UML vers C++

Le
Dominique MICOLLET
Bonjour,

Je suis à la recherche de documentations décrivant les méthodes
d'implantation en C++ d'application modélisées en UML.

J'ai déjà entre les mains l'ouvrage UML et C++ de Lee et Tepfenhart qui me
semble pas mal mais qui est peut-être un peu vieux.

J'en appelle donc à votre expérience pour me prodiguer de précieux conseils.

Je dois préciser que je connais un peu C++ et pas bien du tout UML.

Merci d'avance.

Cordialement.


--
Dominique MICOLLET
Adresse email : enlever deux francs
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
az
Le #22739951
On Fri, 29 Oct 2010 09:34:49 +0200, Dominique MICOLLET wrote:

Bonjour,

Je suis à la recherche de documentations décrivant les méthodes
d'implantation en C++ d'application modélisées en UML.


d'implémentation ?

J'ai déjà entre les mains l'ouvrage UML et C++ de Lee et Tepfenhart qui
me semble pas mal mais qui est peut-être un peu vieux.

J'en appelle donc à votre expérience pour me prodiguer de précieux
conseils.

Je dois préciser que je connais un peu C++ et pas bien du tout UML.

Merci d'avance.

Cordialement.



Peut-être UML 2.0 Pocket Reference, de chez O'Reilly (http://oreilly.com/
catalog/9780596102081) ? Il n'y as pas 30 façon de faire : soit on
utilise un logiciel qui transcrit grossiérement les diagrammes de classes
en headers, soit on fait à la main de A à Z, avec son petit manuel d'uml
à portée de main.
Dominique MICOLLET
Le #22748551
az wrote:

On Fri, 29 Oct 2010 09:34:49 +0200, Dominique MICOLLET wrote:
d'implantation


d'implémentation ?



Je sais que le terme consacré est "implémenter".
Cependant j'ai une fâcheuse tendance à employer en français des mots
français : implanter me semble une bonne traduction de "to implement".
Je refuse par exemple aussi d'employer "émuler" là où "to emulate" signifie
simuler.

Je suis un vieux dinosaure barbu :-).

Cordialement.
--
Dominique MICOLLET
Adresse email : enlever deux francs
Dominique MICOLLET
Le #22748651
az wrote:

Peut-être UML 2.0 Pocket Reference, de chez O'Reilly (http://oreilly.com/
catalog/9780596102081) ?



Au vu de la table des matières, je ne suis pas sûr qu'il y ait mention de la
méthode à mettre en oeuvre pour l'implantation.
Ce qui est sans doute normal, vu que de ce que j'ai déjà lu d'UML, ce
dernier n'a pas vocation à proposer de telle méthode.
Quoi qu'il en soit, merci pour la référence : cet ouvrage semble être un bon
manuel de référence.

soit on
utilise un logiciel qui transcrit grossiérement les diagrammes de classes
en headers,



Je compte éventuellement utiliser umbrella pour ce faire (j'ai du oublier de
préciser que je suis manchotphile et que je crains les courants d'air :-).

soit on fait à la main de A à Z, avec son petit manuel d'uml
à portée de main.


C'est plutôt cette solution qui me conviendrait, l'idée étant de se forger
une expérience dans la modélisation, sans toutefois trop s'éloigner de la
réalité de l'implantation, même si c'est une hérésie de procéder ainsi.

Cordialement.
--
Dominique MICOLLET
Adresse email : enlever deux francs
Fabien LE LEZ
Le #22749351
On Tue, 02 Nov 2010 09:25:49 +0100, Dominique MICOLLET

Cependant j'ai une fâcheuse tendance à employer en français des mots
français



Dans ce cas, pense à mettre la traduction, pour qu'on puisse te
comprendre.
Michael Doubez
Le #22750011
On 29 oct, 08:34, Dominique MICOLLET
bourgogne.fr.fr.fr> wrote:
Je suis à la recherche de documentations décrivant les méthodes
d'implantation en C++ d'application modélisées en UML.



Comme toujours, ça dépends de ce que tu veux. UML permet de modèliser
un certain nombre de choses et donc d'adresser différentes parties du
code.
Par exemple, à partir d'un diagramme de classes, tu voudras peut être
créer les classes/interfaces correspondantes; à partir d'un diagramme
d'état, tu voudras implémenter une machine d'état.

Et un certain nombres d'outils proposent de la génération de code. Ce
qui peut ou peut ne pas être désirable en fonction de l'environnement
(ligne de produits vs design spécifique).


J'ai déjà entre les mains l'ouvrage UML et C++ de Lee et Tepfenhart q ui me
semble pas mal mais qui est peut-être un peu vieux.



Je ne connais pas ce livre mais il ne brille pas dans les critiques
que j'ai pu lire.

J'en appelle donc à votre expérience pour me prodiguer de précieux conseils.



J'ai lu un article sur la correspondance entre UML et les structures C+
+ mais je ne me souviens plus (ça devait être dans un CVu ou Overload
de ACCU). Ca doit pas être très dur de reprendre les symboles de
composition de base et de générer un tableau de correspondances.

Je dois préciser que je connais un peu C++ et pas bien du tout UML.





--
Michael
Olivier Miakinen
Le #22750411
Le 02/11/2010 13:14, Fabien LE LEZ a écrit :

Cependant j'ai une fâcheuse tendance à employer en français des mots
français



Dans ce cas, pense à mettre la traduction, pour qu'on puisse te
comprendre.



Quand j'ai commencé à travailler on m'a parlé aussi d'un programmeur que
ses collègues ne comprenaient pas car il persistait à employer des mots
français au lieu de franglais. Il avait d'ailleurs l'intention de
remplacer le BASIC (Beginner's All purpose Symbolic Instruction Code)
par le CSTUPID (Code Symbolique Tous Usages Pour Informaticiens Débutants).
Fabien LE LEZ
Le #22752111
On Tue, 02 Nov 2010 17:38:02 +0100, Olivier Miakinen

par le CSTUPID (Code Symbolique Tous Usages Pour Informaticiens Débutants).



Oh l'ironie !
Je ne sais pas à quoi le "C" rime, mais "stupid" est un mot anglais,
pas français.

Essaie plutôt le Code Rationnel pour l'Éducation Technique des
Informaticiens Naïfs, voire l'Assemblage Basique Raillé Unanimement
par Tous les Informaticiens.

Y'a un mot français pour "bacronym", au fait ?
Dominique MICOLLET
Le #22752511
Olivier Miakinen wrote:

Le 02/11/2010 13:14, Fabien LE LEZ a écrit :
Dans ce cas, pense à mettre la traduction, pour qu'on puisse te
comprendre.



Quand j'ai commencé à travailler


......
(Code Symbolique Tous Usages Pour Informaticiens Débutants).



Je crois que vous m'avez mal compris.

Quant j'étais lycéen, mon professeur de français nous avait donné comme
règle que l'on était en droit de créer un nouveau mot, dès lors qu'il n'en
existait pas déjà un ayant ce sens. Et éventuellement, cette création peut
être un simple emprunt à une langue étrangère.
D'où mon emploi d'"implanter" pour "to implement".
Par contre BASIC m'apparaît comme un nom propre, même si c'est un acronyme :
il n'y a donc pas lieu de le traduire, de la même manière qu'il
m'apparaîtrait totalement incongru d'appeler ORTB la BBC.

Cordialement.

--
Dominique MICOLLET
Adresse email : enlever deux francs
Fabien LE LEZ
Le #22753591
On Wed, 03 Nov 2010 09:00:05 +0100, Dominique MICOLLET

Quant j'étais lycéen, mon professeur de français nous avait donné comme
règle que l'on était en droit de créer un nouveau mot



Quand on soliloque (ce que les professeurs de français font à
merveille), on peut inventer tous les mots qu'on veut.

Quand on s'adresse à quelqu'un, une seule règle s'applique : il faut
que la personne à qui tu t'adresses, comprenne ce que tu dis.
Serge Paccalin
Le #22753721
Le Wed, 03 Nov 2010 12:52:10 +0100, Fabien LE LEZ a écrit
(dans  dans fr.comp.lang.c++) :

Quand on s'adresse à quelqu'un, une seule règle s'applique : il faut
que la personne à qui tu t'adresses, comprenne ce que tu dis.



« ce que tu veux dire », ce qui n'est pas toujours la même chose.

Le drame provient souvent de ce qu'elle a compris ce qu'on a dit,
justement.

On a tous compris ce que Rachida a dit, il y a quelques jours.

--
___________
_/ _ _`_`_`_) Serge PACCALIN -- sp ad mailclub.net
_L_) Il faut donc que les hommes commencent
-'(__) par n'être pas fanatiques pour mériter
_/___(_) la tolérance. -- Voltaire, 1763
Publicité
Poster une réponse
Anonyme