statut et fonctionnement MDPSH / MDPH ("maisons des personnes en situation de handicap")

Le
JP
Bonjour,

Pouvez-vous me renseigner sur les points suivants :

-quel est le statut des MDPH ou MDPSH : maisons des personnes en
situation de handicap ? Ce sont des administrations ?

-Quelle est leur autorité de tutelle à l'échelon loco-régional : DDASS ?
DRASS ?

-quels sont les textes qui régissent l'exercice des médecins dans les
MDPSH ?

Merci !
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Moisse
Le #15588801
D'une plume alerte, dans le message f5vfga$9l5$,
JP
Bonjour,

Pouvez-vous me renseigner sur les points suivants :

-quel est le statut des MDPH ou MDPSH : maisons des personnes en
situation de handicap ? Ce sont des administrations ?

-Quelle est leur autorité de tutelle à l'échelon loco-régional :
DDASS ? DRASS ?

-quels sont les textes qui régissent l'exercice des médecins dans les
MDPSH ?

Merci !



Un recherche sur GOOGLE permet de récupérer l'extrait ci-dessous :
==/
Un organisme sous la tutelle du Département

La loi du 11 février 2005 pour «l'égalité des droits et des chances,

la participation et la citoyenneté des personnes handicapées »

prévoit la mise en place dans chaque département, de cet organisme,

créé sous la forme d'un Groupement d'Intérêt Public

(GIP) présidé par le Président du Conseil général.

Qui le compose ?

Le Département, l'État, les Caisses primaires, des associations.

==/
C'est donc le Conseil général qui est en charge de ces établissements.
Pour ce qui concerne l'exercice de la mèdecine, je ne vois pas pourquoi
il faudrait des textes supplémentaires.
A+

--
JP
Le #15561491
Merci pour la rapidité de votre réponse.

sans doute mon manque de familiarité avec ces nouveaux "dispositifs" et
le vocabulaire juridique ne me permettent pas d'apprécier pleinement
votre réponse. D'où ma demande de précisions :

Moisse a écrit :

>> (...)

> Un recherche sur GOOGLE permet de récupérer l'extrait ci-dessous :
> ==/
> Un organisme sous la tutelle du Département


> La loi du 11 février 2005 pour «l'égalité des (...),
>la participation et (...) handicapées »
>prévoit la mise en place dans chaque département, de cet organisme,
>créé sous la forme d'un Groupement d'Intérêt Public
>(GIP) présidé par le Président du Conseil général.

--> GIP = instance publique ? instance privée participant au service
public ? hybride ? Je ne suis pas très familier de tout cela.

> Qui le compose ? > Le Département, l'État, les Caisses primaires, des
> associations. ==/
> C'est donc le Conseil général qui est en charge de ces établissements.

--> et qui exerce un contrôle sur tout cela ? Les mêmes ??? A qui
s'adresser pour faire part d'un dysfonctionnement ?

> Pour ce qui concerne l'exercice de la mèdecine, je ne vois pas
> pourquoi il faudrait des textes supplémentaires.

--> parce que par exemple, l'interdiction de prescription de médicaments
par un médecin de MDPSH, à la différence d'un médecin libéral, doit
relever de quelque disposition juridique bien différente de celle de son
collègue je présume ... Quel texte fixe ces dispositions, quel texte
encadre ses obligations et droits spécificiques ?
krys56
Le #15561411
Bonjour

Voir ici :

http://www.handicap.gouv.fr/

Les décrets d'application de la loi :

http://www.handicap.gouv.fr/article.php3?id_article—

Krys

PS : tiens comme c'est bizarre, y'a des dysfonctionnements dans les mdph...

Re PS : Ils sont juges et parties, alors pour les doléances...

Re re PS : pourquoi voulez-vous que les toubibs travaillant
pour les mdph fassent des prescriptions de médicaments ?
vous n'avez pas de médecin traitant ? moi je ferais plus
confiance dans mon médecin traitant en tout cas... au moins
lui n'aura pas envie de vous achever car vous ne lui coûtez
rien, au contraire vous lui rapportez de l'argent. Comment çà
j'insinue qu'ils veulent nous achever dans les mdph ? Oui,
presque...

"JP" f61fqh$dks$
Merci pour la rapidité de votre réponse.

sans doute mon manque de familiarité avec ces nouveaux "dispositifs" et le
vocabulaire juridique ne me permettent pas d'apprécier pleinement votre
réponse. D'où ma demande de précisions :

Moisse a écrit :

>> (...)

> Un recherche sur GOOGLE permet de récupérer l'extrait ci-dessous :
> ==/
> Un organisme sous la tutelle du Département


> La loi du 11 février 2005 pour «l'égalité des (...),
>la participation et (...) handicapées »
>prévoit la mise en place dans chaque département, de cet organisme,
>créé sous la forme d'un Groupement d'Intérêt Public
>(GIP) présidé par le Président du Conseil général.

--> GIP = instance publique ? instance privée participant au service
public ? hybride ? Je ne suis pas très familier de tout cela.

> Qui le compose ? > Le Département, l'État, les Caisses primaires, des
> associations. ==/
> C'est donc le Conseil général qui est en charge de ces établissements.

--> et qui exerce un contrôle sur tout cela ? Les mêmes ??? A qui
s'adresser pour faire part d'un dysfonctionnement ?

> Pour ce qui concerne l'exercice de la mèdecine, je ne vois pas
> pourquoi il faudrait des textes supplémentaires.

--> parce que par exemple, l'interdiction de prescription de médicaments
par un médecin de MDPSH, à la différence d'un médecin libéral, doit
relever de quelque disposition juridique bien différente de celle de son
collègue je présume ... Quel texte fixe ces dispositions, quel texte
encadre ses obligations et droits spécificiques ?


J-Luc
Le #15561391
Coucou,

Il y a également une volonté départementale indéniable !
Dépot de mon dossier le 11 juin
réponse téléphonique le 22 juin
Passage en commission ce mois de juillet
Dossier de fond d'aide social déposé cette semaine
Au plus tard, fin juillet je commande mon nouveau fauteuil...
Moins de 2 mois... record battu
Prix du fauteuil : 12 890 euros

Bravo la MDPH d'Indre et Loire

MDPH du Morbihant sur liste noir : 2 ans 1/2 pour une prestation similaire
--
Cordialement
J-Luc

"krys56" 4684a223$0$27401$
| Bonjour
|
| Voir ici :
|
| http://www.handicap.gouv.fr/
|
| Les décrets d'application de la loi :
|
| http://www.handicap.gouv.fr/article.php3?id_article—
|
| Krys
|
| PS : tiens comme c'est bizarre, y'a des dysfonctionnements dans les
mdph...
|
| Re PS : Ils sont juges et parties, alors pour les doléances...
|
| Re re PS : pourquoi voulez-vous que les toubibs travaillant
| pour les mdph fassent des prescriptions de médicaments ?
| vous n'avez pas de médecin traitant ? moi je ferais plus
| confiance dans mon médecin traitant en tout cas... au moins
| lui n'aura pas envie de vous achever car vous ne lui coûtez
| rien, au contraire vous lui rapportez de l'argent. Comment çà
| j'insinue qu'ils veulent nous achever dans les mdph ? Oui,
| presque...
|
| "JP" | f61fqh$dks$
| > Merci pour la rapidité de votre réponse.
| >
| > sans doute mon manque de familiarité avec ces nouveaux "dispositifs" et
le
| > vocabulaire juridique ne me permettent pas d'apprécier pleinement votre
| > réponse. D'où ma demande de précisions :
| >
| > Moisse a écrit :
| >
| > >> (...)
| >
| > > Un recherche sur GOOGLE permet de récupérer l'extrait ci-dessous :
| > > ==/
| > > Un organisme sous la tutelle du Département
| >
| >
| > > La loi du 11 février 2005 pour «l'égalité des (...),
| > >la participation et (...) handicapées »
| > >prévoit la mise en place dans chaque département, de cet organisme,
| > >créé sous la forme d'un Groupement d'Intérêt Public
| > >(GIP) présidé par le Président du Conseil général.
| >
| > --> GIP = instance publique ? instance privée participant au service
| > public ? hybride ? Je ne suis pas très familier de tout cela.
| >
| > > Qui le compose ? > Le Département, l'État, les Caisses primaires, des
| > > associations. ==/
| > > C'est donc le Conseil général qui est en charge de ces établissements.
| >
| > --> et qui exerce un contrôle sur tout cela ? Les mêmes ??? A qui
| > s'adresser pour faire part d'un dysfonctionnement ?
| >
| > > Pour ce qui concerne l'exercice de la mèdecine, je ne vois pas
| > > pourquoi il faudrait des textes supplémentaires.
| >
| > --> parce que par exemple, l'interdiction de prescription de médicaments
| > par un médecin de MDPSH, à la différence d'un médecin libéral, doit
| > relever de quelque disposition juridique bien différente de celle de son
| > collègue je présume ... Quel texte fixe ces dispositions, quel texte
| > encadre ses obligations et droits spécificiques ?
|
|
krys56
Le #15560961
Coucou Toi

Je ne veux pas te faire peur, mais il y a 3 passages
dans 3 commissions différentes, pas qu'un seul... ou
alors la mdph d'Indre et Loire n'applique pas la
procédure "normale" (c'est dans les textes de la loi, je
m'y suis "frottée", je c de quoi je parle...), et sans compter
le fond départemental. Le temps que ces 3 passages se
fassent... je crois qu'il ne faut pas se réjouir trop vite.

Moi aussi au départ çà été rapide, un mois après ma demande
de fauteuil (12/2005) j'avais le médecin de réadaptation physique
et l'ergo à domicile, c'était début février 2006, et je n'ai eu mon
fauteuil que fin avril 2007, et encore grâce au vendeur, ultra
sympa, qui me l'a livré sans même avoir touché un euro des différents
financeurs, d'ailleurs à ce jour ils n'ont même pas encore
été tout payé... et dans sa très grande générosité la mdph
me laisse à charge : 1140.48 euros ! J'attend une réponse
du fond d'aide sociale de ma mutuelle.... Je ne vois pas
comment avec une aah de base, pour les handis classés à
moins de 5 % de capacité restante, et ne pouvant plus
travailler, on fait pour avoir 1140 euros d'avance... Ha oui
c'est vrai, dixit "le moulin à parole" du forum : les handis
sont tous des feignasses d'assistés qui profitent du système....
hahaha, j'me marre. Je n'ai pas demandé à avoir un accident
du travail, je n'ai pas demandé à subir aggravations sur
aggravations depuis janvier 2000, j'étais une dingue de
travail (trop) alors qu'on suppose que je me complais à
toucher une rente a.t tellement ridicule qu'il faut qu'elle
soit complétée d'un complément jusqu'à l'aah... qu'on me rende
ma santé, qu'on m'enlève le handicap, et je retourne au boulot
sans blème ! cqfd non....

Si dans 2 mois tu as ton fauteuil et la prise en charge
totalement payée, alors là oui j'applaudirais, pour l'instant
je suis plus que dubitative... désolée, pour y croire mainan
je demande à voir. Est-ce ainsi pour tous les
handis d'Indre et Loire, ou seulement pour ton cas ?

En fait, il y a très peu de départements où les mdph
fonctionnent correctement pour les "handis", les procédures
sont archi longues, compliquées, surtout dès que les coûts dépassent
certaines sommes. Pourtant il y a quelques mdph qu'on pourrait
citer en exemple, elles doivent tenir sur les doigts d'une seule
main... Mais quels exemples ! Faut dire que celles qui "tournent"
le mieux actuellement (elles sont rares) les personnels ont dûs
être recrutés en partie, en dehors du "système" (pas des fonctionnaires)
parce que les dits fonctionnaires ont : refusés d'intégrer la mdph, grand
bien pour les handis en tout cas ! Ce n'est que du bonni pour ces rares
exceptions. Dommage que çà n'a pas été comme çà dans toute la France !
Je ne tape pas sur les "petits" fonctionnaires, mais sur certains autres
oui, et
j'ai de quoi, preuves à l'appui.

Concernant la volonté politique départementale, çà
paraît plus qu'évident, et pour certains conseils généraux
les handicapés sont très loin d'être une priorité. Mettre
un pseudo guichet soi disant unique... pour que çà soit
encore plus compliqué qu'avant, il n'y a aucun intérêt
pour les handis, sauf à nous achever plus vite ( c le but sans
doute...) mais pour le gouvernement (les gouvernants)
oui, qui s'est bien déchargé de cette façon du dossier
"délicat pour eux" des handis.

Tu as choisis quoi comme fauteuil ?

Krys


"J-Luc" 4684acfc$0$21151$
Coucou,

Il y a également une volonté départementale indéniable !
Dépot de mon dossier le 11 juin
réponse téléphonique le 22 juin
Passage en commission ce mois de juillet
Dossier de fond d'aide social déposé cette semaine
Au plus tard, fin juillet je commande mon nouveau fauteuil...
Moins de 2 mois... record battu
Prix du fauteuil : 12 890 euros

Bravo la MDPH d'Indre et Loire

MDPH du Morbihant sur liste noir : 2 ans 1/2 pour une prestation similaire
--
Cordialement
J-Luc

"krys56" 4684a223$0$27401$
| Bonjour
|
| Voir ici :
|
| http://www.handicap.gouv.fr/
|
| Les décrets d'application de la loi :
|
| http://www.handicap.gouv.fr/article.php3?id_article—
|
| Krys
|
| PS : tiens comme c'est bizarre, y'a des dysfonctionnements dans les
mdph...
|
| Re PS : Ils sont juges et parties, alors pour les doléances...
|
| Re re PS : pourquoi voulez-vous que les toubibs travaillant
| pour les mdph fassent des prescriptions de médicaments ?
| vous n'avez pas de médecin traitant ? moi je ferais plus
| confiance dans mon médecin traitant en tout cas... au moins
| lui n'aura pas envie de vous achever car vous ne lui coûtez
| rien, au contraire vous lui rapportez de l'argent. Comment çà
| j'insinue qu'ils veulent nous achever dans les mdph ? Oui,
| presque...
|
| "JP" | f61fqh$dks$
| > Merci pour la rapidité de votre réponse.
| >
| > sans doute mon manque de familiarité avec ces nouveaux "dispositifs"
et
le
| > vocabulaire juridique ne me permettent pas d'apprécier pleinement
votre
| > réponse. D'où ma demande de précisions :
| >
| > Moisse a écrit :
| >
| > >> (...)
| >
| > > Un recherche sur GOOGLE permet de récupérer l'extrait ci-dessous :
| > > ==/
| > > Un organisme sous la tutelle du Département
| >
| >
| > > La loi du 11 février 2005 pour «l'égalité des (...),
| > >la participation et (...) handicapées »
| > >prévoit la mise en place dans chaque département, de cet organisme,
| > >créé sous la forme d'un Groupement d'Intérêt Public
| > >(GIP) présidé par le Président du Conseil général.
| >
| > --> GIP = instance publique ? instance privée participant au service
| > public ? hybride ? Je ne suis pas très familier de tout cela.
| >
| > > Qui le compose ? > Le Département, l'État, les Caisses primaires,
des
| > > associations. ==/
| > > C'est donc le Conseil général qui est en charge de ces
établissements.
| >
| > --> et qui exerce un contrôle sur tout cela ? Les mêmes ??? A qui
| > s'adresser pour faire part d'un dysfonctionnement ?
| >
| > > Pour ce qui concerne l'exercice de la mèdecine, je ne vois pas
| > > pourquoi il faudrait des textes supplémentaires.
| >
| > --> parce que par exemple, l'interdiction de prescription de
médicaments
| > par un médecin de MDPSH, à la différence d'un médecin libéral, doit
| > relever de quelque disposition juridique bien différente de celle de
son
| > collègue je présume ... Quel texte fixe ces dispositions, quel texte
| > encadre ses obligations et droits spécificiques ?
|
|




Maxime Oulin
Le #15560811
Putin cela va me pomper mes tunes aie aie aie !
"J-Luc" 4684acfc$0$21151$
Coucou,

Il y a également une volonté départementale indéniable !
Dépot de mon dossier le 11 juin
réponse téléphonique le 22 juin
Passage en commission ce mois de juillet
Dossier de fond d'aide social déposé cette semaine
Au plus tard, fin juillet je commande mon nouveau fauteuil...
Moins de 2 mois... record battu
Prix du fauteuil : 12 890 euros

Bravo la MDPH d'Indre et Loire

MDPH du Morbihant sur liste noir : 2 ans 1/2 pour une prestation similaire
--
Cordialement
J-Luc

"krys56" 4684a223$0$27401$
| Bonjour
|
| Voir ici :
|
| http://www.handicap.gouv.fr/
|
| Les décrets d'application de la loi :
|
| http://www.handicap.gouv.fr/article.php3?id_article—
|
| Krys
|
| PS : tiens comme c'est bizarre, y'a des dysfonctionnements dans les
mdph...
|
| Re PS : Ils sont juges et parties, alors pour les doléances...
|
| Re re PS : pourquoi voulez-vous que les toubibs travaillant
| pour les mdph fassent des prescriptions de médicaments ?
| vous n'avez pas de médecin traitant ? moi je ferais plus
| confiance dans mon médecin traitant en tout cas... au moins
| lui n'aura pas envie de vous achever car vous ne lui coûtez
| rien, au contraire vous lui rapportez de l'argent. Comment çà
| j'insinue qu'ils veulent nous achever dans les mdph ? Oui,
| presque...
|
| "JP" | f61fqh$dks$
| > Merci pour la rapidité de votre réponse.
| >
| > sans doute mon manque de familiarité avec ces nouveaux "dispositifs"
et
le
| > vocabulaire juridique ne me permettent pas d'apprécier pleinement
votre
| > réponse. D'où ma demande de précisions :
| >
| > Moisse a écrit :
| >
| > >> (...)
| >
| > > Un recherche sur GOOGLE permet de récupérer l'extrait ci-dessous :
| > > ==/
| > > Un organisme sous la tutelle du Département
| >
| >
| > > La loi du 11 février 2005 pour «l'égalité des (...),
| > >la participation et (...) handicapées »
| > >prévoit la mise en place dans chaque département, de cet organisme,
| > >créé sous la forme d'un Groupement d'Intérêt Public
| > >(GIP) présidé par le Président du Conseil général.
| >
| > --> GIP = instance publique ? instance privée participant au service
| > public ? hybride ? Je ne suis pas très familier de tout cela.
| >
| > > Qui le compose ? > Le Département, l'État, les Caisses primaires,
des
| > > associations. ==/
| > > C'est donc le Conseil général qui est en charge de ces
établissements.
| >
| > --> et qui exerce un contrôle sur tout cela ? Les mêmes ??? A qui
| > s'adresser pour faire part d'un dysfonctionnement ?
| >
| > > Pour ce qui concerne l'exercice de la mèdecine, je ne vois pas
| > > pourquoi il faudrait des textes supplémentaires.
| >
| > --> parce que par exemple, l'interdiction de prescription de
médicaments
| > par un médecin de MDPSH, à la différence d'un médecin libéral, doit
| > relever de quelque disposition juridique bien différente de celle de
son
| > collègue je présume ... Quel texte fixe ces dispositions, quel texte
| > encadre ses obligations et droits spécificiques ?
|
|




JP
Le #15560671
krys56 a écrit :
Bonjour

Voir ici :

http://www.handicap.gouv.fr/

Les décrets d'application de la loi :

http://www.handicap.gouv.fr/article.php3?id_article—

Krys



Merci pour les liens


PS : tiens comme c'est bizarre, y'a des dysfonctionnements dans les mdph...



C'est ce dont je cherche à m'assurer dans un cas précis.


Re PS : Ils sont juges et parties, alors pour les doléances...



C'est effectivement une situation très problématique que relevait un avocat.

Re re PS : pourquoi voulez-vous que les toubibs travaillant
pour les mdph fassent des prescriptions de médicaments ?



Je ne le veux en aucune façon. C'est un exemple pour montrer à M. Moisse
qu'il y a probablement des textes juridiques différents s'appliquant aux
diverses conditions d'exercice de la médecine.
(...)
Moisse
Le #15560651
D'une plume alerte, dans le message f64rcr$8iv$,
JP
Je ne le veux en aucune façon. C'est un exemple pour montrer à M.
Moisse qu'il y a probablement des textes juridiques différents
s'appliquant aux diverses conditions d'exercice de la médecine.
(...)




Tant que démonstration ne m'est pas apportée, je ne suis pas convaincu
par cette affirmation.
Que des spécialisations existent, limitant l'excercice de certaines
pratiques aux titulaires de ladite spécialité, je l'admet volontiers.
Mais un gériatre est un médecin généraliste et à ce titre n'a pas de
droits excédentaires.
A+

--
J-Luc
Le #15560591
Coucou Toa,

J'avoue que j'ai un peu abandonné les textes de Loi, trop alambiqués, pour
me consacrer davantage à une approche beaucoup plus humaine avec les
interlocuteurs de la MDPH...

Les textes existent, mais il manque l'élément clé : L'argent

Fort de ce constat, j'ai entrenu des relations très complices avec les
interlocuteurs...

Un sourire, un mot sympa, une participation active dans la constitution du
dossier "pitoyablement énorme", un café partagé... bref, des petits rien qui
font que cette corvée devient moins pénible pour chacun...

Maintenant, je pense comme toi, Kryssounette ! il ne faut pas crier victoire
trop tôt, car la confirmation reste verbale, jusqu'a ce jour !

Nous verrons bien après juillet...

Ensuite, il y a les vacances, là où nous allons tous les ans : Stay at home
(traduction ???)

Pour le fauteuil, j'ai opté pour une nouveauté formidable : Le groove 6
roues de chez Sunrise-médical
http://www.handicap.org/pages/Institut-dynamique/fauteuil/frame_details.asp?IDFauteuile6
+ le tout nouveau coussin anti-escarre, le Starlock (voir google)

Je tien informé ceux qui sont intéressés... les autres passent leur chemin.

--
Cordialement
J-Luc

"krys56" 46853fdc$0$27374$
| Coucou Toi
|
| Je ne veux pas te faire peur, mais il y a 3 passages
| dans 3 commissions différentes, pas qu'un seul... ou
| alors la mdph d'Indre et Loire n'applique pas la
| procédure "normale" (c'est dans les textes de la loi, je
| m'y suis "frottée", je c de quoi je parle...), et sans compter
| le fond départemental. Le temps que ces 3 passages se
| fassent... je crois qu'il ne faut pas se réjouir trop vite.
|
| Moi aussi au départ çà été rapide, un mois après ma demande
| de fauteuil (12/2005) j'avais le médecin de réadaptation physique
| et l'ergo à domicile, c'était début février 2006, et je n'ai eu mon
| fauteuil que fin avril 2007, et encore grâce au vendeur, ultra
| sympa, qui me l'a livré sans même avoir touché un euro des différents
| financeurs, d'ailleurs à ce jour ils n'ont même pas encore
| été tout payé... et dans sa très grande générosité la mdph
| me laisse à charge : 1140.48 euros ! J'attend une réponse
| du fond d'aide sociale de ma mutuelle.... Je ne vois pas
| comment avec une aah de base, pour les handis classés à
| moins de 5 % de capacité restante, et ne pouvant plus
| travailler, on fait pour avoir 1140 euros d'avance... Ha oui
| c'est vrai, dixit "le moulin à parole" du forum : les handis
| sont tous des feignasses d'assistés qui profitent du système....
| hahaha, j'me marre. Je n'ai pas demandé à avoir un accident
| du travail, je n'ai pas demandé à subir aggravations sur
| aggravations depuis janvier 2000, j'étais une dingue de
| travail (trop) alors qu'on suppose que je me complais à
| toucher une rente a.t tellement ridicule qu'il faut qu'elle
| soit complétée d'un complément jusqu'à l'aah... qu'on me rende
| ma santé, qu'on m'enlève le handicap, et je retourne au boulot
| sans blème ! cqfd non....
|
| Si dans 2 mois tu as ton fauteuil et la prise en charge
| totalement payée, alors là oui j'applaudirais, pour l'instant
| je suis plus que dubitative... désolée, pour y croire mainan
| je demande à voir. Est-ce ainsi pour tous les
| handis d'Indre et Loire, ou seulement pour ton cas ?
|
| En fait, il y a très peu de départements où les mdph
| fonctionnent correctement pour les "handis", les procédures
| sont archi longues, compliquées, surtout dès que les coûts dépassent
| certaines sommes. Pourtant il y a quelques mdph qu'on pourrait
| citer en exemple, elles doivent tenir sur les doigts d'une seule
| main... Mais quels exemples ! Faut dire que celles qui "tournent"
| le mieux actuellement (elles sont rares) les personnels ont dûs
| être recrutés en partie, en dehors du "système" (pas des fonctionnaires)
| parce que les dits fonctionnaires ont : refusés d'intégrer la mdph, grand
| bien pour les handis en tout cas ! Ce n'est que du bonni pour ces rares
| exceptions. Dommage que çà n'a pas été comme çà dans toute la France !
| Je ne tape pas sur les "petits" fonctionnaires, mais sur certains autres
| oui, et
| j'ai de quoi, preuves à l'appui.
|
| Concernant la volonté politique départementale, çà
| paraît plus qu'évident, et pour certains conseils généraux
| les handicapés sont très loin d'être une priorité. Mettre
| un pseudo guichet soi disant unique... pour que çà soit
| encore plus compliqué qu'avant, il n'y a aucun intérêt
| pour les handis, sauf à nous achever plus vite ( c le but sans
| doute...) mais pour le gouvernement (les gouvernants)
| oui, qui s'est bien déchargé de cette façon du dossier
| "délicat pour eux" des handis.
|
| Tu as choisis quoi comme fauteuil ?
|
| Krys
|
|
| "J-Luc" | 4684acfc$0$21151$
| > Coucou,
| >
| > Il y a également une volonté départementale indéniable !
| > Dépot de mon dossier le 11 juin
| > réponse téléphonique le 22 juin
| > Passage en commission ce mois de juillet
| > Dossier de fond d'aide social déposé cette semaine
| > Au plus tard, fin juillet je commande mon nouveau fauteuil...
| > Moins de 2 mois... record battu
| > Prix du fauteuil : 12 890 euros
| >
| > Bravo la MDPH d'Indre et Loire
| >
| > MDPH du Morbihant sur liste noir : 2 ans 1/2 pour une prestation
similaire
| > --
| > Cordialement
| > J-Luc
| >
| > "krys56" | > 4684a223$0$27401$
| > | Bonjour
| > |
| > | Voir ici :
| > |
| > | http://www.handicap.gouv.fr/
| > |
| > | Les décrets d'application de la loi :
| > |
| > | http://www.handicap.gouv.fr/article.php3?id_article—
| > |
| > | Krys
| > |
| > | PS : tiens comme c'est bizarre, y'a des dysfonctionnements dans les
| > mdph...
| > |
| > | Re PS : Ils sont juges et parties, alors pour les doléances...
| > |
| > | Re re PS : pourquoi voulez-vous que les toubibs travaillant
| > | pour les mdph fassent des prescriptions de médicaments ?
| > | vous n'avez pas de médecin traitant ? moi je ferais plus
| > | confiance dans mon médecin traitant en tout cas... au moins
| > | lui n'aura pas envie de vous achever car vous ne lui coûtez
| > | rien, au contraire vous lui rapportez de l'argent. Comment çà
| > | j'insinue qu'ils veulent nous achever dans les mdph ? Oui,
| > | presque...
| > |
| > | "JP" | > | f61fqh$dks$
| > | > Merci pour la rapidité de votre réponse.
| > | >
| > | > sans doute mon manque de familiarité avec ces nouveaux "dispositifs"
| > et
| > le
| > | > vocabulaire juridique ne me permettent pas d'apprécier pleinement
| > votre
| > | > réponse. D'où ma demande de précisions :
| > | >
| > | > Moisse a écrit :
| > | >
| > | > >> (...)
| > | >
| > | > > Un recherche sur GOOGLE permet de récupérer l'extrait ci-dessous :
| > | > > ==/
| > | > > Un organisme sous la tutelle du Département
| > | >
| > | >
| > | > > La loi du 11 février 2005 pour «l'égalité des (...),
| > | > >la participation et (...) handicapées »
| > | > >prévoit la mise en place dans chaque département, de cet organisme,
| > | > >créé sous la forme d'un Groupement d'Intérêt Public
| > | > >(GIP) présidé par le Président du Conseil général.
| > | >
| > | > --> GIP = instance publique ? instance privée participant au service
| > | > public ? hybride ? Je ne suis pas très familier de tout cela.
| > | >
| > | > > Qui le compose ? > Le Département, l'État, les Caisses primaires,
| > des
| > | > > associations. ==/
| > | > > C'est donc le Conseil général qui est en charge de ces
| > établissements.
| > | >
| > | > --> et qui exerce un contrôle sur tout cela ? Les mêmes ??? A qui
| > | > s'adresser pour faire part d'un dysfonctionnement ?
| > | >
| > | > > Pour ce qui concerne l'exercice de la mèdecine, je ne vois pas
| > | > > pourquoi il faudrait des textes supplémentaires.
| > | >
| > | > --> parce que par exemple, l'interdiction de prescription de
| > médicaments
| > | > par un médecin de MDPSH, à la différence d'un médecin libéral, doit
| > | > relever de quelque disposition juridique bien différente de celle de
| > son
| > | > collègue je présume ... Quel texte fixe ces dispositions, quel texte
| > | > encadre ses obligations et droits spécificiques ?
| > |
| > |
| >
| >
|
|
JP
Le #15556541
Moisse a écrit :
D'une plume alerte, dans le message f64rcr$8iv$,
JP
Je ne le veux en aucune façon. C'est un exemple pour montrer à M.
Moisse qu'il y a probablement des textes juridiques différents
s'appliquant aux diverses conditions d'exercice de la médecine.
(...)




Tant que démonstration ne m'est pas apportée, je ne suis pas convaincu
par cette affirmation.
Que des spécialisations existent, limitant l'excercice de certaines
pratiques aux titulaires de ladite spécialité, je l'admet volontiers.
Mais un gériatre est un médecin généraliste et à ce titre n'a pas de
droits excédentaires.
A+

--


Publicité
Poster une réponse
Anonyme