Zone de swap

Le
Gérard Rigaud
bonjour,

j'ai changé les barettes mémoire pour passer à 2 Go (maxi autorisé par la
carte-mère) et je suis toujours sous XP Pro.

voilà ce que m'affiche EVEREST (dans une version si ce n'est la dernière,
tout au moins pas très vieille) :

mémoire physique : 2046 Mo (= taille des barettes)
utilisé : 474 Mo

zone de swap : 3938 Mo %-(
utilisé : 408 Mo %-(

mémoire virtuelle : en fait total des deux ci-dessus

paging file : grandeur actuelle : 2046 Mo
utilisation actuelle/maxi : 87 Mo


la notion de mémoire virtuelle version Microsoft ne me semble pas tout à
fait la même que celle de Everest !

Qu'entend Everest par "zone de swap" ?

Volontairement j'ai laissé XP gérer le "paging file" qui en l'occurence a
été paramétré à 1 fois la taille physique.
Pour moi la mémoire virtuelle est égale à la mémoir physique + le paging
file.
Mais Everest ne semble pas d'accord avec cette définition !

--

merci d'avance pour vos infos

Gérard Rigaud
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
CriCri
Le #17623071
Gérard Rigaud a écrit :

Volontairement j'ai laissé XP gérer le "paging file" qui en
l'occurence a été paramétré à 1 fois la taille physique.



Vaut mieux le fixer: sinon ça change de taille et d'occupation du
disque sans arrêt, ainsi augmentant la fragmentation.
VaN va encore rouspeter, mais le mieux est de la mettre sur un autre
disque, évitant ainsi l'effet d'ascenseur lors des accès (mortel quand
il n'y pas assez de mémoire physique: quand tu entends le DD bourdonner
comme un vibro-masseur, c'est un signe infaillible de manque de
barrettes - bien connu aux utilisateurs de W98 avec 32 ou 64Mo).

En ce qui concerne la taille, plus t'as de mémoire physique, moins tu
vas avoir besoin de mémoire virtuelle: la vieille formule 2.5x n'a plus
aucun sens. Quand on a 2Go, elle ne va pas souvent être sollicitée.

Pour moi la mémoire virtuelle est égale à la mémoir physique + le
paging file.



Nan - virtuelle veut dire qu'elle n'est _pas_ physique.

Amicalement
CriCri

PS - connais rien à Everest.

--
bitwyse [PGP KeyID 0xA79C8F2C]
Tout le monde est d'accord -
il ne reste plus qu'à trouver le point commun.
http://www.le-maquis.net
Ascadix
Le #17624541
Le 23/10/2008 17:33, CriCri a écrit :
Gérard Rigaud a écrit :

Volontairement j'ai laissé XP gérer le "paging file" qui en
l'occurence a été paramétré à 1 fois la taille physique.



Vaut mieux le fixer: sinon ça change de taille et d'occupation du
disque sans arrêt, ainsi augmentant la fragmentation.
VaN va encore rouspeter, mais le mieux est de la mettre sur un autre
disque, évitant ainsi l'effet d'ascenseur lors des accès (mortel quand
il n'y pas assez de mémoire physique: quand tu entends le DD bourdonner
comme un vibro-masseur, c'est un signe infaillible de manque de
barrettes - bien connu aux utilisateurs de W98 avec 32 ou 64Mo).

En ce qui concerne la taille, plus t'as de mémoire physique, moins tu
vas avoir besoin de mémoire virtuelle: la vieille formule 2.5x n'a plus
aucun sens. Quand on a 2Go, elle ne va pas souvent être sollicitée.



Voui, et si c'est plus .. c'est encore moins :-)
sauf si vraiment tu charge copieusement ton PC.

Pour moi la mémoire virtuelle est égale à la mémoir physique + le
paging file.



Nan - virtuelle veut dire qu'elle n'est _pas_ physique.



Pas _que_ physique.

L'interprétation de GR est la bonne, Mémoire virtuelle = Physique + SWAP

Amicalement
CriCri

PS - connais rien à Everest.



AIDA32 est mort ... vive le roi et paix à se cendres.


--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
CriCri
Le #17625731
Ascadix a écrit :

L'interprétation de GR est la bonne, Mémoire virtuelle = Physique + SWAP



Il y a confusion (favorisée par Windows) entre
- l'espace mémoire qui peut être adressé par un process, et
- la mémoire d'échange.

La première est toujours de 4Go sous Win 32 (dont la moitié privée), qui
sont alloués à chaque process quelle que soit la taille de la RAM
physique et celle du fichier d'échange (voire son existence même).
Cela est la vraie "mémoire virtuelle" d'un process (qui peut être
composée de mémoire vive et/ou de pages d'échange) et qui est virtuelle
parce qu'elle ne correspond aucunement à des adresses physiques et peut
facilement (voire normalement) dépasser la somme des deux.

La "mémoire virtuelle" telle qu'on en parle devrait être appelée
"mémoire d'échange" ou "mémoire paginée" - à l'opposé de "mémoire
physique" ou RAM: et elle correspond à la taille du fichier d'échange.

Donc je ne suis pas d'accord avec cette interprétation: il faudrait
plutôt écrire:
"Mémoire totale = Mémoire physique + Mémoire paginée".

Cette mémoire totale est le maximum réellement disponible au système et
toujours _physiquement_ limitée - car même si la taille du fichier
d'échange n'est pas plafonné, la capacité du ou des disques dur(s) où il
réside peut être saturée; alors que la mémoire virtuelle totale alloué
aux nombreux process n'a aucune limite _théorique_ - et dépasse
systématiquement la mémoire totale disponible.
On compte sur le 'fait' empirique que presque jamais l'ensemble des
process demande plus que la mémoire totale.

Amicalement
CriCri

--
bitwyse [PGP KeyID 0xA79C8F2C]
Tout le monde est d'accord -
il ne reste plus qu'à trouver le point commun.
http://www.le-maquis.net
milsabords
Le #17663751
"CriCri" discussion : 4900ce82$0$949$
Ascadix a écrit :

L'interprétation de GR est la bonne, Mémoire virtuelle = Physique + SWAP



Il y a confusion (favorisée par Windows) entre
- l'espace mémoire qui peut être adressé par un process, et
- la mémoire d'échange.

La première est toujours de 4Go sous Win 32 (dont la moitié privée), qui
sont alloués à chaque process quelle que soit la taille de la RAM
physique et celle du fichier d'échange (voire son existence même).
Cela est la vraie "mémoire virtuelle" d'un process (qui peut être
composée de mémoire vive et/ou de pages d'échange) et qui est virtuelle
parce qu'elle ne correspond aucunement à des adresses physiques et peut
facilement (voire normalement) dépasser la somme des deux.

La "mémoire virtuelle" telle qu'on en parle devrait être appelée
"mémoire d'échange" ou "mémoire paginée" - à l'opposé de "mémoire
physique" ou RAM: et elle correspond à la taille du fichier d'échange.

Donc je ne suis pas d'accord avec cette interprétation: il faudrait
plutôt écrire:
"Mémoire totale = Mémoire physique + Mémoire paginée".

Cette mémoire totale est le maximum réellement disponible au système et
toujours _physiquement_ limitée - car même si la taille du fichier
d'échange n'est pas plafonné, la capacité du ou des disques dur(s) où il
réside peut être saturée; alors que la mémoire virtuelle totale alloué
aux nombreux process n'a aucune limite _théorique_ - et dépasse
systématiquement la mémoire totale disponible.
On compte sur le 'fait' empirique que presque jamais l'ensemble des
process demande plus que la mémoire totale.

Amicalement
CriCri

--
bitwyse [PGP KeyID 0xA79C8F2C]
Tout le monde est d'accord -
il ne reste plus qu'à trouver le point commun.
http://www.le-maquis.net



La mémoire virtuelle, c'est l'espace adressable. Il est découpé en pages,
dont chacune occupe un bloc de mémoire vive ou du fichier d'échange. Il est
géré par le gestionnaire de mémoire (MMU), qui traduit les adresses
virtuelles connues par les programmes en adresses réelles, ou génère des
interruptions s'il n'existe pas de correspondance.
C'est comme ça depuis les années '60. Sur les IBM 370 c'était 16 Mo. Sur les
systèmes 32 bits c'est 4 Go. Après ça, il y a les variantes d'implémentation
et les abus de langage. Exemple: quand Windows dit "mémoire virtuelle
insuffisante" ça veut dire en fait fichier d'échange trop petit.
CriCri
Le #17666811
milsabords a écrit :

C'est comme ça depuis les années '60. Sur les IBM 370 c'était 16 Mo.



Je m'incline devant ton expérience ;-)
L'année avant '68 ;-) j'ai rencontré mon premier ordinateur (lors d'un
stage en industrie organisé par le lycée).
De mémoire virtuelle, y'en avait pas (pas de disques: le stockage
externe consistait en des cartes et des rouleaux de papier perforées).
La mémoire physique résidait dans une salle à part (très chaude): 32
kilo-octets (donc pas besoin de plus...) dans des tubes cathodiques.
Pas de 'memtest86' non plus - la première corvée de la journée était de
parcourir les racks et vérifier que le filament de chacun luisait bien.

...les abus de langage.



Pour (mal)comprendre totalement le langage de M$ qui perpétue la
confusion il suffit d'emprunter l'itinéraire suivant:
1. Propriété du poste de travail --> Onglet 'Avancé'.
On peut y lire
"Les effets visuels, la planification du processeur, l'utilisation
mémoire et la mémoire virtuelle".
On clique sur 'Paramètres'.
2. On arrive dans les 'Options de performances' --> Onglet 'Avancé'.
Là, on voit
"Mémoire virtuelle
Un fichier d'échange est une zone du disque que Windows utilise comme
s'il s'agissait de mémoire vive (RAM)."
On choisit 'Modifier'.
3. Dans la boîte de dialogue intitulé 'Mémoire virtuelle' du coup cette
même expression ne paraît plus. On ne parle que de
"La taille du fichier d'échange".

M'enfin...
Amicalement
CriCri

--
bitwyse [PGP KeyID 0xA79C8F2C]
Tout le monde est d'accord -
il ne reste plus qu'à trouver le point commun.
http://www.le-maquis.net
milsabords
Le #17672531
"CriCri" discussion : 4906d980$0$968$
milsabords a écrit :

C'est comme ça depuis les années '60. Sur les IBM 370 c'était 16 Mo.



Je m'incline devant ton expérience ;-)
L'année avant '68 ;-) j'ai rencontré mon premier ordinateur (lors d'un
stage en industrie organisé par le lycée).
De mémoire virtuelle, y'en avait pas (pas de disques: le stockage
externe consistait en des cartes et des rouleaux de papier perforées).



Si ma mémoire est fidèle, le premier système VM d'IBM (CP67) fonctionnait
avant 1968. Je crois qu'il y en avait un au lab de Grenoble.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme