Test Resonance of Fate

Le par  |  2 commentaire(s)
Resonance of Fate  - Logo

Sega tente depuis quelques années de s’initier à de nouveaux genres vidéoludiques comme la stratégie et les jeux de rôle. Afin de s’immiscer dans ce dernier domaine, Sega a fait appel à un spécialiste du genre, tri-Ace qui s’est récemment fait remarquer avec Star Ocean : The Last Hope ou encore Infinite Undiscovery.

C’est la troisième fois que le studio nippon s’illustre sur consoles next-gen, une nouvelle tentative reposant encore une fois sur un mélange rôle/aventure. Resonance of Fate, plus connu dans son pays natal sous le nom d’End of Eternity, prend place dans un futur proche, dans un monde désormais hostile à la vie humaine.

Cette hostilité, c’est l’homme en personne qui en est la source à force d’exploiter les ressources naturelles de la planète bleue. Incapables de s’adapter, les hommes ont malgré tout réussi à bâtir une gigantesque tour dotée de systèmes de survie. L’histoire se déroule quelques années après l’érection de cette fameuse tour, des années qui auront suffi à faire rejaillir les instincts humains les plus primitifs.

Resonance of Fate - 4 Resonance of Fate - 6

En accumulant les années et les intempéries, cette tour a été divisée en deux quartiers, celui des pauvres et celui de riches. À cela s’ajoutent les monstres, les humains transformés malgré eux par les machines censées protéger la vie. Le jeu nous compte l’histoire de trois jeunes héros, une histoire pas si épique que ça. Cette fois, il ne sera pas question de sauver le monde.

Les protagonistes enchaîneront tout simplement mission sur mission afin d’accomplir des tâches édictées par leurs clients de la classe supérieure. Membres de la classe moyenne, ces mercenaires seront amenés à découvrir et explorer cette tour portant le doux nom de Basel. Composé de douze étages, l’édifice n’est malheureusement pas ouvert à tous.

Resonance of Fate - 5 Resonance of Fate - 20

C’est en progressant et en gagnant des points que cette exploration s’effectuera, en accomplissant donc quêtes principales et secondaires. Le titre repose sur une base de seize missions scénarisées riches en combats. Il ne faut pas compter sur les cinématiques in-game pour immerger le joueur, ces dernières font malheureusement état d’une réalisation peu sérieuse, d’un humour souvent lourd.

Il ne faudra pas non plus espérer découvrir un scénario riche en surprises et intense à souhait. Peu charismatiques, nos héros brilleront surtout lors des combats. Les combats représentent justement le point fort du jeu. Mais ces affrontements sont complexes et demandent énormément de patience. Être un expert des actuels RPG ne suffit pas.

Resonance of Fate - 12 Resonance of Fate - 19

Resonance of Fate possède des mécanismes de combat uniques à mi-chemin entre action en temps réel et au tour par tour. Ici, il n’est pas question de sorts magiques et d’invocations, plutôt d’armes à feu et de grenades. Les actions comme l’attaque ou les changements d’armes nécessitent des points d’action qui se remplissent à chaque tour.

Avant de lancer une attaque, il faut néanmoins charger une barre destinée à cet effet. Le rythme de remplissage varie en fonction de la proximité avec l’ennemi. Pleinement remplie, cette barre permet de lancer des coups puissants. Dans le jeu, mouvements et placements sont les clés du succès. Le joueur peut bouger librement ou bien faire appel à des motifs prédéterminés.

Resonance of Fate - 10 Resonance of Fate - 11

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #670281
un autre point de vue du jeu : http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00012515-resonance-of-fate-test.htm

vu le test pratiqué ici de manière très succinct, je pense qu'il ne faut pas trop le prendre en compte

ce jeu au japon fut mieux accueilli que FF13 quand même par certain critique ...
Le #732761
Après une bonne dizaine d'heures passées sur ce jeu, je le trouve très prenant et addictif.
Seul point difficile, apprendre à maitriser le gameplay qui a priori paraît difficile, mais grâce aux missions du tutorial dans l'arène, on apprend déjà beaucoup de choses.
Entre la personnalisation des armes, des personnages, le choix des voix anglaises ou japonaises, l'humour, les combats dynamiques, un système de déplacement sur la carte original, je suis bien séduit par ce petit Resonance
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]