Tarif social EDF/GDF

Le
ast
Bonjour,

Un décret tout juste signé permet maintenant aux personnes dont le revenu
fiscal annuel de référence est inférieur à 2175 euros par part de bénéficier
des tarifs sociaux pour l'électricité et le gaz.

2175 euros/ an, cela fait 180 euros/mois

Actuellement, les personnes éligibles à la CMU-C ou à l'Aide à la complé-
mentaire sociale (ACS) - soit des revenus de moins de 893 euros par mois
pour une personne seule ont déjà droit aux tarifs sociaux EDF/GDF.

Où est donc le "cadeau" du gouvernement ???

Avec 890 euros/mois on est éligible à l'ACS et on a droit aux tarifs sociaux
EDF/GDF et donc aussi si ses revenus sont inférieurs à 180 euros/mois !

Pour information, le RMI pour une personne seule est à 450 euros/mois, plus
de deux fois plus que le seuil de 180 euros retenu par le gouvernement dans
son décret pour ouvrir les droits aux tarifs sociaux EDF/GDF. Et toute personne
qui gagnerait moins que le RMI peut demander le RMI donc un revenu inférieur
à 450 euros/mois ne devrait en théorie pas exister en France.

Je me demande donc qui sont ces gens aux revenus inférieurs à 180 euros/mois,
ils seraient 2.4 millions, qui seraient concernés par le décret.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
.
Le #25793492
"ast" 5289d355$0$2120$
Bonjour,

Un décret tout juste signé permet maintenant aux personnes dont le revenu
fiscal annuel de référence est inférieur à 2175 euros par part de
bénéficier
des tarifs sociaux pour l'électricité et le gaz.

2175 euros/ an, cela fait 180 euros/mois ...

Actuellement, les personnes éligibles à la CMU-C ou à l'Aide à la complé-
mentaire sociale (ACS) - soit des revenus de moins de 893 euros par mois
pour une personne seule ont déjà droit aux tarifs sociaux EDF/GDF.

Où est donc le "cadeau" du gouvernement ???

Avec 890 euros/mois on est éligible à l'ACS et on a droit aux tarifs
sociaux
EDF/GDF et donc aussi si ses revenus sont inférieurs à 180 euros/mois !

Pour information, le RMI pour une personne seule est à 450 euros/mois,
plus
de deux fois plus que le seuil de 180 euros retenu par le gouvernement
dans
son décret pour ouvrir les droits aux tarifs sociaux EDF/GDF. Et toute
personne
qui gagnerait moins que le RMI peut demander le RMI donc un revenu
inférieur
à 450 euros/mois ne devrait en théorie pas exister en France.






Je me demande donc qui sont ces gens aux revenus inférieurs à 180
euros/mois,
ils seraient 2.4 millions, qui seraient concernés par le décret.




Bonjour

Pub edf indirecte ...
Parait "qu'ils s'intéressent" au progrès les blanc-bleu-orange

Ne jamais oublier le caractère social de cette grande entreprise
au CE performant


A 6 euros par jour il m'étonnerait qu'edf participe au branchement d'une
tente dans un terrain vague même alimentée sur borne de camping
ou une couverture chauffante dans une grange
Le classement energetique est trop mauvais pour un abonnement confort elec



V

douce France
Arthur
Le #25793572
Le 18/11/2013 09:44, ast a écrit :
Bonjour,

Un décret tout juste signé permet maintenant aux personnes dont le revenu
fiscal annuel de référence est inférieur à 2175 euros par part de
bénéficier
des tarifs sociaux pour l'électricité et le gaz.

2175 euros/ an, cela fait 180 euros/mois ...

Actuellement, les personnes éligibles à la CMU-C ou à l'Aide à la complé-
mentaire sociale (ACS) - soit des revenus de moins de 893 euros par mois
pour une personne seule ont déjà droit aux tarifs sociaux EDF/GDF.

Où est donc le "cadeau" du gouvernement ???

Avec 890 euros/mois on est éligible à l'ACS et on a droit aux tarifs
sociaux
EDF/GDF et donc aussi si ses revenus sont inférieurs à 180 euros/mois !

Pour information, le RMI pour une personne seule est à 450 euros/mois, plus
de deux fois plus que le seuil de 180 euros retenu par le gouvernement dans
son décret pour ouvrir les droits aux tarifs sociaux EDF/GDF. Et toute
personne
qui gagnerait moins que le RMI peut demander le RMI donc un revenu
inférieur
à 450 euros/mois ne devrait en théorie pas exister en France.

Je me demande donc qui sont ces gens aux revenus inférieurs à 180
euros/mois,
ils seraient 2.4 millions, qui seraient concernés par le décret.



Le RSA n'étant pas imposable, il n'entre pas en compte dans le calcul du
revenu *fiscal* annuel.

Une personne qui ne toucherait *que* le RSA aurait un revenu *fiscal*
annuel de 0 Euros.

--
Arthur
ast
Le #25793902
"Arthur" news:5289e5ee$0$2273$


Le RSA n'étant pas imposable, il n'entre pas en compte dans le calcul du revenu *fiscal* annuel.



Ah !


Une personne qui ne toucherait *que* le RSA aurait un revenu *fiscal* annuel de 0 Euros.




C'est une absurdité. Le RMI est un revenu et devrait être considéré comme
tel.

Il y a des gens avec des revenus inférieurs au RMI et qui ne demandent pas
le RMI et qui n'auront pas droit aux tarifs sociaux EDF/GDF.
Arthur
Le #25793962
Le 18/11/2013 13:52, ast a écrit :

"Arthur" news:5289e5ee$0$2273$


Le RSA n'étant pas imposable, il n'entre pas en compte dans le calcul
du revenu *fiscal* annuel.



Ah !


Une personne qui ne toucherait *que* le RSA aurait un revenu *fiscal*
annuel de 0 Euros.




C'est une absurdité. Le RMI est un revenu et devrait être considéré comme
tel.



Le législateur en a décidé autrement. J'imagine qu'il a réfléchi deux
seconde avant.

D'autre part le RMI n'existe plus depuis 2008, remplacé par le RSA.


Il y a des gens avec des revenus inférieurs au RMI et qui ne demandent pas
le RMI et qui n'auront pas droit aux tarifs sociaux EDF/GDF.




Si ces personnes ne souhaitent pas faire valoir leur droit au RSA, on ne
peut pas les y obliger.


--
Arthur
.
Le #25794092
"Arthur" 528a17fc$0$2140$
Le 18/11/2013 13:52, ast a écrit :
Le législateur en a décidé autrement. J'imagine qu'il a réfléchi deux
seconde avant.

D'autre part le RMI n'existe plus depuis 2008, remplacé par le RSA.


Il y a des gens avec des revenus inférieurs au RMI et qui ne demandent
pas
le RMI et qui n'auront pas droit aux tarifs sociaux EDF/GDF.







Si ces personnes ne souhaitent pas faire valoir leur droit au RSA, on ne
peut pas les y obliger.


--
Arthur



.../...
Sous un régime de gauche
on ne laisse pas les pauvres tranquilles...

Pour équilibrer les plateaux de la balance judiciaire :

un tarif social edf pour les uns
c'est un tarif associal edf pour les autres
ces derniers provisionnant à deux mois par les factures intermediaires
estimées
gonflées " par l'informatique "
la trésorerie du tarif social ...je me trompe ?

faut bien faire rentrer les sous



V

douce France
Publicité
Poster une réponse
Anonyme