Riposte graduée : les eurodéputés toujours hostiles

Le par  |  3 commentaire(s)
drapeau Europe UE

La riposte graduée prônée par la France afin de lutter contre le téléchargement illégal ne trouve pas écho chez les eurodéputés, du moins concernant son volet répressif.

drapeau Europe UEEn début de semaine, le Parlement européen a dû se prononcer sur une série de directives dans le cadre du Paquet Télécom du nom d'un projet ayant pour objet de moderniser le secteur des communications électroniques en Europe, et où l'Internet tient bien sûr toute sa place. Suite à un nombre pharamineux d'amendements, le texte est bien vite devenu assez complexe, mais l'eurodéputé Guy Bono désormais célèbre pour ses prises de positions à l'encontre de la riposte graduée à la française, paraît finalement assez " rassuré " à l'issue de son adoption.

Après avoir craint le pire, Guy Bono se félicite ainsi du rejet de plusieurs amendements visant à légaliser la riposte graduée au niveau européen, indiquant que cette dernière a été " retoquée " par le Parlement européen : " Le projet de la présidence française de légaliser la riposte graduée a du plomb dans l'aile. (...)  Le vote confirme celui du 10 avril dernier : le Parlement européen est hostile la coupure de l'accès à Internet. "

Reste que si c'est effectivement le volet répressif de la riposte graduée qui a pris du plomb dans l'aile, son volet préventif a par contre provoqué moins de discorde et des amendements adoptés prévoient l'envoi de messages d'avertissement par les FAI en collaboration avec les autorités nationales qui auront constaté les infractions. Par ailleurs, la neutralité du Net prend aussi du plomb dans l'aile puisque plane la menace du bridage de certains services Internet au profit d'autres.

Guy Bono parle également de " points d'ombre " et appelle ainsi à la vigilance, demandant aux citoyens de maintenir la pression d'ici le vote en plénière qui aura lieu courant septembre.
Complément d'information
  • Riposte graduée : la France seule en Europe ?
    Selon l'eurodéputé Guy Bono, l'idée d'une riposte graduée afin d'apporter une réponse à la lutte contre le téléchargement illégal n'est plus du tout en odeur de sainteté au sein des instances européennes.
  • Europe : l'arrêt de mort de la riposte graduée française
    La loi Création et Internet prend du plomb européen dans l'aile avec le Parlement qui vient d'adopter un amendement au Paquet Télécom. Pour l'un de ses dépositaires, cela signe tout bonnement l'arrêt de mort de la riposte graduée.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #273281
Guy Bono...
enfin un politique qui sait de quoi il parle...

Le #273301
ben tiens, c'est un des projets phare de la présidence française de l'Union.
Et l'Albal (Albanel) ne va pas laisser son évolution de carrière se refermer comme ça !
db
Le #273351
totoisthere +1
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]