé et le flash intégré n'est
tout simplement pas assez puissant pour éclairer la scène. N'oublie pas
que plus on grossit/met de bagues, plus on perd de la lumière.

Bref, je crois que ton D200 marche très bien :-)

Cordialement,
--
Vincent Becker
Photographies et appareils anciens - Photography and classic cameras

Claudio Bonavolta
Le #1841230
On 29 août, 10:46, L'ermite wrote:
Mon D200 a un problème qui me laisse perplexe.

Toutes les prises de vues en macro avec le flash intégré sont netteme nt sous-exposée. Mon objectif est un Sigma 150mm f/2.8.
Cette sous-exposition est d'autant plus forte que le grossissement est élévé (distance de mise au point faible).
Je travaille presque toujours en priorité ouverture, en fermant pas mal le diaphragmme pour gagner en profondeur de champ.
En grossissement maxi avec des bagues allonges, c'est la fin du monde, de l'ordre de -3 IL.

J'ai essayé de passer la synchro du flash de 1/250 à 1/60, sans rés ultat.
Je n'ai pas d'autre flash ni d'autre objectif macro. Je peux donc diffici lement faire d'autres tests.

Ca m'intrigue d'autant plus que le problème ne se présente qu'en macr o avec le flash.
Heureusement, je travaille toujours en raw donc j'arrive toujours à r écupérer les sous-ex, mais le résultat est loin d'être satisfaisant dans les cas les extrêmes.
Auriez-vous une idée de la cause de mon problème?

La mesure de lumière serait-elle pondérée par la distance de mise a u point?
L'objectif pourrait-il transmettre des infos erronnées au boîtier?

--
L'ermite


Si c'est l'objectif qui produit une ombre sur le sujet, tu peux
essayer d'utiliser un réflecteur à 45° au-dessus du sujet pour
renvoyer la lumière du flash vers le bas.

Maintenant, les flashes intégrés se révèlent vite limités:
- angle faible avec l'axe optique d'où risque de yeux rouges
- puissance limitée
- impossible d'orienter la tête
- ...
En macro, il est préférable d'utiliser un/des flash(es) déporté(s) qui
permettent plus de souplesse dans l'éclairage.

Claudio Bonavolta
http://www.bonavolta.ch

Papy Bernard
Le #1841221
Bonjour

De L'ermite

Mon D200 a un problème qui me laisse perplexe.

Toutes les prises de vues en macro avec le flash intégré sont
nettement sous-exposée. Mon objectif est un Sigma 150mm f/2.8.
Cette sous-exposition est d'autant plus forte que le grossissement
est élévé (distance de mise au point faible).
Je travaille presque toujours en priorité ouverture, en fermant pas
mal le diaphragmme pour gagner en profondeur de champ.
En grossissement maxi avec des bagues allonges, c'est la fin du
monde, de l'ordre de -3 IL.

J'ai essayé de passer la synchro du flash de 1/250 à 1/60, sans
résultat.
Je n'ai pas d'autre flash ni d'autre objectif macro. Je peux donc
difficilement faire d'autres tests.

Ca m'intrigue d'autant plus que le problème ne se présente qu'en
macro avec le flash.
Heureusement, je travaille toujours en raw donc j'arrive toujours à
récupérer les sous-ex, mais le résultat est loin d'être satisfaisant
dans les cas les extrêmes. Auriez-vous une idée de la cause de mon
problème?

La mesure de lumière serait-elle pondérée par la distance de mise au
point?
L'objectif pourrait-il transmettre des infos erronnées au boîtier?


Comment ça ? L'orientation du flash n'est pas asservie à la distance de MAP
? C'est quand même un monde que dans cet environnement où TOUT est
automati(sé)que que Nikon n'y ait pas songé. Merde alors !!!!!
Et le nombre-guide de ces flashes intégrés ? Qui est capable de le donner ?
Il est vrai que ce n'est pas trop nécessaire puisque TOUT est
T(Z)OT(Z)OMATIQUE.

Faut donc pas s'étonner des questions concernant les flashes.

TOUS ces automatismes, parce que dispensant de se pencher tant soit peu sur
les principes de base, rendent CON.
Ou bien on se contente d'être un presse-bouton sans (se) poser des questions
ou bien on investit un minimum dans la littérature avant de s'en remettre à
la communauté qui n'apportera qu'une réponse partielle.

Qui plus est : bien des réponses ont été faites. Et pas le moindre retour de
L'ermite !!!!!

No more comment.

--
A+
Papy Bernard

LG
Le #1841220
"Claudio Bonavolta"
On 29 août, 10:46, L'ermite wrote:
Mon D200 a un problème qui me laisse perplexe.

Toutes les prises de vues en macro avec le flash intégré sont nettement
sous-exposée. Mon objectif est un Sigma 150mm f/2.8.
Cette sous-exposition est d'autant plus forte que le grossissement est
élévé (distance de mise au point faible).
Je travaille presque toujours en priorité ouverture, en fermant pas mal le
diaphragmme pour gagner en profondeur de champ.
En grossissement maxi avec des bagues allonges, c'est la fin du monde, de
l'ordre de -3 IL.

J'ai essayé de passer la synchro du flash de 1/250 à 1/60, sans résultat.
Je n'ai pas d'autre flash ni d'autre objectif macro. Je peux donc
difficilement faire d'autres tests.

Ca m'intrigue d'autant plus que le problème ne se présente qu'en macro
avec le flash.
Heureusement, je travaille toujours en raw donc j'arrive toujours à
récupérer les sous-ex, mais le résultat est loin d'être satisfaisant dans
les cas les extrêmes.
Auriez-vous une idée de la cause de mon problème?

La mesure de lumière serait-elle pondérée par la distance de mise au
point?
L'objectif pourrait-il transmettre des infos erronnées au boîtier?

--
L'ermite


Si c'est l'objectif qui produit une ombre sur le sujet, tu peux
essayer d'utiliser un réflecteur à 45° au-dessus du sujet pour
renvoyer la lumière du flash vers le bas.

Maintenant, les flashes intégrés se révèlent vite limités:
- angle faible avec l'axe optique d'où risque de yeux rouges
- puissance limitée
- impossible d'orienter la tête
- ...
En macro, il est préférable d'utiliser un/des flash(es) déporté(s) qui
permettent plus de souplesse dans l'éclairage.

Il est déjà déconseillé de laisser le parasoleil pour la prise de vue au
flash (intégré) alors imagine une macro avec un 150. l'éclair n'arrive
jamais sur le sujet avec une telle longueur d'objo.

LG
Le #1841184
"Florent Gilles" message de news: 46d57194$0$437$
le 29/08/2007 12:54, Papy Bernard écrivit de sa plume alerte :

[...]

Qui plus est : bien des réponses ont été faites. Et pas le moindre retour
de
L'ermite !!!!!


Tu savais que usenet était un média asynchrone ?


A titre information : flash intégré entre 1,2 m et 5m pour un résultat
optimum.
Lg


L'ermite
Le #1820478
Vincent Becker wrote:

Toutes les prises de vues en macro avec le flash intégré sont
nettement sous-exposée....


- tu es trop près et l'objectif cache l'éclair du flash


J'ai beau ne pas être une lumière moi-même, je sais que ce n'est pas ça, parce que j'arrive très bien à voir l'ombre de l'objectif en empilant suffisammen de bagues-allonge.

- tu es en fort grossissement avec diaph fermé et le flash intégré n'est
tout simplement pas assez puissant pour éclairer la scène. N'oublie pas
que plus on grossit/met de bagues, plus on perd de la lumière.


Certes, mais je pensais (à tort donc?) que le fait d'être très proche du sujet facilitait le travail du flash et que malgré la faible puissance de l'intégré, elle suffirait amplement à éclairer convenablement une scène à quelques centimètres.
A une ouverture donnée, plus je me rapproche du sujet, plus la photo est sous-ex alors que je m'attendrait plutôt au phénomène inverse en raison justement du rapprochement.

Bref, je crois que ton D200 marche très bien :-)


Ca, je m'en doute quelque peu, puisque c'est le seul problème que j'ai avec et qu'il semble plus provenir d'une incompréhension de ma part que d'autre chose.

--
L'ermite


L'ermite
Le #1820476
Papy Bernard wrote:

Comment ça ? L'orientation du flash n'est pas asservie à la distance de MAP
? C'est quand même un monde que dans cet environnement où TOUT est
automati(sé)que que Nikon n'y ait pas songé. Merde alors !!!!!


Autant je peux concevoir la perte de lumière par tronquage de la zone éclairée du fait du fort grossissement, autant la question de l'orientation et du décalage me paraît superflue.
Ce que je photographie n'est pas plat ni forcément parallèle au capteur du boîtier, et la différence de distance (entre hypothénuse et côté adjacent) me semble négligeable ou du moins, insuffisante pour expliquer mes sous-ex.

Et le nombre-guide de ces flashes intégrés ? Qui est capable de le donner ?


Dans mon cas, c'est 13.

TOUS ces automatismes, parce que dispensant de se pencher tant soit peu sur
les principes de base, rendent CON.


Heureusement que je m'attendais à me faire descendre en flamme :-)
La question est ensuite s'il vaut mieux passer pour un con en essayant de ne pas le rester, ou garder pour soi sa connerie et mariner dedans éternellement.

Ou bien on se contente d'être un presse-bouton sans (se) poser des questions
ou bien on investit un minimum dans la littérature avant de s'en remettre à
la communauté qui n'apportera qu'une réponse partielle.


En soumettant mon problème ici, je voulais être sûr qu'il n'est pas dû à une spécificité de mon boîtier, comme une limitation automatique de la puissance du flash dans les cas de mise au point à distance très faible.
La théorie permet d'apprendre et comprendre beaucoup de choses mais il est des cas où la pratique va au-delà et fait intervenir des particularités dont il est n'est pas forcément question dans les principes théoriques généraux.

Qui plus est : bien des réponses ont été faites. Et pas le moindre retour de
L'ermite !!!!!


Mes plus plates excuses, j'ai commis l'erreur de vous soumettre mon problème un jour où ma disponibilité me fait défaut pour suivre les réponses qui me sont faites.

--
L'ermite

L'ermite
Le #1820475
LG wrote:

Il est déjà déconseillé de laisser le parasoleil pour la prise de vue au
flash (intégré) alors imagine une macro avec un 150. l'éclair n'arrive
jamais sur le sujet avec une telle longueur d'objo.


Si si. J'ai bien situé l'ombre de l'objectif, en jonglant avec bagues allonges et pare-soleil, et je sais que dans les cas de sous-ex qui me préoccupent, l'ombre éventuelle de l'objectif est tout à fait hors de cause.
Le pare-soleil suffit à générer une ombre, qui apparaît aussi avec les bagues mais seulement au-délà d'une certaine longueur de bagues que je prends soin de ne pas dépasser.

--
L'ermite

Publicité
Poster une réponse
Anonyme