Succession maison quelles sont les alternatives

Le
voyageur
Bonjour,
J'ai une question ou se mele succession et urbanisme:
Ma grand mere est décédée en janvier, de son vivant il a été dit (mais
pas écrit) que ce serait bien si je reprenais sa maison.
Le moment de la succession est arrivé, les 3 enfants concernés (mon pere
et mes 2 oncles) ont décidé de vendre la maison.
Mon pere est d'avis a faire en sorte que je puisse acheter cette maison
( en moderant le prix), mes oncles on decidé de faire un maximum
d'argent en divisant le terrain en 2 parcelles.
Pour situer, la maison est sur un terrain de 800 M2 en lointaine
banlieue nord de Paris.
Je suis tres attaché a cette maison ainsi qu'a son jardin.

Quelles sont mes possibilités pour avoir ce terrain?

Je pense que vous n'aurez certainement pas assez de renseignements pour
me donner une reponse, mais dites moi ce dont vous avez besoin, je
repondrais.

Par avance merci

Voyageur
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bernard Guérin
Le #15589681
Bonjour,

"voyageur" news:46818186$0$21145$

Quelles sont mes possibilités pour avoir ce terrain?



Vous n'êtes pas héritier, donc vous n'avez pas grand-chose à dire. Vous ne
pouvez qu'être acheteur, au prix demandé par les vendeurs, que vous
n'arriverez peut-être pas à influencer plus que vous ne l'avez déjà fait.
C'est comme ça dans toutes les successions, sauf quand les héritiers sont
volontaires pour un meilleur arrangement, mais rien ne peut les y obliger.

--
Bernard Guérin
voyageur
Le #15589091
Merci pour la reponse,

Vous me confirmez les idées que j'avais, malheureusement.
Peut etre y a t il une solution du coté de mon pere, peut il influencer
les decisions dans mon sens?


Bernard Guérin a écrit:

Bonjour,

"voyageur" de news:46818186$0$21145$

Quelles sont mes possibilités pour avoir ce terrain?




Vous n'êtes pas héritier, donc vous n'avez pas grand-chose à dire. Vous
ne pouvez qu'être acheteur, au prix demandé par les vendeurs, que vous
n'arriverez peut-être pas à influencer plus que vous ne l'avez déjà
fait. C'est comme ça dans toutes les successions, sauf quand les
héritiers sont volontaires pour un meilleur arrangement, mais rien ne
peut les y obliger.



Spyou
Le #15406171
voyageur a écrit :
Merci pour la reponse,

Vous me confirmez les idées que j'avais, malheureusement.
Peut etre y a t il une solution du coté de mon pere, peut il influencer
les decisions dans mon sens?



Non, mais vous pouvez vous porter acquerreur de la partie d'indivision
revenant a vos deux oncles, votre pere restant proprietaire de son tier
restant, qu'il vous cedera plus tard, lorsque vos finances vous le
permettrons (ou par petit morceaux en donnation, en respectant les
limites fixées par la loi)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme