Semiconducteurs : retour aux niveaux de 2008 dès 2010

Le par  |  0 commentaire(s)
semiconducteurs logo pro

Gartner révise ses estimations sur l'évolution du marché des semiconducteurs et considère désormais que ce secteur retrouvera son niveau de 2008 dès l'année prochaine.

Gartner logoComme beaucoup d'autres secteurs industriels, les ventes de semiconducteurs ont plongé sous l'effet de la crise économique mondiale qui a débuté au second semestre 2008 et a vu ses effets se prolonger tout au long de 2009.

Cependant, les marchés ont évolué plus favorablement que ce qu'avaient envisagé les analystes, les ventes d'ordinateurs et de téléphones portables ayant connu un recul moins important que ce qui était craint en début d'année 2009.

A la lumière de ces évolutions, le cabinet d'études Gartner révise ses projections. Alors qu'il faisait état d'un recul des revenus du marché des semiconducteurs de l'ordre de 17% pour 2009, les nouvelles données évoquent plutôt un retrait de 11,4% par rapport à 2008, soit 226 milliards de dollars.


Une reprise bien réelle mais encore fragile
Mieux encore, pour 2010, Gartner prévoit un rebond de 13%, qui ramènerait les revenus des semiconducteurs à 255 milliards de dollars, soit le même niveau qu'en 2008. Les analystes expliquent ces variations par des marchés des PC et des mobiles plus résistants, qui ont maintenu le niveau de la demande sur trois éléments : les ASSP ( Application-specific Standard Products ), les processeurs et la mémoire.

" Les prévisions de revenus des composants du marché mémoire - DRAM et mémoire Flash NAND - sont remis à jour du fait d'une anticipation d'une demande plus forte qui a permis de maintenir les prix ", explique Bryan Lewis, analyste Gartner.

C'est l'évolution positive du marché des ordinateurs qui est principalement à l'origine de cette révision des prévisions, tirant vers le haut les ventes de microprocesseurs et de DRAM. " Ces deux catégories ont connu une moindre baisse de leurs revenus associés par rapport au reste de l'industrie et la DRAM est même redevenue rentable au troisième trimestre 2009 après trois ans de pertes ", poursuit M. Lewis.

Il reste à voir si cette tendance pour 2010 se confirme dans les faits. La crainte est toujours présente de voir la demande se tarir en amont des schémas saisonniers et couper court à la légère reprise en cours.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]