Santé et mobiles : pas d'effet à court terme sur les ados ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : AFP
telephones

Selon une étude allemande, les rayonnements des téléphones portables sont sans effet à court terme sur la santé des adolescents. La question des incidences d'une exposition à long terme reste toutefois sans réponse.

telephonesDans la longue série des études portant sur la recherche des effets des rayonnements électromagnétiques sur la santé humaine, peu d'entre elles ont concerné les enfants et adolescents, pour des raisons déontologiques évidentes.

Toutefois, cela entraîne un déficit de connaissances sur cette tranche de la population qui pourrait être plus exposée que les autres, les organismes étant encore en développement et n'ayant pas déployé toutes les barrières naturelles de l'adulte.

Une étude réalisée par des chercheurs de l' Université Ludwig-Maximilian apporte un début de réponse sur d'éventuels effets à court terme, sur un intervalle de temps d'une journée. 3.000 enfants de 8 à 12 ans et adolescents de 13 à 17 ans ont ainsi été examinés sur une période de 24 heures.


Pas d'effets symptomatiques à court terme
L'Office fédéral allemand pour la protection des radiations ( BfS ), qui en rapporte les résultats, indique qu'aucun lien direct n'a pu être mis en évidence entre une exposition aux rayonnements électromagnétiques de téléphones portables et d'éventuels effets de type maux de tête, vertiges, nausées, troubles du sommeil, sensations de fatigue ou angoisses.

Ces symptômes n'étant pas spécifiques, ils peuvent être associés à une multitude de causes mais, selon cette étude, les téléphones portables n'en feraient pas partie. Ces résultats viennent en corroborer plusieurs autres qui semblent indiquer que les rayonnements électromagnétiques des téléphones portables ne produisent pas d'effets à court terme sur la santé humaine ( à l'exception, peut-être, de cas particuliers d'électro-hypersensibilité ).

Ces données ne permettent pourtant pas d'apporter des éléments de réponse à l'autre grande question, du lien entre santé et mobiles, à savoir celle des effets à long terme, portant notamment sur la possibilité d'augmentation de l'apparition de tumeurs.

Ce sujet reste au coeur des préoccupations, comme en témoigne la campagne de sensibilisation menée en décembre par plusieurs associations et le projet de loi Grenelle 2 dévoilé en début de mois, qui souhaite renforcer l'information aux consommateurs, interdire la publicité pour les téléphones destinés aux enfants de moins de 12 ans et interdire la commercialisation des appareils mobiles pour enfants de 6 ans ou moins.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]