U=RI ...

Le
Ludovic - F5PBG
From F6AGV :

<<

appliquons une certaine différence de potentiel, 10 volts par
exemple, aux extrémités d'un conducteur. Il circulera dans ce
conducteur une certaine intensité, 1 ampère par exemple. Portons
la différence de potentiel à 20 volts, puis à 40 volts, le
courant circulant deviendra un courant de 2, puis 4 ampères.

Le quotient 10/1 ou 20/2 ou 40/4 est un chiffre constant qui ne
dépend pas de l'énergie mise en jeu et qui ne dépend uniquement
que du conducteur. On l'appelle sa RESISTANCE ELECTRIQUE.

Un conducteur électrique a une résistance de 1 ohm lorsqu'en
appliquant une différence de potentiel de 1 volt à ses extrémités
le courant produit est de 1 ampère.
U
on peut écrire : R = ou encore U = R . I
I
C'est l'expression de la LOI D'OHM.
Un multiple de l'ohm souvent employé en T.S.F. sera le million
d'ohm ou 10 exposant 6 ohms.
Par ailleurs, la résistance d'un conducteur sera proportionnelle à
sa longueur. Plus il sera long, plus il sera résistant, le trajet
étant plus long pour le courant électrique.
Cette résistance dépend de la nature du conducteur, puisque comme
nous l'avons vu, les corps sont plus ou moins bons ou mauvais
conducteurs de l'électricité.
Cette résistance dépend aussi de la grosseur du conducteur, c'est
à dire de sa section, de la surface de sa base, puisque plus celui
ci sera fin, moins il offrira de libre passage aux électrons.
La résistance d'un conducteur s'exprimera donc par la formule :
longueur
R = résistivité . -
section
R en ohms
L en mètres
s en mètres carrés
la résistivité en ohm.mètre varie en fonction de la température

Enfin, signalons qu'une colonne de mercure ayant une longueur de
1,063 m et une section de 1 mm² et à la température de zéro degré
fait un ohm.

Signalons aussi que la résistivité varie avec la température.
Pour les conducteurs électriques, si µo est la résistivité à
zéro degré et (a) un certain coefficient de température
caractérisant le corps considéré, il faut appliquer :

µ à T degrés = µo à zéro degré ( 1 + a . T )
l
d'où R = µo.(1+a.T) --
s
La valeur de (a) pour le cuivre est de 0,004

exemples : une lampe d'éclairage de 100 watts, fait 15 ohms à
froid et sous 125 volts fait 156 ohms.
une lampe de 75 watts fait 20 ohms à froid et 208 ohms à chaud.
une lampe de 40 watts fait 40 ohms à froid et 390 ohms à chaud.

autres exemples :
1.calculer la résistance d'un fil d'aluminium de 120 m de long et
de 3 mm de diamètre, avec un µ de 2,4 10-8 ohm.mètre.

2.quelle est la résistance d'un fil de cuivre d'une ligne
télégraphique de 50 km de long, dont la section est de 3 mm²
on prendra un µ de 1,492 10-8 ohm.mètre

3.calculer la résistance d'un fil qui laisse passer 15 ampères
sous 120 volts à ses bornes.

4.calculer l'intensité qui passe, sous 220 volts, dans une
résistance de 10 ohms.

5.calculer la résistance d'excitation d'un haut-parleur
électrodynamique pour une alimentation de 120 volts sous un
courant de 85 milliampères.

6.quelle serait l'indication d'un voltmètre de résistance
interne 90 ohms, en série avec une source continue de 100 volts
et une résistance de 10 ohms.

73 de Alain F6AGV,
>>
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
prenom.nom
Le #19301371
Ludovic - F5PBG wrote :

6.quelle serait l'indication d'un voltmètre de résistance
interne 90 ohms, en série avec une source continue de 100 volts
et une résistance de 10 ohms.



Un voltmètre en SERIE avec une source
continue de 100 Volts ??? L'en a des
idées zarbi F6AGV...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme