Revue de EDGE, RPG pour Palm OS

Le par  |  0 commentaire(s)

EDGE - Zane rutledge EDGE (Extreme Dungeon Game Experience) est un nouveau RPG (Role Playing Game) dans lequel votre personnage, que vous allez façonner peu à peu, va évouler dans un monde médiéval fantastique hostile et plein de surprises.

EDGE - Zane rutledge

EDGE (Extreme Dungeon Game Experience) est un nouveau RPG (Role Playing Game) dans lequel votre personnage, que vous allez façonner peu à peu, va évouler dans un monde médiéval fantastique hostile et plein de surprises.

Du statut de simple chercheur d'aventures, vous allez gagner de l'expérience et découvrir de nouveaux équipements en remplissant les multiples quêtes à partir desquelles vous puiserez honneur et richesses ou mort et oubli... Entrez dans l'univers somptueux et mortel de EDGE...



A l'origine des mondes...



EDGE vous ouvre donc les portes d'un monde ancien que vous allez parcourir de long en large pendant des heures (euphémisme) en découvrant peu à peu les coulisses du pouvoir et des forces en lice.

Pour cela, vous partez de zéro ou presque, comme tout bon RPG qui se respecte.
Vous aurez donc à créer votre personnage en choisissant le sexe, la race (humain, elfe, nain) et la classe (guerrier, mage, prêtre, voleur) de votre personnage.

Chaque classe a évidemment ses particularités et vous permettra d'utliser certains équipements réservés à votre catégorie au cours de l'aventure, ou certaines facultés particulières.

vous aurez aussi à dispatcher 10 points sur les caractéristiques de votre personnage afin de le personnaliser davantage.
Celles-ci se divisent en six catégories : Force, Intellect, Sagesse, Dextérité, Vitalité et Charisme.

Ces critères évolueront au cours de l'aventure et pourront être momentanément accrus par la magie ou certains objets.

Une fois votre personnage créé, vous voici prêt(e) à entrer dans le grand tourbillon de l'univers d'EDGE.

EDGE est richement pourvu en réglages de toute sorte pour mapper les touches du Palm, choisir des réglages au sein du jeu (pour les combats, les déplacements, la façon de récupérer les objets, la vidange ou pas du cache en fin de partie, pour accélérer le prochain lancement, etc) ou encore le niveau sonore des animations et musiques de fond.
J'ai rarement vu autant de réglages possibles pour un jeu, et ça laisse une grande liberté au joueur pour s'organiser comme il le souhaite.

Cinq emplacements de sauvegarde sont prévus. Ils ne seront pas de trop dans cette aventure...

Dur dur quand on est sans le sou et sans défense...

EDGE vous fait démarrer dans l'auberge d'un village perdu dans les bois, tout juste vêtu d'un pauvre vêtement, tandis que dehors rôdent de multiples dangers. Cela sera l'occasion de faire un point de la situation grâce aux personnages non actifs, toujours présents au long de l'aventure pour vous donner de précieux renseignements.

C'est aussi le moment de découvrir vos premiers objectifs et les écrans de jeu sur lesquels vous reviendrez fréquement.

L'écran principal de jeu montre votre environnement dans la partie supérieure, tandis que le bandeau inférieur affiche les icônes de vos différents écrans.

Vous avez, dans l'ordre de gauche à droite :
- Caractéristiques de votre personnage
- Choix des armes (si vous en avez plusieurs)
- Ecran d'équipement
- Potions (vitalité, mana, poison, plus ou moins concentrées)
- Récupérer un objet, parler avec un personnage, attaquer un ennemi
- Livre des quêtes
- Se reposer (si vous êtes en sécurité)
- Livre des sorts (mage et prêtre)

A gauche sont affichés vos points de vitalité et à droite le mana, pour lancer des sorts. Ces valeurs fluctuent selon vos actions. Le mana remonte lentement sans potion, tandis que la vitalité nécessite de se reposer, de se faire soigner ou de boire une potion pour remonter.

L'écran des caractéristiques montre l'état de votre personnage en cours, son niveau de protection (armor class) et surtout ses points d'expérience, qui augmentent au cours des combats.
Vous commencez au niveau 1 et évoluez par paliers, qui sont indiqués comme les points restants à acquérir. Le passage à un niveau supérieur ne se fait pas automatiquement. Il faut se rendre chez un maître (spécifique à chaque classe) qui vous fera évoluer. Monter en classe débloque de nouveaux sorts pour ceux qui en sont aptes et permet d'utiliser de nouvelles armes.

L'écran d'équipement est l'autre zone importante du jeu. C'est ici que vous pourrez porter les nouveaux équipements trouvés ou achetés et qui vous apporteront une aide précieuse pour la suite des événements.

Des échoppes sont présentes dans les principaux lieux et fournissent potions et équipement. Certains personnages peuvent aussi vous apporter des articles spéciaux.

A la guerre comme à la guerre...

Les combats sont au coeur de EDGE et permettent de progresser en gagnant des points d'expérience, de l'or ou des potions. Vous rencontrerez de nombreux ennemis dans EDGE.

Le déroulement des combats se fait en temps réel. Une barre de vitalité apparaît au-dessus de votre tête et de l'ennemi visé, qui passe de vert à jaune puis rouge au fur et à mesure des dégâts infligés.

Plusieurs types d'arme sont disponibles, de la dague à divers modèles d'épées, en passant par les haches, masses et fléaux aptes à fendre les crânes.

Le sang gicle quand les coups sont particulièrement réussis et quand plusieurs ennemis sont réunis, ça finit dans un bain de sang (parfois le vôtre). Il est aussi possible d'utiliser des armes à longue portée, comme les arcs, ou simplement des caillous trouvés sur la route. Celles-ci permettent aux personnages plus faibles physiquement d'infliger de gros dégâts, mais il vaut mieux se trouver hors d'atteinte du monstre visé.

Enfin, les mages peuvent faire appel à leur science magique. Ils gagnent un nouveau sort à chaque niveau d'expérience franchi, et deviennent vite redoutables. Si les premiers sorts sont offensifs, d'autres permettront de se protéger, de devenir furtif ou d'acquérir temporairement des dons de voleur. C'est à mon sens l'un des pesonnages les plus intéressants de EDGE, grâce à ses multiples talents.

Il est d'ailleurs possible de changer de classe en cours de partie en s'adressant aux différents maîtres. Vous ne serez donc pas condamnés à rester dans une même classe indéfiniment.

Vous rencontrerez de nombreuses créatures : araignées géantes, loups, maraudeurs, squelettes...
Les différents types d'arme seront plus ou moins efficaces selon l'ennemi visé, de même que certains sorts semblent mieux fonctionner sur certaines catégories de bestioles. A vous de trouver le meilleur moyen d'arriver à vos fins.



Sortez le porte-monnaie, c'est l'heure de la quête...



EDGE fonctionne sur le mode des quêtes multiples qui sous-tendent un scénario global. On est libre de ses mouvements, on peut aller où bon nous semble...si le niveau d'expérience le permet !

Certains lieux sont infranchissables sans un certain niveau d'expérience car ses gardiens sont puissants. De même vous ne pourrez accéder à certains lieux qu'en réussisant certaines quêtes précédentes.

Mais globalement, vous aurez toujours l'occasion de vous investir dans deux ou trois quêtes différentes, ce qui évite d'avoir une trop grande linéarité.

Les quêtes donnent l'occasion de visiter des lieux, de faire le plein de points d'expérience et de rencontrer des personnages non actifs qui apportent des précisions à l'histoire globale.

Votre livre des quêtes donne un aperçu de ce que vous avez fait et de celles qui restent à accomplir.



EDGE, nouvelle référence du RPG sur Palm OS ?



Ca faisait un moment qu'on n'avait pas croisé de RPG ambitieux sur PDA, et plus particulièrement sur Palm OS, et l'arrivée de EDGE est donc un événement.

La difficulté de ce type de jeu est de parvenir à réaliser une alchimie entre intérêt du scénario, durée de vie et mode de jeu, le tout dans un enrobage de graphismes attirants.

Il faut reconnaître que EDGE s'en sort très bien sur tous les points.

Le scénario, bien que classique dans son genre, est bien ficelé et permet de conserver un canevas tout au long de l'aventure, tout en laissant de la place aux vagabondages sur les sentiers de sombres forêts.

Selon la classe du personnage choisi, vous n'aurez pas toujours les mêmes recherches à faire. Ces petites variations peuvent donner envie de recommencer le jeu avec un personnage différent, de même que les classes ne se jouent pas de la même façon. Le mode de combat, un peu répétitif avec le guerrier, est bien plus amusant avec le mage, grâce au choix des sorts. Si ceux-ci sont très variés, on peut regretter que leur rendu soit finalement assez proche. On aurait apprécié encore plus d'effets visuels, et surtout la possibilité d'avoir des sorts capables d'être dirigés sur plusieurs ennemis à la fois.
En revanche, la diversité des objets vous lancera sans cesse dans la recherche de celui qui remplacera celui que vous possédez déjà.

Au niveau des graphismes, les décors sont fins et variés, décrivant bien l'atmosphère unique des lieux : forêts, cavernes, souterrains, châteaux et villages...
La vue en 3D isométrique pose parfois des problèmes pour bien déterminer la direction du personnage, mais rien d'insurmontable.

Beaucoup de travail aussi au niveau de l'écran d'équipement du personnage, qui aura rapidement fière allure.

L'ambiance musicale participe bien à l'ambiance. Ca grogne, ça râle, ça crie, ça expire, le tout dans un ensemble musical un peu fatigant à la longue mais pouvant être désactivé. Les portes grincent, vos bottes renforcées claquent sur les dalles mais vos pas sont feutrés si vous portez des bottes d'elfe.

Les sorts vrombissent, électrocutent, brûlent ou résonnent avant de délivrer leurs effets.

Il y a cependant un point à noter : EDGE est un jeu difficile !
C'est particulièrement vrai lors des débuts, quand le personnage se promène en slip avec l'équivalent d'un couteau à beurre à la main pour affronter des araignées géantes empoisonneuses.
La situation s'améliore peu à peu mais EDGE reste un jeu ardu et je ne peux que vous conseiller d'utiliser très régulièrement la fonction sauvegarde pour ne pas être rapidement découragé. Celle-ci peut être utilisée à tout moment dans le jeu. Il ne faut donc pas s'en priver.

Cela a-t-il une influence sur la durée de vie ? pas vraiment. Même en sachant exactement ce qu'il faut faire dans vos quêtes, il faudra plusieurs dizaines d'heures pour en venir à bout, compte tenu justement de cette difficulté qui ne permet pas de réussir les quêtes facilement.

En utilisant à bon escient la fonction sauvegarde, je pense que novices comme experts du genre pourront trouver du plaisir à se confronter au monde d'EDGE.



Conclusion



EDGE de Zane Rutledge est une véritable perle débarquant dans le monde Palm OS, pour peu que vous aimiez fouiner dans les coins remplis de toiles d'araignées, de loups féroces et de coffres mystérieux.

Offrant des graphismes de qualité, une ambiance médiévale fantastique soignée, de nombreux objets à découvrir et surtout une durée de vie immense, EDGE se place d'emblée comme une véritable référence du genre.

Les nombreux paramètres personnalisables permettent de varier le plaisir du jeu et d'y revenir sous un personnage différent qui ne vivra pas tout à fait la même aventure.

Malgré sa difficulté, EDGE est du genre à vous tenir éveillé une bonne partie de la nuit pour arriver au bout d'une quête...avant den débloquer une autre.

EDGE - Zane Rutledge $24.95

  • Site officiel
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]