Sécurité informatique : cinq idées reçues démystifiées

Le par  |  22 commentaire(s)
Panda-security-logo

Panda Security a sondé les internautes via Facebook et Twitter afin de recueillir les principaux préjugés sur les antivirus et la sécurité informatique. L'éditeur en dresse le Top 5 et s'offre une forme de droit de réponse.

Panda-security-logoDans son Top 5, Panda Security ramène évidemment tout à sa propre expérience pour tenter de tordre le coup à ce que l'éditeurs considèrent être des rumeurs, voire des légendes urbaines :

  • Ce sont les éditeurs antivirus qui créent les virus  : cela fait plus de 20 ans que les entreprises du secteur protègent les utilisateurs contre les virus. Si c'était elles qui les créaient, le pot-aux-roses aurait été découvert et le scandale aurait éclaté il y a bien longtemps.
  • Les éditeurs antivirus embauchent des pirates : si nous ne pouvons pas parler au nom de tous les éditeurs, nous pouvons assurer que Panda Security n'a jamais sciemment recruté de pirates informatiques.
  • Il n'existe pas de virus sur Mac, Linux ou les téléphones portables : si seulement cela pouvait être vrai ! Beaucoup croient encore que ces systèmes ne présentent aucun risque pour les utilisateurs et qu'il n'y a des virus que sur Windows. En réalité, il existe des virus ciblant toutes ces plateformes. La différence réside dans le moindre nombre de menaces en circulation par rapport à celles visant Windows. La raison en est très simple : la motivation des pirates, c'est l’argent. Leur stratégie consiste donc à viser le plus de personnes possibles pour avoir le plus de victimes potentielles à escroquer. Et quelle est la meilleure cible pour cela ? Une plateforme qui compte 500 millions d'utilisateurs ou une autre qui n'en a que 10 millions ? La réponse est facile à deviner.
  • C'est très compliqué de devenir un pirate, de développer des virus, de s'infiltrer sur les ordinateurs… : pas toujours. Quelques années auparavant, ce n'était pas facile de développer des virus, des vers ou des chevaux de Troie. Il fallait beaucoup de connaissances techniques. Aujourd'hui, ce n'est plus nécessaire. Des kits de création de virus sont désormais en vente sur Internet pour les non-initiés et permettent de générer et paramétrer des logiciels malveillants sans avoir besoin d'être un crack de l'informatique.
  • Il n'y a pas de femmes dans le secteur : cette affirmation, bien que souvent entendue, est également fausse. À Panda Security, la réalité est tout autre : plus de 30% des salariés de Panda sont des salariées, y compris à des postes de direction ou techniques. Le nombre de femmes s’intéressant à ce domaine est loin de faiblir.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #715531
Pour beaucoup d'utilisateurs le principal danger ce sont les virus, or aujourd'hui ça n'est qu'un des risques et cela sur tous les systèmes sans exception.
Le #715541
Caca de taureau !!!
Je suis l'actualité Linux depuis des années, et je n'ai jamais entendu ou lu de témoignage à propos réellement propagé sous Linux. Déjà que c'est plus dur d'écrire un virus sous Linux, encore faut-il qu'il soit suffisamment contagieux pour se propager.
Et pareil pour le troll de Windows cible privilégiée parce que plus répandue, m'enfin tant qu'il y aura des gogos pour le croire...
Le #715561
@ll0zz :

Il y a bien eu des virus sous Linux qui se sont réellement propagés, dont un qui allait de switches en switches et qui a fait pas mal de dégâts il n'y a pas si longtemps que ça.

De plus, il est bien plus facile d'écrire un virus pour Linux que pour Windows étant donné que les sources sont ouvertes ! Donc une fois qu'on a détecté une faille, savoir comment la coder est bien plus simple puisqu'on dispose de toutes les ressources nécessaires pour exploiter la faille.

Là où je te rejoins, c'est qu'il faut qu'il soit suffisamment contagieux pour être dangereux. Et là c'est une autre paire de manche ! En effet, puisque le système est open source, les failles sont très vite corrigées et les virus n'ont généralement pas le temps de se propager. On notera dans l'actualité récente qu'il faut parfois 3 mois à Microsoft pour corriger des failles sévères, alors qu'il ne faut jamais plus de 3h pour corriger une faille similaire sous Linux (et en général pas plus de 3 jours pour que le patch soit répercuté dans les distributions qui en dépendent). C'est là la véritable force de Linux par rapport à Windows ou MacOS : la réactivité et la transparence.
Le #715591
zozolebo, un lien ?
Je remarque au passage que ce n'est pas de l'informatique grand public.
Je connais un certain nombre d'utilisateurs de Linux et aucun n'utilise d'antivirus. Pourtant aucun n'a jamais été infecté. Je connais autant d'utilisateurs de Windows, et alors que tous utilisent un antivirus, il ne se passe pas un an sans que l'un d'eux soit infecté...
Le #715601
@ll0zz: Ce que tu dis est vrai mais çà rejoint le point 3 de la news à savoir: il y a beaucoup plus d'utilisateurs Windows que linux et mac réunis, cela explique "en partie" pourquoi on est moins menacé sous Linux et Mac. Certes Linux est plus sécurisé que Windows (communauté libre aidant) mais il faut arrêter la mauvaise foi. Je suis à peu près certain que si GNU/Linux était 1er en terme d'utilisateurs, une panoplie de menaces auraient vu le jour et on en verrait moins sous windows. Ceci ne rendrait pas Linux moins sécurisé, bien au contraire, mais il faut stopper de défendre son OS favori avec des arguments foireux. Les pirates qui diffusent des malwares visent généralement le grand public, et le grand public est principalement sous .. windows. Coté entreprise, on voit clairement le probleme quand on intervient souvent dans ce secteur: les systèmes ne sont pas à jour et utilisent des logiciels obsolètes et sans le moindre patch de sécurité appliqué... Alors quand on bosse sous winXP sans service pack et IE6 ultra perforé, il ne faut pas s'étonner (la faute à qui ? à l'admin qui gère le parc, aux utilisateurs cons comme la lune qui cliquent sur tout et n'importe quoi, ou à Windows ?)
Le #715611
Mike59, je ne suis pas sûr de te suivre sur le début de ton argumentation...

Sinon je ne parlais pas de sécurisation en général, Linux a des failles qui sont exploitées tous les jours (mais moins nombreuses et moins graves que sous Windows), mais Linux n'a pas de virus.
Quant au problème des admins incompétents, je pense que c'est un problème imputable à Windows et à son écosystème (les deux sont indissociables), tant qu'il y aura des admins qui gèrent au quotidien au cliquodrome sans rien comprendre de ce qui se passe derrière, alors que sous Linux tout pousse à étendre son savoir. Par ailleurs les utilisateurs qui n'osent pas mettre leur système à jour parce qu'il est piraté, c'est un problème directement lié à Windows, au plus grand bonheur des botnets.
Quand Linux a percé dans le monde des serveurs, pourquoi est-ce que le nombre des exploits n'a pas explosé ? Si ce n'était qu'une question d'exposition, les pirates auraient dû se précipiter dessus, non ?
Le #715621
oldjohn sort de ce corps. 95% des stros que j'ai pu pénétrer avait un pingouin devant la porte d'entrée.

Alors suicide toi pour ta secte mais fais nous grâce d'une mauvaise foi aussi visible qu'inutile.

"cela fait plus de 20 ans que les entreprises du secteur protègent les utilisateurs contre les virus. Si c'était elles qui les créaient, le pot-aux-roses aurait été découvert et le scandale aurait éclaté il y a bien longtemps."

Ca a bien marché avec les politiques !!

"40% sont des salariées"

Il faut bien quelqu'un pour nourrir le panda !


Le #715631
Pub pour Panda qui essaie de vendre ses crapware.
Super.
Le #715641
alucardx77
"oldjohn sort de ce corps"


Le #715661
Mike59 >"Certes Linux est plus sécurisé que Windows"
Je crois qu'on peut le rajouter aux idées reçues.

ll0zz >
"alors que sous Linux tout pousse à étendre son savoir"
Pas plus que pour les autres OS... C'est pas parce-que les sources sont dispo que forcement ça va te donner envie d'y accéder. Puis si un produit est bien conçu, il est inutile d'avoir besoins de regarder son code source pour savoir comment il fonctionne et "bien" l'utiliser. Linux n'a pas l'exclusivité des personnes compétentes, par contre, Windows semble séduire également les gens qui veulent rester de simples utilisateurs et n'ont donc rien à faire de comment les fonctions qu'ils utilisent sont codées. De même qu'ils n'ont rien à faire de savoir dans les détails comment leur machine à laver fonctionne.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]