l'UMP pense à vous... portables et internet...

Le
Réjean Laflamme
Le gouvernement français met en place, par décret d'application,
une surveillance permanente de chaque citoyen qu'aucun pouvoir
totalitaire n'avait jusque là imaginé. Après avoir rendu indispensables
dans la vie des Français internet et le téléphone portable, l'Etat
envisage désormais de les utiliser officiellement pour avoir une
traçabilité permanente de chaque citoyen :

"En effet, sous prétexte de surveiller au plus près les internautes, un
décret d'application de la loi sur la confiance dans l'économie
numérique du 21 juin 2004, exige que les éditeurs de sites, les
hébergeurs, les opérateurs de téléphonie fixe et mobile et les
fournisseurs d'accès à Internet, conservent toutes les traces des
internautes et des abonnés au mobile, pour les délivrer à la police
judiciaire ou à l'Etat, sur simple demande ()

Le décret en préparation exprime le fantasme "Big Brother" : tout savoir
sur tout et tous, même l'impossible. Selon ce texte, les opérateurs
téléphoniques, les fournisseurs d'accès à Internet, les hébergeurs et
les responsables de services en ligne (sites Web, blogs, etc.),
devraient conserver pendant un an à leurs frais toutes les coordonnées
et traces invisibles que laissent les utilisateurs lors d'un abonnement
téléphonique ou à Internet, lors de leurs déplacements avec un téléphone
allumé, lors de chaque appel ou de chaque connexion à Internet, de
chaque diffusion ou consultation sur le Web d'un articled'une photo,
d'une vidéo, ou lors de chaque contribution à un blog ()

En substance, devraient être conservés les mots de passe, "pseudos",
codes d'accès confidentiels et autres identifiants, numéros de carte
bancaire, détails de paiement, numéros de téléphone, adresses e-mail,
adresses postales, le numéro de l'ordinateur ou du téléphone utilisé, le
moyen d'accès à un réseau, les date et heure d'appel, de connexion et de
chacune de leurs consultations ou contributions sur un site Internet".

La même France qui a inventé la présomption d'innocence placera
désormais derrière chaque citoyen un gendarme virtuel contraignant
chacun à passer ses connexions internet et l'utilisation de son portable
au crible du politiquement correct ou à prendre des risques : la faute
sera de s'écarter du droit chemin défini par le légalisme et la pensée
unique, devenus références "morales". Voilà comment, par une
surveillance permanente, on cherche à modifier ou à imposer les
comportements de chacun pour les conformer à l'idéologie.
Pour ne pas se soumettre à des régimes totalitaires moins insidieux,
d'autres étaient rentrés en résistance.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
enfin_ maréchal_ nous_voilà
Le #15723451
T'inquiète pas on ne le votera pas!!!

"Réjean Laflamme" D2oWh.6203$!nnrp1.uunet.ca...
Le gouvernement français met en place, par décret d'application, une
surveillance permanente de chaque citoyen qu'aucun pouvoir totalitaire
n'avait jusque là imaginé. Après avoir rendu indispensables dans la vie
des Français internet et le téléphone portable, l'Etat envisage désormais
de les utiliser officiellement pour avoir une traçabilité permanente de
chaque citoyen :

"En effet, sous prétexte de surveiller au plus près les internautes, un
décret d'application de la loi sur la confiance dans l'économie numérique
du 21 juin 2004, exige que les éditeurs de sites, les hébergeurs, les
opérateurs de téléphonie fixe et mobile et les fournisseurs d'accès à
Internet, conservent toutes les traces des internautes et des abonnés au
mobile, pour les délivrer à la police judiciaire ou à l'Etat, sur simple
demande (...)

Le décret en préparation exprime le fantasme "Big Brother" : tout savoir
sur tout et tous, même l'impossible. Selon ce texte, les opérateurs
téléphoniques, les fournisseurs d'accès à Internet, les hébergeurs et les
responsables de services en ligne (sites Web, blogs, etc.), devraient
conserver pendant un an à leurs frais toutes les coordonnées et traces
invisibles que laissent les utilisateurs lors d'un abonnement téléphonique
ou à Internet, lors de leurs déplacements avec un téléphone allumé, lors
de chaque appel ou de chaque connexion à Internet, de chaque diffusion ou
consultation sur le Web d'un articled'une photo, d'une vidéo, ou lors de
chaque contribution à un blog (...)

En substance, devraient être conservés les mots de passe, "pseudos", codes
d'accès confidentiels et autres identifiants, numéros de carte bancaire,
détails de paiement, numéros de téléphone, adresses e-mail, adresses
postales, le numéro de l'ordinateur ou du téléphone utilisé, le moyen
d'accès à un réseau, les date et heure d'appel, de connexion et de chacune
de leurs consultations ou contributions sur un site Internet".

La même France qui a inventé la présomption d'innocence placera désormais
derrière chaque citoyen un gendarme virtuel contraignant chacun à passer
ses connexions internet et l'utilisation de son portable au crible du
politiquement correct ou à prendre des risques : la faute sera de
s'écarter du droit chemin défini par le légalisme et la pensée unique,
devenus références "morales". Voilà comment, par une surveillance
permanente, on cherche à modifier ou à imposer les comportements de chacun
pour les conformer à l'idéologie.
Pour ne pas se soumettre à des régimes totalitaires moins insidieux,
d'autres étaient rentrés en résistance.


Falloujah mon amour
Le #15723441
On 21 avr, 09:13, "enfin_ maréchal_ nous_voilà" wrote:
T'inquiète pas on ne le votera pas!!!




Pas sûr que le PS ou l'UDF ne continueront pas le travail...
mento
Le #15723271
Seul leger probleme cela fait deja pratiquement 10 ans que FAI, les ISP et
autres Telco en general conservent ces logs,
cette loi n'a pour but que de mettre un cadre legal ce qui se pratique deja
depuis bien longtemps (exemple le stockage des numeros CB).....
heureusement il existe encore quelques naifs dans ton genre pour proteger
nos libertes...
Réjean Laflamme
Le #15723251
mento a écrit :
Seul leger probleme cela fait deja pratiquement 10 ans que FAI, les ISP et
autres Telco en general conservent ces logs,
cette loi n'a pour but que de mettre un cadre legal ce qui se pratique deja



Euh... Ça se pratique en vertu de quoi ? Sans loi ? Illégalement ?

Quant à penser que tous les FAI (ISP est simplement le sigle anglais)
feraient cela avec joie et de manière bénévole (coût supplémentaire et
risque de fuite des sites vers des hébergeurs étrangers), laissez-moi
bien rire.

depuis bien longtemps (exemple le stockage des numeros CB).....
heureusement il existe encore quelques naifs dans ton genre pour proteger
nos libertes...



Si tu me parles (tu ne cites personne !), je ne vis heureusement pas en
France UMPS, ni même en Europe de plus en plus liberticide (vous avez vu
les dernières résolutions de Brussels guidées par l'Allemagne obsédées
par l'Holocauste et le Racisme ?)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme