Le dossier médical sur Internet en 2009

Le par  |  8 commentaire(s)
assemblée nationale

Le dossier n'est pas nouveau et on le pensait même mort dans l'œuf. Et bien voilà que le dossier médical personnel sur Internet ressort des cartons et devrait être mis en place en 2009.

assemblée nationaleRoselyne Bachelot a présenté lundi son plan visant à relancer le dossier médical personnel, dont le début du projet date de 1994 et en partie  mis en forme dans la loi sur la réforme de la santé de 2004. Mais force est de constater que depuis il n'en a plus beaucoup été question.

Le DMP de son petit nom sera opérationnel en 2009 et sur la base du volontariat, la ministre de la santé s'étant engagée à supprimer les sanctions financières prévues dans la loi de 2004 pour les personnes ne créant pas ce dossier.

Dans la pratique chaque individu bénéficiant d'un numéro d'identification pourra créer un DMP sur Internet. L'accès au dossier se fera par un portail sécurisé et en donnant un identifiant national. Il appartiendra ensuite au praticien de rentrer les données dans le dossier en accord avec le patient. Ce dossier sera enrichi de fonctions utiles tels l'inscription des volontés du patient pour le don d'organes, un agenda permettant de gérer ses rendez-vous médicaux, le rappel automatique des vaccins, ou le suivi régulier des taux de diabète pour les personnes atteintes de cette maladie.

D'après la ministre, ce dossier n'est pas " un outil économique " de la santé, mais un " outil de qualité des soins " facilitant la coopération des professionnels de la santé. Si elle est consciente qu'un long chemin reste à parcourir jusqu'à ce que chaque français l'adopte, un grand pas a été franchi dans l'amélioration des soins, car jusqu'à présent en France aucun outil ne permettait à différents praticiens de partager les données médicales d'un patient de façon cohérente.
Complément d'information
  • Dossier Radiofréquences, mobiles et santé
    Les téléphones portables ont envahi très rapidement notre quotidien, laissant peu de temps pour envisager les risques de ces sources de rayonnements électromagnétiques de faible intensité placées régulièrement à proximité ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #264171
ET comment feront les gens pour ce créer un DMP ou pour accédé à leur DMP sur internet si ils n'ont plus accès au net avec leur loi AU TAPI. Un peu de cohérence messieurs les politiciens
Le #264191
Le but c'est de connaitre tous les antécédents du patient quand tu vas chez un nouveau médecin, chez un spécialiste, aux urgences, en vacacnces, bref de ne plsu raconter x fois ton historique !!
ca évite aussi que tu ailles chez 5 médecin parce que tu veux absolument un arret maladie et que ton médecin n a pas voulu.
image le temps et les économies pour tous ....
après il y a le pb de la sécurité et de la confidentialité bien sur ...
Le #264211
@HoverSpeed:

Le "but" c'est pas de permettre aux gens d'accéder à leur dossier médical, mais en très gros, de remplacer un carnet de santé, pour que tous les professionnels aient une vision générale du patient.

Après, outre les problème de sécurité, et vu la politique actuellement menée, se pose aussi la question du flicage médicale, notamment d'imposer des limites aux remboursements (trop grosse quantité, ou trop fréquent), et cela même si l'état de santé le justifie.


Le #264221
les medecins devront passer quelques minutes par patient à remplir ce dossier a chaque visite ??
Le #264301
@hoverspeed
+1
@hijo
Merci, on avait compris que c'était le but annoncé<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
@Chitzitoune
Ben oui, les problèmes (solutions?)de flicage sont toujours accompagnées d'un aspect soi-disant pratique, et vice-versa.
Cela permettra notamment de détourner le fameux secret médical, même sans entrer dans les détails, simplement par exemple en signalant quand tu es allé voir ton médecin.
Un exemple, à Paris les gens n'ont plus de carte orange mais un passe éléctromagnétique. C'est pratique, mais ça dit aussi à quel moment tu as pris le métro ou le bus, et à quelle station

@frodon:
les médecins doivent de toutes manières écrire systématiquement un relevé de ta visite.
Le #264341
ah bon, je ne vois pas mon medecin ecrire souvent.
Le #264381
Bonjour,

Flicage médical ? Non, le DMP ne changera rien à cet aspect. Personne d'autre que le médecin et certains professionnels de santé peuvent avoir accès au DMP, même la justice n'a pas accès au dossier médical, sauf à la demande du patient (ou de sa famille) pour des problèmes d'erreur médicale par exemple.

Par contre, cela fait pas mal d'années déjà que la Sécurité Sociale a accès aux remboursements, aux dates de visite ou d'actes, etc. Cela était possible même avant la Carte Vitale, mais l'informatisation rend les contrôles bien plus pratiques. Le but est bien sûr de contrôler les dérapages, et de sanctionner en conséquence (mais les sanctionnés sont très rarement les assurés sociaux, mais bien les prescripteurs et quelquefois les autres professionnels de santé.)
Le #264401
"Dans la pratique chaque individu bénéficiant d'un numéro d'identification pourra créer un DMP sur Internet. L'accès au dossier se fera par un portail sécurisé et en donnant un identifiant national."

C'est dans le texte suffit de lire. Si l'on peut créer le DMP via internet c'est que l'on pourra y accédé par ce même moyen.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]