Valeur comptable à la sncf

Le
_ _ vocatus
Bonjour

La sncf rénove
et stocke *sans remise en exploitation *
des motrices
qui vu leur date de sortie sont ( devraient être ) amorties


Quelle est la valeur comptable de ce matériel ?


V
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
delestaque
Le #23191281
Le 09/03/2011 12:55, _ _ vocatus a écrit :
Bonjour

La sncf rénove
et stocke *sans remise en exploitation *
des motrices
qui vu leur date de sortie sont ( devraient être ) amorties


Quelle est la valeur comptable de ce matériel ?


V




Souhaiterais tu t'en offrir une, quel modèle ?
Plus de CC6500, hélas !

--
Ricco
edgar
Le #23191951
"_ _ vocatus" a écrit dans le message de groupe de discussion :
4d776acb$0$10738$

Bonjour

La sncf rénove
et stocke *sans remise en exploitation *
des motrices
qui vu leur date de sortie sont ( devraient être ) amorties


Quelle est la valeur comptable de ce matériel ?

s'il est completement amorti, valeur 0
s'il est amorti a 50% (moitie de sa duree de vie), valeur 50% du prix
d'achat HT
Broc_Ex_Co
Le #23191981
Le 09/03/2011 12:55, _ _ vocatus a écrit :
Bonjour

La sncf rénove
et stocke *sans remise en exploitation *
des motrices
qui vu leur date de sortie sont ( devraient être ) amorties


Quelle est la valeur comptable de ce matériel ?


V




Sa valeur est égale au cout de sa remise en état, tout simplement
delestaque
Le #23192691
Le 09/03/2011 23:09, edgar a écrit :


"_ _ vocatus" a écrit dans le message de groupe de discussion :
4d776acb$0$10738$

Bonjour

La sncf rénove
et stocke *sans remise en exploitation *
des motrices
qui vu leur date de sortie sont ( devraient être ) amorties


Quelle est la valeur comptable de ce matériel ?

s'il est completement amorti, valeur 0
s'il est amorti a 50% (moitie de sa duree de vie), valeur 50% du prix
d'achat HT



Comme parfois les machines roulent quarante anss ,

--
Ricco
_ _ vocatus
Le #23193131
"Broc_Ex_Co" 4d77fce6$0$12858$
Le 09/03/2011 12:55, _ _ vocatus a écrit :
Bonjour

La sncf rénove
et stocke *sans remise en exploitation *
des motrices
qui vu leur date de sortie sont ( devraient être ) amorties


Quelle est la valeur comptable de ce matériel ?


V




Sa valeur est égale au cout de sa remise en état, tout simplement


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ok soit une machine retapée pour 30 000 euros
( pieces, Mo, charges atelier )
vous la déclarez comment
et vous l'inscrivez où en valeur dans vos comptes ?

Si la sncf
( ou sa filiale qui retape, je ne connais pas le détail )
dépose le bilan cette valeur sera-t-elle reconnue
au jour de la vente
pour le matériel proposé en salle des ventes
ou bien un nouvel amortissement court-il sur la valeur
estimée du matériel sortant de l'atelier
Ce sont des machines *rénovées *
et pas uniquement réparées

Du point de vue fiscal les charges de remise en état
*d'un matériel roulant qui ne circule pas*
et qui peut-être assimilé à du stock...
vous les ventilez comment ?
vers l'actif non circulant ;-)

Conserver ces matériels inactifs peut-il être assimilé
à de la mauvaise gestion ? ..ou abus de biens
?

V
delestaque
Le #23193171
Le 10/03/2011 12:04, _ _ vocatus a écrit :
"Broc_Ex_Co" 4d77fce6$0$12858$
Le 09/03/2011 12:55, _ _ vocatus a écrit :
Bonjour

La sncf rénove
et stocke *sans remise en exploitation *
des motrices
qui vu leur date de sortie sont ( devraient être ) amorties


Quelle est la valeur comptable de ce matériel ?


V




Sa valeur est égale au cout de sa remise en état, tout simplement


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ok soit une machine retapée pour 30 000 euros
( pieces, Mo, charges atelier )
vous la déclarez comment
et vous l'inscrivez où en valeur dans vos comptes ?

Si la sncf
( ou sa filiale qui retape, je ne connais pas le détail )
dépose le bilan cette valeur sera-t-elle reconnue
au jour de la vente
pour le matériel proposé en salle des ventes
ou bien un nouvel amortissement court-il sur la valeur
estimée du matériel sortant de l'atelier
Ce sont des machines *rénovées *
et pas uniquement réparées

Du point de vue fiscal les charges de remise en état
*d'un matériel roulant qui ne circule pas*
et qui peut-être assimilé à du stock...
vous les ventilez comment ?
vers l'actif non circulant ;-)

Conserver ces matériels inactifs peut-il être assimilé
à de la mauvaise gestion ? ..ou abus de biens
?

V




Quand tu achètes en salle des ventes, tu peux avoir une facture du
Commissaire priseur, quand j'avais ma boite, j'achetais souvent aux
enchères publiques et enregistrais dans mes comptes normalement, soit en
fournitures pour le consommable , soit en amortissement pour les
immobilisations.

--
Ricco
Broc_Ex_Co
Le #23193261
"_ _ vocatus" |
| "Broc_Ex_Co" | 4d77fce6$0$12858$
| > Le 09/03/2011 12:55, _ _ vocatus a écrit :
| >> Bonjour
| >>
| >> La sncf rénove
| >> et stocke *sans remise en exploitation *
| >> des motrices
| >> qui vu leur date de sortie sont ( devraient être ) amorties
| >>
| >>
| >> Quelle est la valeur comptable de ce matériel ?
| >>
| >>
| >> V
| >>
| >>
| > Sa valeur est égale au cout de sa remise en état, tout simplement
| ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
| Ok soit une machine retapée pour 30 000 euros
| ( pieces, Mo, charges atelier )
+ plus les charges indirectes de production

| vous la déclarez comment
| et vous l'inscrivez où en valeur dans vos comptes ?

Je la déclare comme une production de la société (produit d'exploitation) , affectée en compte
d'immobilisations.
|
| Si la sncf
| ( ou sa filiale qui retape, je ne connais pas le détail )
| dépose le bilan cette valeur sera-t-elle reconnue

non, pour la simple raison qu'en cas de dépot e bilan on s'attache aux valeurs de marché et non aux valeurs
comptables.

| au jour de la vente
| pour le matériel proposé en salle des ventes
| ou bien un nouvel amortissement court-il sur la valeur
| estimée du matériel sortant de l'atelier
| Ce sont des machines *rénovées *
| et pas uniquement réparées
|
| Du point de vue fiscal les charges de remise en état
| *d'un matériel roulant qui ne circule pas*
| et qui peut-être assimilé à du stock...

Non: un stock est destiné à être incoporé dans une production (matières premières, par exemple) ou vendu
(produits finis). Ce qui n'est pas le cas ici!

| vous les ventilez comment ?

Ces charges passent en compte de charges - logique non? :-))
Le cumul de ces charges ( ainsi qu'une portion de cout salariaux et autres charges indirectes) constitue un
produit enregistré (79x) avec comme contrepartie le compte d'immobilisation concernée.




| vers l'actif non circulant ;-)
|
| Conserver ces matériels inactifs peut-il être assimilé
| à de la mauvaise gestion ? ..ou abus de biens
| ?
|
| V
|
|
_ _ vocatus
Le #23194641
"Broc_Ex_Co" 4d78b599$0$32443$

"_ _ vocatus" 4d78b029$0$7537$
|
| "Broc_Ex_Co" | 4d77fce6$0$12858$
| > Le 09/03/2011 12:55, _ _ vocatus a écrit :
| >> Bonjour
| >>
| >> La sncf rénove
| >> et stocke *sans remise en exploitation *
| >> des motrices
| >> qui vu leur date de sortie sont ( devraient être ) amorties
| >>
| >>
| >> Quelle est la valeur comptable de ce matériel ?
| >>
| >>
| >> V
| >>
| >>
| > Sa valeur est égale au cout de sa remise en état, tout simplement
| ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
| Ok soit une machine retapée pour 30 000 euros
| ( pieces, Mo, charges atelier )
+ plus les charges indirectes de production


oui, j'ai noté charge atelier pour le tout

| vous la déclarez comment
| et vous l'inscrivez où en valeur dans vos comptes ?

Je la déclare comme une production de la société (produit d'exploitation)
, affectée en compte
d'immobilisations.
|
| Si la sncf
| ( ou sa filiale qui retape, je ne connais pas le détail )
| dépose le bilan cette valeur sera-t-elle reconnue

non, pour la simple raison qu'en cas de dépot e bilan on s'attache aux
valeurs de marché et non aux valeurs
comptables.


L'argus de la loco je ne connais pas
les composants de puissance par contre sont notifiés


| au jour de la vente
| pour le matériel proposé en salle des ventes
| ou bien un nouvel amortissement court-il sur la valeur
| estimée du matériel sortant de l'atelier
| Ce sont des machines *rénovées *
| et pas uniquement réparées
|

Ces charges passent en compte de charges - logique non? :-))
Le cumul de ces charges ( ainsi qu'une portion de cout salariaux et
autres charges indirectes) constitue un
produit enregistré (79x)


ok

avec comme contrepartie le compte d'immobilisation concernée.

ok merci c'est plus clair pour la partie comptable
Publicité
Poster une réponse
Anonyme