Sega : vers la suppression de 300 postes

Le par  |  2 commentaire(s)
Sonic Boom - artwork

L'heure n'est pas vraiment à la fête chez SEGA. L'ancien grand nom du jeu vidéo annonce aujourd'hui un plan de restructuration avant même de publier ses résultats financiers pour 2014.

La maison mère du hérisson bleu Sonic n'est pas dans une situation idéale. Reconvertie dans le pur software depuis plusieurs années, la firme peine désormais à dégager suffisamment de bénéfices avec ses jeux vidéo.

Sega Megadrive - pack DotEmu À vrai dire, cette année, c'est encore l'autre activité principale de la maison mère de Sega, Sega-Sammy, à savoir la vente de machines à sous au Japon, qui a fait le gros des bénéfices du groupe.

Le groupe vient donc d'annoncer la restructuration de Sega of America, impliquant le départ de 120 employés d'ici la fin du mois de mars prochain. Une partie d'entre eux seront toutefois récupérés par Digital Games, le département online de l'éditeur et développeur de Sonic.

Au total, ce sont 300 emplois qui seront supprimés, le groupe faisant l'annonce officielle d'une restructuration : " Le groupe prend des initiatives pour réformer la structure de l'entreprise et sollicite des départs volontaires. Le nombre de départs volontaires sollicité pour l'ensemble du groupe prévu est d'environ 300 ".

Pour renouer avec le succès, Sega devrait s'orienter vers l'investissement dans les jeux PC de type Free-to-play avec achats intégrés, le développement de jeux mobiles, mais aussi vers la production de séries TV exploitant l'univers des personnages de diverses franchises.

Complément d'information
  • HP : vers la suppression de 5000 postes
    L'année 2014 démarre mal pour HP et une partie de ses employés puisque la firme qui cherche toujours à recentrer ses activités pour gagner en rentabilité vient d'annoncer la suppression de 5000 nouveaux postes.
  • Alcatel-Lucent : vers la suppression de 15000 postes ?
    Le grand plan de réorganisation Shift de l'équipementier Alcatel-Lucent pourrait se traduire par 15000 suppressions d'emplois, dont 900 en France, avec la fermeture du site de Rennes.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1831580
S'ils ne traînaient pas dans la boue leurs licences aussi... Il suffit de voir le dernier Sonic pour comprendre ce qui ne va pas dans cette boîte.
Le #1831602
CitrikElektrik a écrit :

S'ils ne traînaient pas dans la boue leurs licences aussi... Il suffit de voir le dernier Sonic pour comprendre ce qui ne va pas dans cette boîte.


C'était peut-être une erreur de parcours, les autres épisodes étaient plutôt énormes. Genre Sonic the Hedgehog (pas le tout premier, qui était extra aussi, le plus récent), c'était quand même un sacré truc, acclamé par la critique et les joueurs (et par moi aussi :P).

C'est dommage quand même de voir un ancien géant technologiquement bien plus avancé que ses rivaux plier l'échine comme ça: la Dreamcast, sortie avant la PS2 et la Game Cube, ne leur est même pas comparable, la Game Gear sortie en 1990, à peine plus d'un an après le Game Boy, mais avec écran couleur et rétroéclairé, il faudra attendre 1998 pour le Game Boy Light et le Game Boy Color qui ne possèdent chacun qu'une seule des deux fonction, ce sera le Game Boy Advance SP, lancé en 2003 qui apportera la couleur ET le rétroéclairage. Sega avait 13 ans d'avance sur cette technologie par rapport à Nintendo sur cette technologie (le reste de la Game Gear était tout aussi supérieur au Game Boy) Sega fût le premier à passer au support disque avec le mega-CD en 1991...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]