Capcom s'exprime sur la polémique Resident Evil 5

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Kotaku
resident-evil-5 (1)

Pendant des années, on a tiré, parfois à bout pourtant, d'autres de loin, sur des zombies petits, grands, grassouillets, avec de l'arthrose... et blancs. Maintenant que la couleur a changé, des voix s'élèvent et s'offusquent. A raison ?

resident evil 5 (1)Dès les premières apparitions de Resident Evil 5, un malaise s'est installé chez plusieurs personnes, et pour cause, le héros de cet opus, Chris Redfield, abattait des zombies (ou assimilés) de couleur noire, à la chaîne, dans un village qui semblait se situer en Afrique. Cela n'avait jamais été fait, alors hop, on se retrouve choqué, on fait des rapprochements pour le moins hasardeux entre le virus Progenitor (propre à Resident Evil 5) et celui du Sida... Bref, il fallait des explications officielles pour rassurer tout ce monde.


Tout était prévu
Il a été demandé à Jun Takeuchi, producteur du jeu, si le développement du jeu a été influencé, de quelque manière que ce soit, par ces accusations de racisme (notamment pour justifier la présence de la partenaire noire de Chris) :

"Non, pas vraiment. Cela n'a pas eu d'effet sur le game design. Nous voulions que Chris ait une partenaire qui soit familière avec les lieux. Elle est là depuis quasiment le début [du développement]."

Et quant aux réactions émises lors du premier trailer :

"Nous sommes dans le business de l'entertainment. Notre but n'est pas de faire un jeu raciste ou une déclaration politique. Nous estimons qu'il y a eu un malentendu sur le premier trailer."

Il a de plus fait part qu'une équipe d'employés de chez Capcom avait été envoyée en Afrique pour faire des recherches dans la région, et qu'ils avaient décidé d'inclure des personnes arabes et caucasiennes en fonction de ce qu'ils avaient vu sur place.

Cela sera-t-il suffisant pour laver Resident Evil 5 de tout soupçon ? C'est à espérer.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #245521
franchement, la connerie de certains me surprendra toujours.

"Pendant des années, on a tiré, parfois à bout pourtant, d'autres de loin, sur des zombies petits, grands, grassouillets, avec de l'arthrose... et blancs. Maintenant que la couleur a changé, des voix s'élèvent et s'offusquent."

je n'aurai put mieux dire .
Le #246111
Je suis d'accord avec toi.
Aujourd'hui, on ne peut plus rien faire sans être taxé de racisme. C'est du délire !
Si Capcom voulait que son jeu se passe en Afrique, il ne va pas faire des africains zombies blancs juste par non-racisme. En particulier s'il veut que son jeu soit un minimum réaliste et crédible.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]