Surfer sur le wi-fi d'autrui

Le
Emile
Bonjour,

Lu dans le journal "Le Soir" (Belgique) du vendredi 10 juillet 2009,
09:23


Arrêtés pour avoir surfé sur le wi-fi d’autrui.

Deux hommes ont été interpellés mercredi, à Ninove, alors qu’ils
avaient connecté leur ordinateur portable depuis leur voiture sur le
réseau wi-fi d’une habitation proche, à l’insu de ses occupants. On
ignore si le réseau wi-fi auquel ils ont eu accès était ou non
sécurisé contre les intrusions.

Les deux hommes, âgés respectivement de 28 et 35 ans, ont été enten=
dus
mais ont déclaré ne voir aucun inconvénient dans cette pratique
d’utilisation du réseau d’un tiers pour surfer sur le Net. L’un d=
’eux
a cependant été placé sous mandat d’arrêt pour piratage informati=
que
et recel. L’ordinateur portable avait en effet été volé, a indiqu=
é le
parquet de Termonde. La seconde personne a été remise en liberté.

Ce n’est pas la première fois que le parquet de Termonde entreprend
des poursuites pour des faits similaires liés à l’utilisation d’une
connexion wi-fi. L’an dernier, un jeune homme de 22 ans avait été cit=
é
à comparaître pour des faits semblables. Il risquait une peine de
prison d’un an mais avait finalement bénéficié d’une suspension d=
u
prononcé.

Une affaire qui ramène à l’avant-plan la question de la légalité =
de
l’utilisation de réseaux wi-fi qui sont détectés automatiquement pa=
r
un ordinateur ou par un « smartphone » tel que l’iPhone d’Apple.

Une situation pour laquelle la jurisprudence semble encore incertaine.
Chaque jour, des dizaines de milliers de personnes, en Belgique, et
des millions, dans le monde, utilisent gratuitement des connexions wi-
fi. Parfois sans même sans rendre compte qu’il s’agit d’un accès =
privé
dont le propriétaire a laissé grande ouverte la porte, par insouciance
ou par manque de connaissances techniques.

Pourtant, la loi belge sur la criminalité informatique semble claire
sur le sujet : tout qui pénètre un système informatique sans y être
autorisé est sanctionnable. Or, un routeur wi-fi fait bel et bien
partie d’un tel système. Et le code prévoit un emprisonnement de 3
mois à un an ainsi qu’une amende qui peut grimper jusqu’à 650 euros=
.

Jusqu’à présent, les innombrables « coupables » de ce détournem=
ent de
bande passante privée n’ont guère été inquiétés par la justic=
e belge.
D’autant qu’en toute bonne foi nombre d’entre eux ignorent tout
simplement qu’ils commettent un délit.

ALAIN JENNOTTE

On pourrait chicaner ici sur le fait que le propriétaire, en
enclenchant son routeur wi-fi, invite en quelque sorte toute personne
qui écoute l'invitation émise par le routeur à donner une URL et à
recevoir en retour l'information demandée. En toute logique, répondre
à une invitation ne constitue pas à un délit. Emettre une invitation,
n'est ce pas en quelque sorte de donner une autorisation. Dans ces
conditions, on pourrait justifier qu'il n'y a pas une intrusion dans
le système informatique d'autrui et il n'y a pas lieu de parler de
piratage. A ma connaissance, les ordinateurs PC et Mac ne permettent
pas de s'introduire dans un ordinateur uniquement en se connectant à
une liaison wi-fi. Pour ne pas permettre le routeur à émette une
invitation, il suffit de mettre en place un mot de passe pour l'accès
à ce routeur ce qui est prévu dans les PC et Mac. Je désire savoir si=
,
en mettant un mot de passe pour l'accès au routeur, les informations
échangées entre l'ordinateur et le routeur sont chiffrées, ce qui
serait tout à fait normal.

Emile
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pascal Hambourg
Le #19741161
Salut,

Emile a écrit :
[blabla]

Quel rapport avec le protocole IP ?
Emile
Le #19744311
On 11 juil, 18:52, Pascal Hambourg wrote:
Emile a écrit :
[blabla]

Quel rapport avec le protocole IP ?



Une lecture attentive du soit disant "blabla" m'interpelle. Lorsque
j'ouvre mon ordinateur Mac, il arrive que ma liaison internet wifi se
retrouve branchée sur celle d'un voisin et cela sans que je m'en
aperçoive tout de suite. Bien que j'ai une liaison wifi sécurisée
entre mon Mac et le routeur, mon ordinateur n'applique pas toujours la
liaison que j'ai programmée par défaut au moment de l'allumage. En
fait dans ces conditions, je suis en infraction avec la loi, passible
d'une peine de trois mois à un an de prison et une amende de 650
euros. Visiblement là, le dialogue entre les hommes de loi et les
hommes du protocole IP ne sont plus sur la même longueur d'onde. Il y
a là un manque de jurisprudence et un vide juridique à combler. Quelle
est votre opinion à ce sujet?
Yannick Palanque
Le #19744391
Salut,

Emile a écrit :
[blabla]

Quel rapport avec le protocole IP ?
Manuel Pégourié-Gonnard
Le #19747121
Emile scripsit:

Une lecture attentive du soit disant "blabla" m'interpelle. Lorsque
j'ouvre mon ordinateur Mac, il arrive que ma liaison internet wifi se
retrouve branchée sur celle d'un voisin et cela sans que je m'en
aperçoive tout de suite.



Apprends à régler ton Mac pour qu'il ne se connecte pas sans que tu le
sache, ou utilise un système qui permet de contrôler ce que fait ta
machine. Mon latptop ne se connecterait jamais à un réseau inconnu sans
que je l'ai explicitement demandé.

Bref, c'est une question pour un forum mac ou de droit relatif à
internet, mais comme plusieurs l'ont fait remarquer, pas de rapport avec
IP.

Manuel.

--
Manuel Pégourié-Gonnard Institut de mathématiques de Jussieu
http://weblog.elzevir.fr/ http://people.math.jussieu.fr/~mpg/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme