Strobisme ...diffusion de flash cobra ?

Le
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Que penser des bounces ?
Je ne suis pas une utilisatrice de flashes très convaincue, mais mon
compagnon lui, a un beau cobra SB 800.
Il souhaite l'utiliser au mieux -genre à bout de bras, en gardant une
part de lumière d'ambiance- pour photographier les gens à une conférence.
(Les salles de conférences ne sont pas en général équipées d'un plafond
blanc)
À une certaine distance et si possible, sans provoquer d'ombres dures.
Nous avons commencé par regarder les mini-soft box pliantes sur
dealextreme, et puis inspirée par le sujet et le célèbre diffuseur
Picard surgelés, j'y suis allée de ma boite à lumière miniature : un
large bol en plastique ayant contenu de la soupe chinoise express,
tapissé de papier alu et fermé par du papier siliconé cuisson -tant qu'a
être dans la cuisine, hein).
la conclusion de cet essai c'est que « boite à lumière » et « petite »
ça ne va pas bien ensemble. Le bord de l'ombre est un peu moins net que
sans, mais guère, ça bouffe juste un peu de puissance lumineuse

Donc la question c'est un bounce genre coussin gonflable, ça a des
chances de servir à quelque chose pour des photos de gens disons, à
distance estrade, , ou c'est nul pareil qu'une petite boite à lumière ?


Noëlle Adam
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 7
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #24391321
Le 10/04/2012 16:45, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
Que penser des bounces ?
Je ne suis pas une utilisatrice de flashes très convaincue,
mais mon compagnon lui, a un beau cobra SB 800.
Il souhaite l'utiliser au mieux -genre à bout de bras, en
gardant une part de lumière d'ambiance- pour photographier
les gens à une conférence.
(Les salles de conférences ne sont pas en général équipées
d'un plafond blanc...)
À une certaine distance et si possible, sans provoquer
d'ombres dures.
Nous avons commencé par regarder les mini-soft box pliantes
sur dealextreme, et puis inspirée par le sujet et le célèbre
diffuseur Picard surgelés, j'y suis allée de ma boite à
lumière miniature : un large bol en plastique ayant contenu
de la soupe chinoise express, tapissé de papier alu et fermé
par du papier siliconé cuisson -tant qu'a être dans la
cuisine, hein...).
la conclusion de cet essai c'est que « boite à lumière » et
« petite » ça ne va pas bien ensemble. Le bord de l'ombre
est un peu moins net que sans, mais guère, ça bouffe juste
un peu de puissance lumineuse...

Donc la question c'est un bounce genre coussin gonflable, ça
a des chances de servir à quelque chose pour des photos de
gens disons, à distance estrade, , ou c'est nul pareil
qu'une petite boite à lumière ?



Ce que j'ai vu utiliser (mais ça doit bouffer la lumière)
c'est ça ou similaire :
http://www.missnumerique.com/gary-fong-lightsphere-collapsible-p-6157.html
Ca doit pas mal dépendre de la salle...
Et sinon sans flash !

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #24391311
Le 10/04/12 17:00, Jean-Pierre Roche a écrit :

Ce que j'ai vu utiliser (mais ça doit bouffer la lumière) c'est ça ou
similaire :
http://www.missnumerique.com/gary-fong-lightsphere-collapsible-p-6157.html



Et quel est le résultat ? Parce que si c'est juste psychologique, les
b.a.l. à deux ronds et les bounces de dealextreme en feraient autant.

http://www.dealextreme.com/p/universal-flash-bounce-reflector-diffuser-set-with-carrying-pouch-80403
http://www.dealextreme.com/p/ng-280-flash-soft-box-for-camera-115190
http://www.dealextreme.com/p/mini-photography-reflector-board-122760

Ca doit pas mal dépendre de la salle...



Bah une salle de conférences, ça ressemble beaucoup à une salle de
cinéma spartiate où il y aurait une estrade, et des tablettes pas
pratiques pour écrire sur les cotés des sièges.

Et sinon sans flash !



C'est pas moi, hein.

Noëlle Adam
Ghost-Rider
Le #24391371
Le 10/04/2012 16:45, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

Que penser des bounces ?
Je ne suis pas une utilisatrice de flashes très convaincue, mais mon
compagnon lui, a un beau cobra SB 800.
Il souhaite l'utiliser au mieux -genre à bout de bras, en gardant une
part de lumière d'ambiance- pour photographier les gens à une conférence.
(Les salles de conférences ne sont pas en général équipées d'un plafond
blanc...)
À une certaine distance et si possible, sans provoquer d'ombres dures.



Ça ne marche pas trop si la lumière du flash reste ponctuelle. Les
ombres restent dures et sont bien plus étendues, donc plus visibles. Il
faut vraiment diffuser cette lumière avec un diffuseur éloigné du flash.
J'ai fait de nombreux essais en macro et je peux dire que ce qui compte
c'est la distance, aussi grande que possible, entre la tête du flash et
la feuille de plastique translucide qui diffuse la lumière.
http://cjoint.com/12av/BDkrrApzMMt.htm

Nous avons commencé par regarder les mini-soft box pliantes sur
dealextreme, et puis inspirée par le sujet et le célèbre diffuseur
Picard surgelés, j'y suis allée de ma boite à lumière miniature : un
large bol en plastique ayant contenu de la soupe chinoise express,
tapissé de papier alu et fermé par du papier siliconé cuisson -tant qu'a
être dans la cuisine, hein...).
la conclusion de cet essai c'est que « boite à lumière » et « petite »
ça ne va pas bien ensemble. Le bord de l'ombre est un peu moins net que
sans, mais guère, ça bouffe juste un peu de puissance lumineuse...



Si tu tapisses ton bol de papier alu et en admettant que ton flash soit
ainsi au centre d'un paraboloïde de révolution, tu rends ta lumière très
directionnelle (1). En fait, tu n'as pas fabriqué un diffuseur mais un
concentrateur.

Donc la question c'est un bounce genre coussin gonflable, ça a des
chances de servir à quelque chose pour des photos de gens disons, à
distance estrade, , ou c'est nul pareil qu'une petite boite à lumière ?



Il ne faut pas chercher à récupérer la lumière qui fiche le camps sur
les côté de ton diffuseur, elle participe à la lumière d'ambiance.
Il faut juste intercaler une feuille de plastique entre le flash et le
sujet ou faire réfléchir la lumière du flash dans un parapluie inversé.

(1) Tu vas encore dire que je grandiloque, mais j'assume !

--
Ghost Rider
Jean-Pierre Roche
Le #24391431
Le 10/04/2012 17:19, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

Ce que j'ai vu utiliser (mais ça doit bouffer la lumière)
c'est ça ou
similaire :
http://www.missnumerique.com/gary-fong-lightsphere-collapsible-p-6157.html




Et quel est le résultat ?



J'ai vu des photos pas mal faites avec...

Parce que si c'est juste
psychologique, les b.a.l. à deux ronds et les bounces de
dealextreme en feraient autant.



J'en doute un peu. Et puis il y a le coté pratique. Là il y
a des trucs dont on se dit qu'ils vont tomber ou se mettre
de travers dès que possible...

Ca doit pas mal dépendre de la salle...



Bah une salle de conférences, ça ressemble beaucoup à une
salle de cinéma spartiate où il y aurait une estrade, et des
tablettes pas pratiques pour écrire sur les cotés des sièges.



Plus ou moins grand, haut de plafond, etc.


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #24391651
Le 10/04/12 17:20, Ghost-Rider a écrit :

Si tu tapisses ton bol de papier alu et en admettant que ton flash soit
ainsi au centre d'un paraboloïde de révolution, tu rends ta lumière très
directionnelle (1). En fait, tu n'as pas fabriqué un diffuseur mais un
concentrateur.


Le principe de la bal c'est ça, la diffusion est ensuite assurée par le
papier/tissu/plexi/whatever devant...
Mais en petit, ça reste mauvais, trop proche de la source ponctuelle.
J'ai l'impression qu'un bounce ne régle pas vraiment la question non
plus si le sujet est un peu loin. Mais comme il pleut, c'est difficile
d'essayer avec assez de recul.

Donc la question c'est un bounce genre coussin gonflable, ça a des
chances de servir à quelque chose pour des photos de gens disons, à
distance estrade, , ou c'est nul pareil qu'une petite boite à lumière ?



Il ne faut pas chercher à récupérer la lumière qui fiche le camps sur
les côté de ton diffuseur, elle participe à la lumière d'ambiance.
Il faut juste intercaler une feuille de plastique entre le flash et le
sujet


Le sujet peut être à une certaine distance, hein...

ou faire réfléchir la lumière du flash dans un parapluie inversé.

C'est la meilleure option, pas forcément la plus pratique sur place.

Noëlle Adam
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #24391641
Le 10/04/12 17:30, Jean-Pierre Roche a écrit :

J'en doute un peu. Et puis il y a le coté pratique. Là il y a des trucs
dont on se dit qu'ils vont tomber ou se mettre de travers dès que
possible...


Yep.

Bah une salle de conférences, ça ressemble beaucoup à une
salle de cinéma spartiate où il y aurait une estrade, et des
tablettes pas pratiques pour écrire sur les cotés des sièges.



Plus ou moins grand, haut de plafond, etc.




Oui, c'est variable ! Mais c'est souvent sombre comme un cinéma.

Noëlle Adam
£g
Le #24391681
"YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" le message de news: jm1rcd$dps$
Le 10/04/12 17:20, Ghost-Rider a écrit :

Si tu tapisses ton bol de papier alu et en admettant que ton flash
soit
ainsi au centre d'un paraboloïde de révolution, tu rends ta lumière
très
directionnelle (1). En fait, tu n'as pas fabriqué un diffuseur mais
un
concentrateur.


Le principe de la bal c'est ça, la diffusion est ensuite assurée par
le papier/tissu/plexi/whatever devant...
Mais en petit, ça reste mauvais, trop proche de la source ponctuelle.
J'ai l'impression qu'un bounce ne régle pas vraiment la question non
plus si le sujet est un peu loin. Mais comme il pleut, c'est difficile
d'essayer avec assez de recul.

Donc la question c'est un bounce genre coussin gonflable, ça a des
chances de servir à quelque chose pour des photos de gens disons, à
distance estrade, , ou c'est nul pareil qu'une petite boite à
lumière ?



Il ne faut pas chercher à récupérer la lumière qui fiche le camps sur
les côté de ton diffuseur, elle participe à la lumière d'ambiance.
Il faut juste intercaler une feuille de plastique entre le flash et
le
sujet


Le sujet peut être à une certaine distance, hein...

ou faire réfléchir la lumière du flash dans un parapluie inversé.

C'est la meilleure option, pas forcément la plus pratique sur place.




Un parapluie(blanc) inversé, ça marche si et seulement si il est prévu
pour cette effet, c'est à dire que l'extérieur est recouvert d'une
couche réfléchissante, sinon la lumière passe au travers en grande
partie.
Alors autant, avec du bon sens, le mettre dans le bon sans.
Plutôt utiliser une ombrelle, voir un voile de mariée, quand celle-ci
n'est plus nécessaire sous le dit voile.

Mais pour le super flash Cobra, avant de vous lancer dans des système D,
il doit avoir un diffuseur intégré, en tirette/bascule ( entre le verre
plus ou moins dépoli et le capot supérieur).

--
£g
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #24391831
Le 10/04/12 19:56, �g a écrit :

Un parapluie(blanc) inversé, ça marche si et seulement si il est prévu
pour cette effet, c'est à dire que l'extérieur est recouvert d'une
couche réfléchissante, sinon la lumière passe au travers en grande
partie.


Ben, j'ai déjà vu des parapluies, j'en ai même plusieurs :). Et une
grande b.a.l. mais par pour le flash cobra.

Mais pour le super flash Cobra, avant de vous lancer dans des système D,
il doit avoir un diffuseur intégré, en tirette/bascule ( entre le verre
plus ou moins dépoli et le capot supérieur).



Oui, il a un diffuseur et un bounce intégré. Ça reste quand même une
source très ponctuelle et ma question était de savoir si les bounce en
coussin ou en plaque améliorent vraiment l'aspect dur.
D'après moi, un diffuseur c'est bien si c'est assez loin de la source
par rapport au sujet. Donc la plaque de plastique, ça s'applique mieux
aux fourmis qu'au conférencier.

Noëlle Adam
Ghost-Rider
Le #24392131
Le 10/04/2012 20:48, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

D'après moi, un diffuseur c'est bien si c'est assez loin de la source
par rapport au sujet. Donc la plaque de plastique, ça s'applique mieux
aux fourmis qu'au conférencier.



Non point.
Ce qui compte c'est que le diffuseur soit assez loin du flash pour
transformer la source ponctuelle en source étalée. Ensuite, que le sujet
soit loin ou près importe peu.

--
Ghost Rider
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #24392271
Le 10/04/12 23:01, Ghost-Rider a écrit :
Le 10/04/2012 20:48, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

D'après moi, un diffuseur c'est bien si c'est assez loin de la source
par rapport au sujet. Donc la plaque de plastique, ça s'applique mieux
aux fourmis qu'au conférencier.



Non point.
Ce qui compte c'est que le diffuseur soit assez loin du flash pour
transformer la source ponctuelle en source étalée. Ensuite, que le sujet
soit loin ou près importe peu.



Si, quand même. Pour photographier une personne à 10 m, le couvercle de
surgelé sur le flash ou rien c'est pareil question étalement.
C'est une question de taille relative de la source.
Un parapluie en réflectif fait déjà une source bien plus large. Mais
moins pratique.

Noëlle Adam
Publicité
Poster une réponse
Anonyme