Europe versus Facebook : le réseau social va une nouvelle fois devoir s'expliquer

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Reuters
Facebook-Messenger-logo

Le réseau communautaire Facebook va une nouvelle fois devoir s'expliquer face aux accusations du groupe Europe versus Facebook concernant sa politique vis-à-vis des données personnelles des internautes.

Porté par l’étudiant autrichien en droit Max Schrems, le groupe Europe versus Facebook vient de remporter une nouvelle manche dans le combat qu'il mène depuis des années contre le réseau social et sa politique vis-à-vis des données personnelles des internautes, l'accusant notamment de collecter sans consentement explicite, de ne jamais effacer et d'aller jusqu'à créer des profils fantômes.

Max Schrems 
Max Schrems ( cliquer pour agrandir )

Au regard des plus de 60 000 personnes ayant rejoint le mouvement, le tribunal régional de Vienne, en Autriche, a exigé des éclaircissements de la part de Facebook Irlande, la société qui supervise les activités de Facebook hors du Canada et des États-Unis. Celle-ci dispose de quatre semaines pour répondre. Pour l’instant, c’est le silence radio.

Le groupe Europe versus Facebook, qui est également allé frapper à la porte de la Cour européenne de justice, espère obtenir un dédommagement de l’ordre de 500 euros par plaignant. Aux dernières nouvelles, le réseau communautaire compterait plus de 1,3 milliard de membres.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1805708
Bien. Restera juste à faire la même pour Google.
Un petit aperçu:
https://history.google.com/history/
https://www.google.com/settings/accounthistory
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]