Vu aujourd'hui...

Le
Emmanuel Florac
Chez un client, des vieilles machines DEC desktop non identifiées
(microVAX? Alpha?), ayant tourné sous VMS Apparemment ils sont prêts à
les donner à kinenveux :) (il y a encore un gros Alphaserver sous VMS qui
tourne, lui).

--
Question: How does a large software project get to be one year late?
Answer: One day at a time!
Fred Brooks
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
JKB
Le #22702031
Le 21 Oct 2010 17:10:41 GMT,
Emmanuel Florac

Chez un client, des vieilles machines DEC desktop non identifiées
(microVAX? Alpha?), ayant tourné sous VMS... Apparemment ils sont prêts à
les donner à kinenveux :) (il y a encore un gros Alphaserver sous VMS qui
tourne, lui).



Moi, moi, moi !...

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
Emmanuel Florac
Le #22702581
Le Thu, 21 Oct 2010 17:14:19 +0000, JKB a écrit:

Moi, moi, moi !...




Je me disais aussi... Bon, je vais leur demander s'ils veulent bien te
les donner :)

--
Software is like sex: It's better when it's free.
Linus Torvalds
JKB
Le #22703951
Le 21 Oct 2010 19:05:14 GMT,
Emmanuel Florac
Le Thu, 21 Oct 2010 17:14:19 +0000, JKB a écrit:

Moi, moi, moi !...




Je me disais aussi... Bon, je vais leur demander s'ils veulent bien te
les donner :)



Tu aurais dans ce cas pu directement m'envoyer le mail en privé ;-)
Je prends même la doc officielle de Digital si elle passe à la
poubelle.

Tiens, si jamais ça intéresse quelqu'un ici (dont toi), mes activités
annexes ont fait que je suis arrivé sur un PC amd64 à :

FreeVMS 0.0.1 (TM)







%SYSBOOT-I-SYSBOOT, leaving kernel privileges
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, launching FreeVMS kernel with executive privileges
%RUN-S-PROC_ID, identification of created process is 0000003A
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, booting main processor
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, computing page size: 4096 bytes
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, booting 1 secondary processor
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, CPU0 EXTFREQ00 MHz, INTFREQ"00 MHz
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, CPU1 EXTFREQ00 MHz, INTFREQ"00 MHz
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, parsing command line: /boot/vmskernel.sys root=dqa0.0
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, selecting root device: DQA0.0
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, initialyzing virtual memory
%MEM-I-AREA, $0000000000000000 - $000000000009F3FF: physical memory
%MEM-I-AREA, $0000000000100000 - $0000000007FFCFFF: physical memory
%MEM-I-AREA, $0000000000001000 - $FFFFFEFFFFFFFFFF: virtual memory
%MEM-I-AREA, $000000000009F400 - $FFFFFFFFFFFFFFFF: mapped IO
%MEM-I-AREA, $0000000007600000 - $0000000007DFFFFF: reserved by kernel
%MEM-I-AREA, $0000000000800000 - $0000000000A58FFF: reserved by kernel
%MEM-I-AREA, $0000000000A59000 - $0000000000B58FFF: reserved by kernel
%MEM-I-AREA, $0000000000831000 - $0000000000831FFF: reserved by kernel
%MEM-I-AREA, $FFFFFFFFFFC00000 - $FFFFFFFFFFC00FFF: reserved by kernel
%MEM-I-AREA, $00000000FEC00000 - $00000000FEC00FFF: reserved by kernel
%MEM-I-AREA, $0000000000040000 - $0000000000045FC0: reserved by kernel
%MEM-I-AREA, $0000000000040000 - $0000000000044817: kernel
%MEM-I-AREA, $0000000000044818 - $0000000000044837: kernel
%MEM-I-AREA, $00000000010000B0 - $0000000001004647: kernel
%MEM-I-AREA, $0000000001004648 - $000000000100464B: kernel
%MEM-I-AREA, $00000000003BF000 - $00000000003C5C3A: modules
%MEM-I-AREA, $00000000003C6000 - $00000000003CCC3A: modules
%MEM-I-AREA, $0000000000109000 - $000000000010921F: boot information structure
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, reserving memory for preload objects
%MEM-I-ALLOC, allocating $0000000000040000 - $0000000000044817
%MEM-I-ALLOC, allocating $0000000000044818 - $0000000000044837
%MEM-I-ALLOC, allocating $00000000010000B0 - $0000000001004647
%MEM-I-ALLOC, allocating $0000000001004648 - $000000000100464B
%MEM-I-ALLOC, allocating $00000000003BF000 - $00000000003C5C3A
%MEM-I-ALLOC, allocating $00000000003C6000 - $00000000003CCC3A
%MEM-I-ALLOC, allocating $0000000000109000 - $000000000010921F
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, spawning pager with executive privileges
%RUN-S-PROC_ID, identification of created process is 0000003B
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, spawning job controller
%RUN-S-PROC_ID, identification of created process is 0000003C
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, spawning name service
%RUN-S-PROC_ID, identification of created process is 0000003D
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, trying to load 2 drivers
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, loading /boot/drv/dq$pxii.sys
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, loading /boot/drv/fs$ext2.sys
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, freeing kernel memory
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, trying to mount root filesystem
%MOUNT-I-MOUNTED, SYS$ROOT mounted on _DQA0.0:
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, trying to read SYS$ROOT:[VMS$COMMON.SYSMGR]VMSKERNEL.CNF
%SYSBOOT-I-SYSBOOT, trying to read SYS$ROOT:[VMS$COMMON.SYSMGR]VMSSWAPPER.CNF
%STDRV-I-STARTUP, FreeVMS startup begun at 3078000, 0 (UTC)

J'ai enfin décidé de reprendre le noyau FreeVMS à zéro pour en virer
tout ce qui n'étaitpas nécessaire et utiliser les quatre niveaux de
protection mémoire.

Les sources : http://www.freevms.net/trac

On s'occupe comme on peut ;-)

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
dodo
Le #22704361
JKB
J'ai enfin décidé de reprendre le noyau FreeVMS à zéro pour en virer
tout ce qui n'étaitpas nécessaire et utiliser les quatre niveaux de
protection mémoire.

Les sources : http://www.freevms.net/trac

On s'occupe comme on peut ;-)



Et c'est quoi l'avantage de FreeVMS par rapport à GNU/Linux ? :)

--
Ma page Randos :
http://dodo.slack.free.fr/randos
dodo
Le #22704351
Emmanuel Florac
Chez un client, des vieilles machines DEC desktop non identifiées
(microVAX? Alpha?), ayant tourné sous VMS...



J'aimerais bien un radiateur pas un desktop..

--
Ma page Randos :
http://dodo.slack.free.fr/randos
Jean-Noël Petit
Le #22704451
Il y a le projet de le porter sur vax ?

Pour les machines, si il y a du vax desktop, je suis interessé aussi.

Jean-Noël
JKB
Le #22704441
Le 22 Oct 2010 09:08:33 GMT,
dodo
JKB
J'ai enfin décidé de reprendre le noyau FreeVMS à zéro pour en virer
tout ce qui n'étaitpas nécessaire et utiliser les quatre niveaux de
protection mémoire.

Les sources : http://www.freevms.net/trac

On s'occupe comme on peut ;-)



Et c'est quoi l'avantage de FreeVMS par rapport à GNU/Linux ? :)



Lorsqu'on pense Unix, on pense serveur et donc 'services' et
'fichiers'. Lorsqu'on pense VMS, on pense mainframe donc
'ressources'. La vision de l'OS est totalement différente et si on a
une CRTL^Wlibc qui tient la route sous VMS on peut faire sous VMS
tout ce qu'on fait sous Unix. En revanche, il est illusoire de
prétendre faire sous Unix tout ce qu'on fait sous VMS. Vu
simplement, Unix est un système simpliste, conçu à la va-vite et qui
suffit à répondre à 90% à ce que devrait être un serveur. Pour les
10% qui restent, il faut des choses plus sérieuses.

Un exemple à la con : WASD est un serveur web concurrent d'Apache
mais qui ne fonctionne que sous OpenVMS car il utilise les
interruptions (AST). Ce truc fout la pâtée lorsqu'il tourne sur un
AS800 de dix ans d'âge et tournant avec un ev56/500 MHz et 1 Go de
mémoire à un Apache dernier cri sur un i7/Linux. Et les AST sont
juste une des conséquences de la vision 'ressource' plus que
'serveur'. Il y a d'autres choses intéressantes comme les queues et
les batches. Dit autrement, tu peux réserver des ressources par
processus (comme du temps CPU) et coller les processus dans des
queues, ce qui est impossible à faire sous Unix sauf à développer
des tas de choses absconses en userland. La conséquence de ceci est
que tu peux faire avec un VMS sur un système moyen ce que tu ne peux
faire avec un serveur Unix surdimensionné parce qu'il doit accepter
des pics de charge. Les pics de charge, sous VMS, tu les lisses par
le système de queues et tu t'aperçois très vite que ces queues
n'occasionnent pas de réelles baisses de performances (puisque tu
gagnes sur le swap, sur les changements de contextes, bref, sur
unpeu tous les tableaux) là ou un serveur Unix essayera de
touttraiter en même temps quitte à avoir des défauts de page
partout.

Par ailleurs, les unix sont archaïques parce qu'ils n'ont que deux
niveaux de protection mémoire là où un VMS en a quatre. Le seul moyen
de faire paniquer un VMS, c'est d'avoir une mémoire foireuse dans la
mémoire du noyau (kernel ou executive). Si c'est un pilote ou un
truc dans l'espace utilisateur (supervisor ou user), le système va
juste te foutre un coup de pied au cul (dit vulgairement), mais ne
va pas terminer par un Oops. Pareil, un pilote écrit par un pied ne
va pas planter le système parce qu'il n'est pas dans le même espace
mémoire. Sous Unix, tout est monolithique, résultat, un pilote écrit
par un pied pour une carte graphique ou un bidule USB ridicule peut
te planter un serveur.

En revanche, tu peux avoir des accélérations 3D facilement sous Unix
puisque tu n'as pas de changement de contextes à faire.

OpenVMS est un truc qui n'est pas exactement OS à micronoyau, mais
ça s'en rapproche (ce n'est pas un micronoyau parce que ça s'appuie
sur un truc qui s'appelle la PAL et qui permet à un noyau hydride ou
monolithique des séparations d'espaces mémoire). FreeVMS s'appuie sur un
micronoyau de la famille L4 pour gérer ces quatre niveaux de
protection. Il s'appuie sur un micronoyau parce le côté monolithique
est indémerdable et nous a conduit dans le mur.

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
JKB
Le #22704521
Le Fri, 22 Oct 2010 11:24:10 +0200,
Jean-Noël Petit

Il y a le projet de le porter sur vax ?



Pour l'instant, on fait avec L4 et on cherche à rester en 64 bits
(pour des histoires de registres virtuels de L4).

Porter cet OS sur autre chose que amd64 se fait en portant le
micronoyau, la séquence de boot et deux ou trois fonctions triviales
sur une autre architecture.

Pour les machines, si il y a du vax desktop, je suis interessé aussi.



Je laisse les VAX sauf s'il y a une VAXstation 4000 à 100 MHz avec
de la mémoire. J'ai un faible pour les alphas même en version
serveur (style ASxxx, PWSxxx ou XP900/1000).

Cordialement,

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
Tonton Th
Le #22704721
On 10/22/2010 11:37 AM, JKB wrote:

Porter cet OS sur autre chose que amd64 se fait en portant le
micronoyau, la séquence de boot et deux ou trois fonctions triviales
sur une autre architecture.



Comment ça se passe les quatre rings sur de l'ultrasparc ?

--
Ma coiffeuse est formidable - http://sonia.buvette.org/
JKB
Le #22704711
Le Fri, 22 Oct 2010 12:20:44 +0200,
Tonton Th
On 10/22/2010 11:37 AM, JKB wrote:

Porter cet OS sur autre chose que amd64 se fait en portant le
micronoyau, la séquence de boot et deux ou trois fonctions triviales
sur une autre architecture.



Comment ça se passe les quatre rings sur de l'ultrasparc ?



Mal, parce qu'il n'y en a que deux ou trois. Mais pourquoi
confonds-tu les rings et les niveaux de privilèges ? Tu peux
utiliser l'un pour faire l'autre, mais ce n'est pas une obligation.

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme