Sélection 2006 des meilleurs produits High Tech, jeux vidéo

Le par  |  2 commentaire(s)
  • Jeux Vidéo : The Elder Scrolls 4 : Oblivion


Expérience perso : Toujours aussi exigent et volontaire, le développeur Bethesda Software a voulu surpasser ce chef d’œuvre vidéo ludique qu’est The Elder Scrolls 3 : Morrowind. Pour se faire, notre protagoniste n’a eu de choix que de venir créer un tout autre univers artistique et technologique digne des plus grandes productions.

Tel un sportif de haut niveau, Bethesda Software s’est littéralement surpassé en la matière. Là où d’autres ont échoué, la firme n’a fait qu’imprégner le doux univers des jeux vidéo de son indélébile empreinte culturelle. Bien plus qu’un simple exploit, ce coup de force a propulsé le genre à un niveau sans précédent.

Au concept inchangé, le jeu s’est en revanche doté d’importantes innovations graphiques donnant naissance à un univers bien à part. Fines textures, arbres ultra-détaillés et objets en haute définition font parties intégrantes du jeu, au même titre que ce vaste bestiaire tout aussi varié.

Mais là où le jeu se démarque véritablement de ses concurrents c’est au niveau de ses environnements titanesques et enchanteurs à la fois. A l’image d’un Grand Theft Auto : San Andreas, la région de Tamriel parait bien plus grande qu’à ce qu’elle n’y parait.

Si l’envie vous prend de vous balader un beau jour de dimanche dans ce sublime univers de Tamriel en utilisant le plus simple moyen de locomotion offert par l’homme moderne à savoir la marche à pied, sachez qu’il vous faudra plusieurs dizaines de minutes pour passer d’un village à un autre.

Durant ces rares, mais impromptueux voyages en solitaire nous serons systématiquement accompagnés de thèmes musicaux évocateurs, apaisants et majestueux interprétés par un Jeremy Soule des grands jours.

Plus qu’un voyage initiatique l’aventure proposée par Oblivion reste unique en son genre, les dizaines d’euros dépensés pour un tel titre seront très largement compensés par une énorme durée de vie et un potentiel de rejouabilité presque infini.

Les plus : des environnements à couper le souffle, thèmes musicaux légendaires, pas de chargement intermédiaires, la durée de vie incommensurable, énorme communauté de moddeurs.
Les moins : machine puissante requise, nuit gravement à la vie sociale, quelques bugs par ci par là

  • Jeux Vidéo : La Trilogie Tom Clancy (Rainbow Six - Ghost Recon – Splinter Cell)

Expérience perso : Ayant suivi avec attention l’avènement d’une telle trilogie, je suis aujourd’hui relativement surpris de voir que de tels titres puissent ainsi évoluer à travers le temps, en passant d’un exigent réalisme à un intense gameplay scénarisé. Les développeurs de chez Ubisoft ont su tourner une page de leur histoire en temps et en heure.

Respectivement sortis en mars, novembre et décembre 2006, Ghost Recon : Advanced Warfighter, Splinter Cell : Double Agent et Rainbow Six : Vegas représentent pour ainsi dire le fleuron vidéo ludique de la firme française Ubisoft.

Outre les traditionnels Rayman, Prince of Persia et autres Far Cry, les trois titres restent des valeurs sûres dans le monde du jeu vidéo. Alors les années se succédant à un rythme effréné, Ubisoft aurait tout simplement pu céder à une peur panique venant ainsi annoncer la fin de ces différents jeux.

Mais la firme en a décidé autrement, car après s’être longuement aventuré sur un terrain connu, les développeurs ont finalement pris d’énormes risques financiers et culturels se résumant pour ainsi dire à une partie de poker.

Afin de ne pas tomber dans la surexploitation de titres à succès, cette dernière a pu compter sur l’inconditionnel soutien de ses différents studios (notamment ceux d’Annecy, Montréal et Shanghai).

Mêlant puissants moteurs graphiques et renouveaux conceptuels, la firme a su très originalement rénover son entière ludothèque. Sans être ni trop hâtive ni trop poussive, cette mini révolution a permis l’avènement de ces trois titres qui font actuellement un tabac dans le monde.

Action, infiltration ou encore guérilla urbaine sont les maitres mots de la trilogie Tom Clancy. Faisant fi des négociations et autres phases d’investigation, les trois jeux nous placent aux commandes de l’élite militaire mondiale.

Les plus : les graphismes next-gen, un gameplay accessible et complexe à la fois, la bande sonore de grande qualité, exit les temps morts, bonjour l’action, environnements larges à souhait
Les moins : nécessite une puissante machine (PC/Xbox360), peu de support technique, les temps de chargement


 

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #170074
Je trouve assez drole cette magnifique phrase :

Trackmania Nations : malgré certains défauts comme la présence de StarForce...

Etant donné que le jeu est gratuit on voit tout de suite l'utilité d'une protection comme starforce (qui n'éxiste pas sur la version Nations de Trackmania.....)
Le #170075
svk16s: donc le fichier tmn.exe dans le dossier où le jeu est installé est là pour faire de la figuration selon toi'
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]