Hadopi, numérique, logiciel libre... : les propositions de N. Sarkozy

Le par  |  1 commentaire(s)
Sarkozy

Quelques extraits des déclarations sur le numérique du candidat Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle de 2012.

Avant l'échéance du deuxième tour de l'élection présidentielle de 2012. Petit rappel de quelques points de vue exprimés par le candidat Nicolas Sarkozy, qui retrouvera François Hollande pour un tête à tête en vue de devenir président de la République Française.

Point singulier, mais il s'agit de ne pas jeter le discrédit sur un premier exercice du pouvoir entre 2007 et 2012, Nicolas Sarkozy a été le seul à s'inscrire dans la succession de la Hadopi dont il a jugé les premiers résultats " exceptionnellement encourageants ", tant dans la " lutte contre le pirate que l'encouragement de l'offre légale ".

Dans un entretien accordé à AlloCiné, Nicolas Sarkozy a affirmé vouloir " compléter la réponse graduée " et de déclarer une " guerre tous azimuts contre les sites illégaux installés dans des paradis numériques ". Dans la ligne de mire, les sites illégaux de streaming et téléchargement direct. Pour Nicolas Sarkozy, il faut les bloquer par les FAI, les déréférencer des moteurs de recherche, tandis que les intermédiaires de paiement, annonceurs et régies publicitaires doivent les boycotter.

SarkozyAu Conseil National du Logiciel Libre, l'équipe de campagne de Nicolas Sarkozy a indiqué que le logiciel libre est un " axe stratégique du développement du secteur numérique en France ". Sa place dans l'éducation doit également être plus grande, sans toutefois devenir une priorité. Nicolas Sarkozy est néanmoins favorable aux brevets logiciels, ce qui va plutôt à l'encontre de l'esprit du Libre.

C'est au Collectif du numérique que Nicolas Sarkozy a fourni des détails sur les mesures de son programme pour l'économie numérique. Il fait du numérique une " industrie à part entière ". Avec un projet Start-up France, Nicolas Sarkozy veut un " guichet unique dédié à la création d'entreprise dans le numérique ".

En matière de fiscalité, le candidat UMP veut un " impôt minimal sur les grands groupes, assis dans un premier temps sur le chiffre d'affaires mondial ". Sont ainsi clairement visés Google, Apple et autres Amazon.

Afin d'attirer les jeunes vers le numérique, une campagne de communication nationale est prévue sur les opportunités et les métiers du numérique. Une discipline du numérique qui devra être plus largement intégrée aux programmes scolaires, et ce dans diverses matières ( jusqu'à l'éducation civique ).

Nicolas Sarkozy propose par ailleurs la création d'un baccalauréat numérique, dont " la préparation se déroulerait dans des académies du numérique sous contrat avec l'État, mais très largement confiées à des professionnels ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #946731
La photo de Sarko dans la news n'est pas très flatteuse ... On dirait qu'il est embaumé
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]