Un unixien qui sait, svp.. pour un problèmeclavier idiot

Le
Gerald
J'ai dû faire une connerie au moment de crypter par FileVault 2 mon Mac
MINI 2010 sous Mountain Lion : désormais au boot, pour la saisie du mot
de passe (quelque soit l'utilisateur sélectionné) le clavier est en
qwerty. Il redevient azerty ensuite sans problème, même au changement
d'utilisatuer.

C'est très précoce et *avant* le déverrouillage du disque, et c'est très
con. Et c'est évidemment valable quelque soit l'utilisateur choisi,
admin ou pas. Je suis sûr qu'il y a un fichier de configuration à
modifier voire une combinaison de touches qui évite d'avoir à tout
reprendre de zéro.

Grand merci d'avance à ceux qui savent.

--
Gérald
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
olivier.marti
Le #25021222
Gerald
J'ai dû faire une connerie au moment de crypter par FileVault 2 mon Mac
MINI 2010 sous Mountain Lion : désormais au boot, pour la saisie du mot
de passe (quelque soit l'utilisateur sélectionné) le clavier est en
qwerty. Il redevient azerty ensuite sans problème, même au changement
d'utilisatuer.

C'est très précoce et *avant* le déverrouillage du disque, et c'est très
con. Et c'est évidemment valable quelque soit l'utilisateur choisi,
admin ou pas. Je suis sûr qu'il y a un fichier de configuration à
modifier voire une combinaison de touches qui évite d'avoir à tout
reprendre de zéro.

Grand merci d'avance à ceux qui savent.



Quand j'ai la fenêtre d'ouverture de session, le clavier qui s'affiche
en haut à droite est clicable pour changer a langue d'entrée. Avec un
peu de chance, ce choix est mémorisé.

Olivier
Le Moustique
Le #25021412
Le 04/12/12 15:19, Gerald a écrit :
C'est très précoce et*avant* le déverrouillage du disque, et c'est très
con. Et c'est évidemment valable quelque soit l'utilisateur choisi,



Y'a pas un p'tit drapeau en haut à droite à cliquer? (De mémoire, parce
que je n'ai pas la fenêtre d'ouverture de session).

--
/)
-:oo= Guillaume
)
Je nettoyais mon clavier, et le coup est parti tout seul.
Gerald
Le #25021692
Olivier Marti
Quand j'ai la fenêtre d'ouverture de session, le clavier qui s'affiche
en haut à droite est clicable pour changer a langue d'entrée. Avec un
peu de chance, ce choix est mémorisé.



Merci de ton aide mais ça ne marche pas : ce que tu appelles la "fenêtre
d'ouverture de session" n'est pas la fenêtre d'ouverture de session
qu'on voit après cryptage FileVault (ou après absence d'ouverture
automatique de session, ou en y revenant via le menu utilisateurs en
haut à droite). Celle que j'ai est lisse comme une peau de fesse (mais
grise) et ne comporte pas de barre de menu (même escamotée). Il y a
seulement en plein milieu les icônes ronds à cliquer des différents
utilisateurs et en dessous les symboles éteindre et redémarrer.

En fait, avec FileVault, je ne sais pas bien sur quoi on boote mais le
disque principal (partition ?), lui, est encore verrouillé et ne sera
déverrouillé que par la saisie d'un des mots de passe. D'où l'angoisse
sur OÙ trouver le fichier de configuration clavier correspondant
(probablement via Terminal).

Note que le problème est le même mais légèrement différent quand on veut
booter sur un disque externe crypté (un clône par exemple) avec la
touche alt enfoncée. Il faut alors *d'abord* déverrouiller le disque
externe avec son mot de passe "maître" puis lancer une session avec le
mot de passe utilisateur correspondant.

--
Gérald
SAM
Le #25021822
Le 04/12/12 17:39, Gerald a écrit :

Note que le problème est le même mais légèrement différent


(comprendre : pire)
quand on veut
booter sur un disque externe crypté (un clône par exemple)



Purée !
Tout ça donne envie c'est sûr ! !
:-(

--
Stéphane Moriaux avec/with iMac-intel
Lionel Mychkine
Le #25023652
In article (Gerald) wrote:

J'ai dû faire une connerie au moment de crypter par FileVault 2 mon Mac
MINI 2010 sous Mountain Lion : désormais au boot, pour la saisie du mot
de passe (quelque soit l'utilisateur sélectionné) le clavier est en
qwerty. Il redevient azerty ensuite sans problème, même au changement
d'utilisatuer.



Ce n'est pas normal. Cela ne m'est jamais arrivé sous Montain Lion alors
que j'utilise régulièrement Filevault 2 sur des partitions externes. A
ta place, je repartirais d'une sauvegarde non cryptée pour ensuite
réinstaller Filevault 2. Ce problème peut en cacher un autre ou même
plusieurs autres.

--
Lionel Mychkine
Gerald
Le #25024372
Lionel Mychkine
A
ta place, je repartirais d'une sauvegarde non cryptée pour ensuite
réinstaller Filevault 2.



Merci de ton intérêt pour mon modeste problème. Sur ce point je suis
perplexe sur ton raisonnement : en quoi le fait que la sauvegarde soit
cryptée ou pas a-t-il une importance ? Si je comprends bien c'est le
*disque* qui est crypté, mais une fois déverrouillé, l'utilisation des
données est transparente. A preuve le fait qu'on peut très bien avoir un
disque interne crypté et une sauvegarde non cryptée tout autant que
l'inverse.

Je veux dire que tout en étant d'accord avec toi sur le fait que mon
disque interne nécessite une réinstallation, celle-ci pourrait tout à
fait se faire, amha, de manière non cryptée à partir d'un clône crypté
ou d'une sauvegarde TimeMachine cryptée.

Remarque : concrètement je dispose d'une sauvegarde TimeMachine cryptée
ET d'un clône non crypté (datant d'avant le cryptage). J'attends que les
autres utilisateurs aient vérifié la bonne sauvegarde des documents
créés depuis celle-ci pour lancer la restauration.

Ce problème peut en cacher un autre ou même
plusieurs autres.



C'est le cas :

- le redémarrage sur la partition de réparation (pomme-r) amène sur une
fenêtre inhabituelle : la sélection de langue, anglais par défaut, et
même quand on choisit le français, le drapeau reste américain et
nécessite de sélectionner le français comme langue du clavier (c'est la
fenêtre qu'on a à l'installation du système). On est alors sur la
fenêtre de sélection des outils de réparation/réinstallation.
Naturellement ce choix n'est pas mémorisé et redevient ricain au
redémarrage ce qui signe le big problème nécessitant une réinstallation
du système, cryptage ou pas.

- d'autant qu'un des redémarrage m'a généré un beau kernel panic dont
j'avais perdu l'habitude.

Je vais commencer par tenter une réinstallation système avant, en cas
d'échec, de booter sur l'externe, reformater l'interne et restaurer
depuis le clone CCC ou TimeMachine (je ne sais pas ce qui vaut le mieux,
une idée ?).

--
Gérald
SAM
Le #25024622
Le 05/12/12 12:34, Gerald a écrit :
Lionel Mychkine
A
ta place, je repartirais d'une sauvegarde non cryptée pour ensuite
réinstaller Filevault 2.



Merci de ton intérêt pour mon modeste problème. Sur ce point je suis
perplexe sur ton raisonnement : en quoi le fait que la sauvegarde soit
cryptée ou pas a-t-il une importance ? Si je comprends bien c'est le
*disque* qui est crypté, mais une fois déverrouillé, l'utilisation des
données est transparente. A preuve le fait qu'on peut très bien avoir un
disque interne crypté et une sauvegarde non cryptée tout autant que
l'inverse.



à ce que j'ai pu comprendre de ce qu'on a tenté de me dire : les données
cryptées ne sont pas "transparentes" du tout du tout, elles sont
simplement illisibles/incompréhensibles (sans la bonne clé)
Le DD non crypté n'a pas besoin de "clé" pour pouvoir être lu (en
entier, me semble-ce et adieu MdP, non?)

Je vais commencer par tenter une réinstallation système avant,



avant quoi? avant quel DD ou quoi t-est-ce ?

en cas d'échec,



de réinstal d'un système dans la partition cryptée ?
(si possible, en quoi ça pourrait bien améliorer ?)

de booter sur l'externe, reformater l'interne et restaurer
depuis le clone CCC ou TimeMachine (je ne sais pas ce qui vaut le mieux,
une idée ?).



Je ne me sers pas de TM comme ça je n'ai pas de dilemme et puis surtout
je sais ce qu'il y a dans le clone


--
Stéphane Moriaux avec/with iMac-intel
Lionel Mychkine
Le #25024712
In article (Gerald) wrote:
Lionel Mychkine
> A ta place, je repartirais d'une sauvegarde non cryptée pour
> ensuite réinstaller Filevault 2.

Merci de ton intérêt pour mon modeste problème. Sur ce point je suis
perplexe sur ton raisonnement : en quoi le fait que la sauvegarde soit
cryptée ou pas a-t-il une importance ?



Je me suis mal exprimé. Ce n'est pas la nature de la sauvegarde qui
importe mais la façon de restaurer.

Tu peux partir d'une sauvegarde cryptée ou non (je pense à Time
Machine), cela n'a pas d'importance. Par contre il faut qu'il y ait une
réelle cohérence avec l'état de Filevault au moment de la sauvegarde.

Si Filevault était activé, il vaut mieux régénérer la sauvegarde de
façon cryptée. Tu repartiras avec un disque de démarrage crypté incluant
les réglages système spécifiques à Filevault.

Dans le cas inverse et même si la sauvegarde est cryptée, il vaut mieux
la régénérer sur un disque non crypté puis activer Filevault sur le
volume qui vient d'être régénéré.

Filevault induit le cryptage des données, certes, mais il induit aussi
des réglages système spécifiques. Si, après réinstallation, le disque de
démarrage est crypté mais que Filevault n'est pas activé, le système se
mélange les pédales. Le disque est crypté, d'accord mais les réglages au
niveau système ne sont pas cohérents.

Ce qui est trompeur, c'est que dans ce cas, on a droit à un message
sibyllin mais le système accepte quand même de démarrer. En fait la
situation est bancale et les problèmes surviennent rapidement.

Je vais commencer par tenter une réinstallation système avant, en cas
d'échec, de booter sur l'externe, reformater l'interne et restaurer
depuis le clone CCC ou TimeMachine (je ne sais pas ce qui vaut le mieux,
une idée ?).



Pour diverses raisons, je n'aime pas CCC. Il y a peu, je lui préférais
SuperDuper!. Mais celui-ci n'est plus vraiment suivi, il est donc
incompatible avec Mountain Lion.

Je n'ai jamais eu le moindre problème lors de la restauration globale
d'une sauvegarde avec Time Machine.

--
Lionel Mychkine
Gerald
Le #25024982
Lionel Mychkine
Tu peux partir d'une sauvegarde cryptée ou non (je pense à Time
Machine), cela n'a pas d'importance. Par contre il faut qu'il y ait une
réelle cohérence avec l'état de Filevault au moment de la sauvegarde.



D'accord

Si Filevault était activé, il vaut mieux régénérer la sauvegarde de
façon cryptée. Tu repartiras avec un disque de démarrage crypté incluant
les réglages système spécifiques à Filevault.

Dans le cas inverse et même si la sauvegarde est cryptée, il vaut mieux
la régénérer sur un disque non crypté puis activer Filevault sur le
volume qui vient d'être régénéré.



Là je ne suis pas sûr de comprendre totalement, même si un peu au vu de
ce qui suit :

Filevault induit le cryptage des données, certes, mais il induit aussi
des réglages système spécifiques. Si, après réinstallation, le disque de
démarrage est crypté mais que Filevault n'est pas activé, le système se
mélange les pédales. Le disque est crypté, d'accord mais les réglages au
niveau système ne sont pas cohérents.



Là je pige

Ce qui est trompeur, c'est que dans ce cas, on a droit à un message
sibyllin mais le système accepte quand même de démarrer. En fait la
situation est bancale et les problèmes surviennent rapidement.



J'accepte aussi.

Je n'ai jamais eu le moindre problème lors de la restauration globale
d'une sauvegarde avec Time Machine.



Le problème est que la sauvegarde Time Machine est possiblement
corrompue puisque maintenue en activité au-delà de la survenue des
problèmes. Mais effectivement, ça ne coûte pas grand chose de tenter
quitte à revenir au plan B (depuis le clône CCC non crypté en bootant
dessus et en faisant une copie inverse).

Par contre pour faire une restauration propre depuis TimeMachine que
proposes-tu ? J'imagine de demander une restauration système et de lui
proposer le disque TM quand il me le demande. Mais comment savoir si la
restauration système se fait avec *ou sans* FileVault activé ?

Encore merci, dans tous les cas je crois qu'on tient le bon bout;

--
Gérald
Gerald
Le #25024972
SAM
à ce que j'ai pu comprendre de ce qu'on a tenté de me dire : les données
cryptées ne sont pas "transparentes" du tout du tout, elles sont
simplement illisibles/incompréhensibles (sans la bonne clé)



Oui SUR le disque, pas en transmission. En transmission c'est toujours
en clair (pour autant que je sache). À une limite près fort bien mise en
avant par Lionel : l'organisation des données sur un disque *interne*
crypté FileVault2 est spécifique et différente d'un disque non crypté ce
qui nécessite des précautions qu'il a eu tout à fait raison de me
souligner.

Le DD non crypté n'a pas besoin de "clé" pour pouvoir être lu (en
entier, me semble-ce et adieu MdP, non?)



Oui, tout à fait... mais "non" pas adieu MdP : si tu n'es pas en
ouverture de session automatique c'est bien le même MdP utilisateur qui
te permet d'ouvrir ta session. La seule différence c'est que dans le cas
d'un disque interne crypté FileVault, la première saisie d'un
utilisateur (quel qu'il soit) "déverrouille" (et monte) le volume
interne (opération qu'il faut faire séparément et préalablement avec le
mdp "dudisque" en cas de boot sur un volume externe crypté).

> Je vais commencer par tenter une réinstallation système avant,

avant quoi? avant quel DD ou quoi t-est-ce ?



Avant de procéder à une réinstallation complète des applis, réglages et
utilisateurs (façon Assistant Migration, qu'on suive la procédure
initiale d'Apple à l'installation du système ou qu'on le fasse en
deuxième intention) : essayer une réinstallation système telle que
proposée par les options du boot sur la partition de réparation.
Re-téléchargement de Mountain Lion et install "kacher".

de réinstal d'un système dans la partition cryptée ?
(si possible, en quoi ça pourrait bien améliorer ?)



Oui, exactement. S'il s'agit d'un problème de corruption système, j'ai
de bonnes raisons d'espérer qu'une réinstall "propre" résolve le Pb.

Je ne me sers pas de TM comme ça je n'ai pas de dilemme et puis surtout
je sais ce qu'il y a dans le clone



Pour TM c'est ton droit le plus strict. Pour les rares cas où j'en ai eu
besoin j'ai trouvé ça "magique" :-) et je crois ne pas être le seul
(récupération d'un fichier ou d'un dossier dans une version antérieure
valide) et j'ai eu des témoignages nombreux de restauration complète
très satisfaisante depuis la sauvegarde TM.

Pour le clone CCC : TOUT, il y a tout dedans. Et ça va même très loin,
jusqu'au déport des autorisations (et à leur gestion) sur un volume
différent et à une gestion convenable de la quasi totalité des
protections de logiciels. Quand on boote sur le clône, après saisie
préalable du mdp s'il est crypté, tout se passe exactement comme si on
était sur son disque interne. C'est même un très gros avantage en cas de
planton matériel : on peut utiliser un mac de secours ou de prêt (quasi
quelconque ou presque, compatibilité oblige), sans en altérer en rien le
disque interne, travailler dessus, puis effectuer le clône inverse pour
poursuivre sur le mac réparé quand il est revenu.

--
Gérald
Publicité
Poster une réponse
Anonyme