Piratage - RIAA : 16 campus US sous la pression des majors

Le par  |  2 commentaire(s)
RIAA2

La RIAA ( Recording Industry Association of America ) vient d'envoyer plusieurs courriers à 16 campus des Etats-Unis, les prévenant de l'utilisation de leurs réseaux informatiques pour télécharger illégalement leurs oeuvres sur Internet.

Riaa2L'organisation représentante des grandes majors du disque a déclaré la semaine dernière avoir envoyé des lettres à diverses universités dans le cadre de sa lutte contre le piratage et le téléchargement illégal. Ces courriers informent les administrateurs systèmes que les réseaux informatiques des campus sont utilisés pour de telles activités.

Dans de nombreux cas, ces lettres de pré-litige ne nomment pas les étudiants ou les personnels de l'université qui sont responsables de partage de fichiers protégés sous copyright et sans permission.

" Le marché de la musique aujourd'hui est un paysage qui s'agrandit rapidement avec des services numériques légaux et des modèles émergents quotidiennement. C'est une bonne nouvelle pour la communauté musicale et les fans qui ont accès à des moyens adaptés pour obtenir leur musique favorite. Aucune offre légale, quel que soit son niveau de régularité, ne peut atteindre son plein potentiel librement dans un environnement dans lequel les gens volent la musique en toute impunité ", a déclaré Jonathan Lamy, vice-président senior de la communication pour la RIAA.

Lamy a déclaré que les plaintes sont " le dernier choix " de la RIAA mais qu'elles sont nécessaires pour " focaliser la menace du piratage musical dans les campus universitaires ". Selon l'organisation relayée par TechWeb, le piratage musical s'est établi à 1,3 milliard de téléchargements illégaux en 2006, engendrant un manque à gagner de plusieurs milliards de dollars et la suppression de plusieurs dizaines de milliers de postes.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #191117
Les RIAA, MPAA, Sacem et consorts sont des rigolos !
Même Sarkozy 1er (notre seigneur et maitre qui devient muet dès qu'il y a une crise sociale) s'est rendu compte qu'il y a un problème de pouvoir d'achats en France (et surement ailleurs)
Ce sont leurs prix et leurs atteintes inacceptables aux libertés individuelles qui causent la baisse des ventes
Les internautes en ont marre et achètent de moins en moins, et il se trouve que dans 80% des cas les "pirates" achètent après coup les musiques téléchargées illégalement
Les majors sont en train de se tirer une balle dans le pied ou scier la branche sur laquelle ils sont assis
Qu'ils arrêtent de vendre de la daube à la Star Ac

Comment peuvent-ils empêcher les internautes de s'échanger des musiques par méls ou messageries instantanées ou même les échanges de CD/DVD, sans oublier les serveurs de stockage ?
Le #191219
En coupant les mains, en crevant les yeux et en arrachant la langue et les oreilles.
La tentative de griller le cerveau par l'intermédiaire de différentes chaines de télé (opération baptisée "temps de cerveau disponible" ) étant un relatif echec, les moyens durs s'imposent.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]