Santé : les pacemakers victimes du néodyme des écouteurs ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : AFP
écouteurs

L'AFP rapporte la publication d'une étude suggérant que les écouteurs de baladeurs peuvent provoquer des interférences sur les pacemakers et les défibrillateurs cardiaques implantés, contrairement à ce qu'estimait la FDA.

écouteursL'informatique nomade est de nouveau en cause dans une étude présentée lors de la conférence annuelle de l' American Heart Association. Les téléphones portables ont souvent été la cible de critiques concernant leur pouvoir d'interférer sur des équipements médicaux sensibles et notamment sur les pacemakers.

Mais, cette fois, ce sont les écouteurs de baladeurs numériques qui sont pointés du doigt. Huit modèles contenant tous du néodyme ( métal de la famille des Lanthanides, utilisé pour former des aimants permanents ) ont été testés auprès de 60 patients. Ils ont été placés sur la poitrine de patients utilisant un pacemaker ou un défibrillateur cardiaque, en vue de rechercher d'éventuelles interférences.


Un danger relatif et des précautions à prendre
Il apparaît que des perturbations ont été observées chez 14 patients ( soit 23% ), avec " émission d'un signal provoquant des battements du coeur ne prenant pas en compte le rythme cardiaque naturel " pour les détenteurs d'un pacemaker, indique le docteur William Maisel, du centre médical Beth Israel de Boston.

Du côté des défibrillateurs, les écouteurs peuvent provoquer une désactivation temporaire de l'appareil. Ces perturbations sont liées à la nature magnétique du néodyme. Les auteurs de l'étude estiment qu'un champ magnétique de 10 Gauss peut suffire à pertuber les appareils cardiaques.

Or la mesure des champs magnétiques émis par certains écouteurs serait de l'ordre de 200 Gauss. Toutefois, les perturbations ne sont observées que si les écouteurs ne sont placés qu'à quelques centimètres des appareillages implantés.

Les auteurs recommandent donc de prendre quelques mesures de précaution afin d'éviter les contacts directs, notamment de la part de membres de la famille. Les conclusions de cette petite étude infirment la position de la FDA ( Food & Drug Administration ) qui estimait que ce type d'interférence était peu probable.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]