Ne voient-ils pas ? ( youtube )

Le
aa
L'islam est la religion de la vérité :
http://www.islamhouse.com/s/10283

GLOIRE A DIEU
OU
LES MILLE VERITES
SCIENTIFIQUES DU CORAN
Les révélations à caractère scientifique dans le Livre Sacré et
l'évolution de la pensée universelle de l'Antiquité à nos jours

QUE CE LIVRE SOIT UN HOMMAGE A LA GLOIRE ETERNELLE D'ALLAH, LE
SEIGNEUR ET LE CREATEUR DE L'UNIVERS.


LES ATTRIBUTS DIVINS



« Dis : Allah est Unique ! Allah l'Absolu ! Il n'engendre pas et n'a
pas été engendré. Nul n'est égal à Lui. » (Coran 112)
De tous les livres révélés, le Coran possède la particularité d'=
être
le seul ouvrage sacré à reproduire exclusivement la Parole de Dieu. A
l'inverse de la Bible dont les auteurs sont innombrables, et qui donne
l'occasion aux prophètes, aux rois, aux prêtres, aux juges, aux
apôtres et à d'autres personnes souvent inconnues, le soin de
s'exprimer à côté de Dieu, le Livre Sacré des Musulmans n'accorde c=
e
privilège à aucun être humain, qu'il soit Prophète ou Roi. Même
Mohammed, le Prophète de l'Islam, que le Salut et la Bénédiction
d'Allah soient sur lui, n'interfère pas dans ce domaine. Ainsi, le
Seigneur de l'univers s'exprime et se manifeste en toute souveraineté
et sans aucune entrave. On ne trouve pas, à l'image de l'Ancien
Testament, Dieu engagé dans des dialogues interminables avec les
hommes car Son Verbe est transcendant.
Durant sa mission, le Prophète de l'Islam a été chargé de recueilli=
r
et de divulguer les Révélations divines sans chercher à changer ou =
à
modifier quoi que ce soit de leur contenu. Aussi, le Coran Sacré est-
il resté inchangé, depuis sa révélation. Aucun mot n'a été ajou=
té,
retranché ou déplacé de son contexte. Une telle différence trouve s=
on
origine dans la conception que chacune des religions se faisait de
Dieu.
Pour les Juifs, Dieu était avant tout le Dieu d'Israël chargé de
protéger la communauté, de la diriger, de satisfaire ses désirs. Il s=
e
manifestait continuellement à ses nombreux représentants, sous les
formes les plus diverses. Il pouvait être vu et entendu. Il
accompagnait les Israélites dans leurs déplacements, avait une
apparence humaine et ne dédaignait pas se prêter à des arrangements
lorsque les circonstances l'exigeaient. On le considérait aussi comme
le Dieu de l'univers, mais cet univers était minuscule, réduit à la
planète Terre et à son environnement, sans commune mesure avec la
réalité. En dépit de ses attaches célestes, Dieu semblait surtout
préoccupé par les affaires terrestres. Il s'employait à utiliser son
temps pour la convenance exclusive des Israélites, négligeant ou
reniant le reste de l'humanité.
Après la venue de Jésus, les Chrétiens accordèrent une place plus
importante au ciel. Le Pater débute ainsi : « Notre Père (Dieu) qui
êtes aux cieux ». Dieu commence à acquérir des dimensions et des
pouvoirs nouveaux. Il devient le Dieu de tous les hommes, qui
acceptent le Nouveau message, et non plus celui des seuls Israélites.
Cependant, Il garde toujours son côté terrestre. Il délègue son Fil=
s
unique Jésus, afin de sauver l'humanité au prix d'une crucifixion
purificatrice, pour les Chrétiens, mais qui n'apparaît pas moins comme
infâmante pour les Musulmans. L'idée même de l'existence d'un suppos=
é
Fils de Dieu bouleverse les croyances du monde entier ; sa crucifixion
pour racheter les fautes d'une humanité pécheresse, est intolérable.
Aucun Dieu ne saurait se sacrifier pour des causes perdues. Puisque
depuis, l'humanité s'est engagée dans les voies de la perversion et du
reniement, plus intensément qu'elle ne l'a jamais fait auparavant. Le
Fils de Dieu aurait-il fait don de sa vie, pour racheter des crapules,
alors que précisément, la tendance actuelle de l'humanité va vers
l'irreligiosité et l'abandon des pratiques sacrées ? Les Chrétiens
sont seuls à parler du mystère de Dieu Unique en trois personnes (le
Père, le Fils et le Saint-Esprit). Les autres religions monothéistes,
le Judaïsme et l'Islam, rejette également la notion de Trinité qui
s'apparente à une famille dominée par un Père, fut-ce divin, dont les
membres partagent d'une certaine façon son règne et ses prérogatives.
Dans tous les cas, chez les Israélites ainsi que chez les Chrétiens,
Dieu apparaît sous les extérieurs d'un superman, un homme supérieur
dont la force essentielle réside dans l'accomplissement des miracles
les plus surprenants. Ce rapprochement entre Dieu et l'homme peut être
parfaitement perçu à travers la Bible tant juive que chrétienne : «
Dieu dit enfin : Faisons des êtres humains, qu'ils nous ressemblent
vraiment. Dieu créa les êtres humains à sa propre image, il les
créa homme et femme. ». (Genèse 1. 26-27)


youtube
Ne voient-ils pas ?

http://www.youtube.com/watch?v=9l0HDhQkSuY&feature=channel_video_title

http://www.youtube.com/watch?v=75_2TX-G6uQ&feature=channel_video_title
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Raminagrobis
Le #23615751
aa a présenté l'énoncé suivant :
L'islam est la religion de la vérité :





Même si hélas ça ne sert à rien avec ce genre de parasite...
Williamhoustra
Le #23616241
Le 29/07/2011, Raminagrobis a supposé :
aa a présenté l'énoncé suivant :
L'islam est la religion de la vérité :





Même si hélas ça ne sert à rien avec ce genre de parasite...



De plus religion et vérité sont antinomiques.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme