Résultats trimestriels : Dell fait mieux que prévu

Le par  |  0 commentaire(s)
DELL logo pro

En produisant des résultats supérieurs aux attentes des analystes, le groupe américain Dell confirme à son tour que le pire du ralentissement est peut-être derrière, même si son exposition par rapport au marché professionnel continue de l'affaiblir.

logo dellTout en affichant des résultats financiers trimestriels en recul par rapport à ceux de l'année dernière, Dell a agréablement surpris les analystes et confirme l'hypothèse que l'économie mondiale commence à se stabiliser, à défaut de repartir en croissance.

Le groupe affiche un chiffre d'affaires de 12,8 milliards de dollars, en recul de 25% par rapport à 2008, pour un résultat opérationnel de 672 millions de dollars ( -18% ) et un bénéfice net de 472 millions de dollars, en recul de 23% par rapport à l'an dernier.

Comme d'autres ( voire plus que d'autres ), Dell a dû affronter la baisse de la demande mondiale en ordinateurs et particulièrement du côté professionnel, dont il ne faudra pas vraiment attendre d'amélioration avant 2010. En revanche, le segment grand public se montre plus solide que ce qui était attendu, ce qui explique le sursaut positif observé.


Dell dans un fragile équilibre
Les ventes ( en valeur ) d'ordinateurs aux grands comptes, organismes publics et PME ont toutes chuté de 10 à 30% par rapport à la même période l'an dernier, tandis que les ventes grand public ( toujours en valeur ) ont reculé de moins de 10% et se sont même améliorées par rapport au trimestre précédent, alors que les ventes en volume ont progressé de 17%.

Les efforts sur les prix et les ventes de netbooks ont permis de limiter le recul des parts de marché, à défaut d'offrir de la rentabilité. Et si les résultats financiers ce trimestre sont supérieurs aux attentes, faisant grimper le cours de l'action de quelque 6% à leur annonce, l'érosion des marges sera un facteur à surveiller dans les mois à venir.

Pour Dell, l'heure n'est donc pas encore à la reprise mais plutôt à la stabilisation d'une situation économique difficile qui lui a coûté cher en terme de présence sur les marchés mondiaux, avec de forts reculs sur plusieurs zones géographiques, dont l'Europe.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]