Virtualisation des serveurs Sql

Le
TedIF
Bonjour,

Nous envisageons de virtualiser notre serveur Sql 2008 et d'installer
nos bases de données sur un système San.
L'accès aux bases de données continuera à se faire principalement via
nos applications maisons installées sur des serveurs Citrix. Nous avons
environ 200 utilisateurs.
La motivation principale de nos décideurs serait la "haute
disponibilité" d'un tel système.
Qu'en pensez vous ? Avez-vous virtualisé vos serveurs Sql ?
Merci d'avance pour vos opinions et expériences.

--

Dominique
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Serguei Tarassov
Le #22140291
On 19/05/2010 09:48, TedIF wrote:
Nous envisageons de virtualiser notre serveur Sql 2008 et d'installer
nos bases de données sur un système San.
L'accès aux bases de données continuera à se faire principalement via
nos applications maisons installées sur des serveurs Citrix. Nous avons
environ 200 utilisateurs.
La motivation principale de nos décideurs serait la "haute
disponibilité" d'un tel système.
Qu'en pensez vous ? Avez-vous virtualisé vos serveurs Sql ?
Merci d'avance pour vos opinions et expériences.



Bonjour,

Pourriez-vous préciser un peu comment la virtualisation de serveurs SQL
vous servira pour la haute disponibilité ?
S'agit-il de Windows 2008 R2 et Hyper-V ?
Quelles sont les volumétries de vos bases de données ?

A+
Serguei TARASSOV
MCITP SQL Server Dev/DBA
http://sgbd.arbinada.com
Fred BROUARD
Le #22158911
Bonjour,


TedIF a écrit :
Bonjour,

Nous envisageons de virtualiser notre serveur Sql 2008 et d'installer
nos bases de données sur un système San.
L'accès aux bases de données continuera à se faire principalement via
nos applications maisons installées sur des serveurs Citrix. Nous avons
environ 200 utilisateurs.
La motivation principale de nos décideurs serait la "haute
disponibilité" d'un tel système.



Si votre visée est simplement la haute dispo il existe des solutions
plus simples et bien plus sûres comme le mirroring de bases de données.

Compte tenu du nombre d'utilisateurs, je vous déconseille de la faire.
Sachez que la virtualisation dégrade sévèrement les performances...

Qu'en pensez vous ? Avez-vous virtualisé vos serveurs Sql ?



Tous les clients que j'ai eu dans ce cas s'en sont mordus les doigts
sans exception.

Seul intérêt à la virtualisation : le lissage de charge pour des petits
serveur de quelques dizaines d'user !


Merci d'avance pour vos opinions et expériences.




Lisez ce que j'ai écrit à ce sujet, avec un slide extrait des DBA days
de MS à Paris :
http://blog.developpez.com/sqlpro/p8234/langage-sql-norme/sgbdr-et-virtualisation/

A +

--
Frédéric BROUARD - expert SGBDR et SQL - MVP SQL Server - 06 11 86 40 66
Le site sur le langage SQL et les SGBDR : http://sqlpro.developpez.com
Enseignant Arts & Métiers PACA, ISEN Toulon et CESI/EXIA Aix en Provence
Audit, conseil, expertise, formation, modélisation, tuning, optimisation
*********************** http://www.sqlspot.com *************************
Pierre Goiffon
Le #22165851
On 24/05/2010 01:25, Fred BROUARD wrote:
Lisez ce que j'ai écrit à ce sujet, avec un slide extrait des DBA days
de MS à Paris :
http://blog.developpez.com/sqlpro/p8234/langage-sql-norme/sgbdr-et-virtualisation/



Intéressant, merci du lien !

J'ai cru comprendre cependant par un collègue formé sur VMWare qu'il
était possible de réserver de manière claire des ressources fixes (CPU,
RAM, disque) pour une VM. Dans ce cas je crois comprendre que les
arguments que vous évoquez (gestion des ressources par le sgbd
nécessitent le moins de perturbations "extérieures") ne sont plus trop
valables ?
Pierre Goiffon
Le #22165841
On 24/05/2010 01:25, Fred BROUARD wrote:
Lisez ce que j'ai écrit à ce sujet, avec un slide extrait des DBA days
de MS à Paris :
http://blog.developpez.com/sqlpro/p8234/langage-sql-norme/sgbdr-et-virtualisation/



(Oops désolé message précédent partit trop vite, je viens de l'annuler)


Intéressant, merci du lien !

J'ai cru comprendre cependant par un collègue formé sur VMWare qu'il
était possible de réserver de manière claire des ressources fixes (CPU,
RAM, disque) pour une VM. Dans ce cas je crois comprendre que les
arguments que vous évoquez (gestion des ressources par le sgbd
nécessitent le moins de perturbations "extérieures") ne sont plus trop
valables ? Il reste l'argument du économiquement viable (comparaison
solution virtualisée vs serveur physique), je crois comprendre que c'est
ce dernier qui fait pencher la balance dans tous les cas ?
TedIF
Le #22166151
Pourriez-vous préciser un peu comment la virtualisation de serveurs SQL vous
servira pour la haute disponibilité ?
S'agit-il de Windows 2008 R2 et Hyper-V ?
Quelles sont les volumétries de vos bases de données ?

A+
Serguei TARASSOV
MCITP SQL Server Dev/DBA
http://sgbd.arbinada.com



Je ne peux pas préciser comment la virtualisation sevira la haute
disponibilité car je n'ai pas été sollicité pour ce projet. Bien sûr
l'objectif principal est de réduire les coûts de matériel et de
licences. La haute dispo étant la poudre aux yeux pour vendre le
projet.

Les 3 bases les plus grosses font 6, 3 et 1 Go, et il y a environ une
vingtaine de bases.

--

Dominique
TedIF
Le #22166231
Fred BROUARD a émis l'idée suivante :
Bonjour,


TedIF a écrit :
Bonjour,

Nous envisageons de virtualiser notre serveur Sql 2008 et d'installer nos
bases de données sur un système San.
L'accès aux bases de données continuera à se faire principalement via nos
applications maisons installées sur des serveurs Citrix. Nous avons environ
200 utilisateurs.
La motivation principale de nos décideurs serait la "haute disponibilité"
d'un tel système.



Si votre visée est simplement la haute dispo il existe des solutions plus
simples et bien plus sûres comme le mirroring de bases de données.

Compte tenu du nombre d'utilisateurs, je vous déconseille de la faire.
Sachez que la virtualisation dégrade sévèrement les performances...

Qu'en pensez vous ? Avez-vous virtualisé vos serveurs Sql ?



Tous les clients que j'ai eu dans ce cas s'en sont mordus les doigts sans
exception.

Seul intérêt à la virtualisation : le lissage de charge pour des petits
serveur de quelques dizaines d'user !


Merci d'avance pour vos opinions et expériences.




Lisez ce que j'ai écrit à ce sujet, avec un slide extrait des DBA days de MS
à Paris :
http://blog.developpez.com/sqlpro/p8234/langage-sql-norme/sgbdr-et-virtualisation/

A +



Merci bien pour votre réponse qui conforte mon opinion et va me servir
pour tenter de dissuader ma hiérarchie.
Le principal objectif de ma direction est bien sur la réduction des
couts de matériel et de logiciels et la simplification.



--

Dominique
Fred BROUARD
Le #22184511
Pierre Goiffon a écrit :
On 24/05/2010 01:25, Fred BROUARD wrote:
Lisez ce que j'ai écrit à ce sujet, avec un slide extrait des DBA days
de MS à Paris :
http://blog.developpez.com/sqlpro/p8234/langage-sql-norme/sgbdr-et-virtualisation/




Intéressant, merci du lien !

J'ai cru comprendre cependant par un collègue formé sur VMWare qu'il
était possible de réserver de manière claire des ressources fixes (CPU,
RAM, disque) pour une VM. Dans ce cas je crois comprendre que les
arguments que vous évoquez (gestion des ressources par le sgbd
nécessitent le moins de perturbations "extérieures") ne sont plus trop
valables ?



Oui, il faut faire du disque "pass through". Autrement dit, passer par
une couche virtuelle pour ensuite dévirtualiser. Cela dit, c'est une
amélioration au njiveau des disques seulement, pas du reste :
timesharing, CPU, RAM...
Bref, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ???

A +


--
Frédéric BROUARD - expert SGBDR et SQL - MVP SQL Server - 06 11 86 40 66
Le site sur le langage SQL et les SGBDR : http://sqlpro.developpez.com
Enseignant Arts & Métiers PACA, ISEN Toulon et CESI/EXIA Aix en Provence
Audit, conseil, expertise, formation, modélisation, tuning, optimisation
*********************** http://www.sqlspot.com *************************
Pierre Goiffon
Le #22192761
On 29/05/2010 10:31, Fred BROUARD wrote:
http://blog.developpez.com/sqlpro/p8234/langage-sql-norme/sgbdr-et-virtualisation/



J'ai cru comprendre cependant par un collègue formé sur VMWare qu'il
était possible de réserver de manière claire des ressources fixes
(CPU, RAM, disque) pour une VM.



Oui, il faut faire du disque "pass through". Autrement dit, passer par
une couche virtuelle pour ensuite dévirtualiser. Cela dit, c'est une
amélioration au njiveau des disques seulement, pas du reste :
timesharing, CPU, RAM...
Bref, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ???



Je ne connais pas assez VMWare et ne saurai trop où aller vérifier
l'information mais on m'a bien expliqué que l'on pouvait vraiment être
certain d'allouer toujours une quantité fixe de ressource CPU et RAM à
une VM donnée ? il s'agit donc d'une information erronnée ?

De mon côté la virtualisation, utilisée au sein de mon entreprise sur
des serveurs internes, me pose beaucoup de question. Il y a quand même
un certain nombre d'avantages importants : une VM peut être retaillée /
déplacée sans douleur !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme