variable d'environnement dans un script

Le
Thomas
bonjour :-)


si dans un script script-a on fait

NAME=value
script-b
script-c

NAME reste dans script-a, et ne va ni dans script-b ni dans script-c


si dans script-a on fait

export NAME=value
script-b
script-c

NAME se retrouve dans l'environnement, cad partout je crois
uniquement dans le terminal ? ou dans tout l'espace de l'utilisateur ?
je sais plus exactement


si dans script-a on fait

NAME=value script-b
script-c

NAME est propagé dans script-b et ses fils, mais pas du tout dans
script-c


est il possible de faire qqch d'intermédiaire,
cad que NAME soit propagé dans tous les fils de script-a, mais pas à
l'extérieur ?


ps : est ce que NAME doit être en majuscules ?

--
Téléassistance / Télémaintenance
http://www.portparallele.com/ThomasDECONTES/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Olivier Miakinen
Le #19547451
Bonjour,

Le 12/06/2009 01:12, Thomas a écrit :

si dans script-a on fait

export NAME=value
script-b
script-c

NAME se retrouve dans l'environnement, cad partout je crois



Tu veux dire en dehors de script-a ? Non, je ne le crois pas, à moins
bien sûr que tu ne l'aies lancé par « . script-a ».

est il possible de faire qqch d'intermédiaire,
cad que NAME soit propagé dans tous les fils de script-a, mais pas à
l'extérieur ?



(
export NAME=value
script-b
script-c
)

Est-ce que c'est ça que tu veux ?

ps : est ce que NAME doit être en majuscules ?



Non, c'est juste une convention, mais $NAME n'est pas $name.

$ export THOMAS=3
$ export thomas=5
$ echo $THOMAS
3
$ echo $thomas
5
$ echo $thoMAS

$
Thomas
Le #19549201
In article Olivier Miakinen
Bonjour,

Le 12/06/2009 01:12, Thomas a écrit :
>
> si dans script-a on fait
>
> export NAME=value
> script-b
> script-c
>
> NAME se retrouve dans l'environnement, cad partout je crois

Tu veux dire en dehors de script-a ? Non, je ne le crois pas,



ah bon, je croyais que l'environnement était qqch de global au moins au
terminal
tu sais, comme des "variables globales"

alors qu'en fait ça fait exactement ce que je veux dans mon cas, ça ne
transmet son environnement qu'à ses fils ? :-)
merci :-)

à moins
bien sûr que tu ne l'aies lancé par « . script-a ».



+ man .
No manual entry for .

qu'est ce que ça fait ?


> ps : est ce que NAME doit être en majuscules ?

Non, c'est juste une convention, mais $NAME n'est pas $name.

$ export THOMAS=3
$ export thomas=5
$ echo $THOMAS
3
$ echo $thomas
5
$ echo $thoMAS

$



ok merci :-)

--
Téléassistance / Télémaintenance
http://www.portparallele.com/ThomasDECONTES/
Olivier Miakinen
Le #19549411
Le 12/06/2009 14:16, Thomas a écrit :

à moins
bien sûr que tu ne l'aies lancé par « . script-a ».



+ man .
No manual entry for .

qu'est ce que ça fait ?



Cela lance les commandes de script-a comme si on les avait saisies
directement dans le shell courant, au lieu de lancer un nouveau shell.
C'est ce qui fait que les variables définies dans le script restent
définies après le script. Dans le cas contraire (ton cas), les variables
définies dans script-a le sont uniquement dans un nouveau shell, et
elles disparaissent donc lorsque ce shell termine son exécution.

man bash
...
. filename [arguments]
source filename [arguments]
Read and execute commands from filename in the current shell
environment and return the exit status of the last command exe-
cuted from filename. If filename does not contain a slash, file
names in PATH are used to find the directory containing file-
name. The file searched for in PATH need not be executable.
When bash is not in posix mode, the current directory is
searched if no file is found in PATH. If the sourcepath option
to the shopt builtin command is turned off, the PATH is not
searched. If any arguments are supplied, they become the posi-
tional parameters when filename is executed. Otherwise the
positional parameters are unchanged. The return status is the
status of the last command exited within the script (0 if no
commands are executed), and false if filename is not found or
cannot be read.
...
Thomas
Le #19549891
In article Olivier Miakinen
Le 12/06/2009 14:16, Thomas a écrit :
>
>> à moins
>> bien sûr que tu ne l'aies lancé par « . script-a ».
>
> + man .
> No manual entry for .
>
> qu'est ce que ça fait ?

Cela lance les commandes de script-a comme si on les avait saisies
directement dans le shell courant, au lieu de lancer un nouveau shell.
C'est ce qui fait que les variables définies dans le script restent
définies après le script. Dans le cas contraire (ton cas), les variables
définies dans script-a le sont uniquement dans un nouveau shell, et
elles disparaissent donc lorsque ce shell termine son exécution.

man bash
...
. filename [arguments]
source filename [arguments]



ah oui, source, je connais :-)
j'avais pas intégré que . est équivalent :-)

--
Téléassistance / Télémaintenance
http://www.portparallele.com/ThomasDECONTES/
Olivier Miakinen
Le #19549951
Le 12/06/2009 15:47, Thomas a écrit :

man bash
...
. filename [arguments]
source filename [arguments]



ah oui, source, je connais :-)
j'avais pas intégré que . est équivalent :-)



Moi c'était l'inverse ! :-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme