Les serveurs eDonkey français arrêtés

Le par  |  30 commentaire(s)
piratage

La lutte contre le piratage sur le réseau eDonkey continue.

La lutte contre le piratage sur le réseau eDonkey continue...


Il y a eu RazorbackPiratage
Le premier gros coup porté à un serveur eDonkey a été le serveur belge Razorback2. Le serveur qui pouvait accueillir plusieurs millions d'utilisateurs simultanément, a été saisi par les autorités belges suite à des soupçons de mise à disposition de fichiers illégaux.

Même si chacun sait que Razorback2 permettait effectivement le partage de fichiers piratés, il assurait également la mise à disposition de la musique librement distribuée par Jamendo. Depuis les serveurs n'ont pas été rendus, et un nouveau serveur a donc dû être monté, uniquement réservé au partage de musique Jamendo.


Au tour des français maintenant
A la fin du mois de décembre dernier, les propriétaires des serveurs Chez Toff, Breizh Punisher's, et Jibsworld, ont tous les trois reçu un courrier recommandé envoyé par la Société Civile des Producteurs Phonographiques, la SCPP. Cette lettre, que notre confrère Ratiatum s'est procurée, indique le constat par la SCPP de la mise à disposition illégale sur ces serveurs de musique dont les auteurs font partie du répertoire qu'elle gère.Emule manga

La SCPP donne un délai de 48 heures pour interdire la mise à disposition des fichiers incriminés, faute de quoi elle engagerait des poursuites. Ne souhaitant pas se lancer dans une difficile tentative de mise en place de filtrages ou dans une procédure judiciaire dans laquelle leurs chances de victoire sont franchement très minces, les propriétaires des serveurs ont tout simplement préféré arrêter les serveurs.


The show must go on

Toutefois, malgré cette saisie, les utilisateurs d'eDonkey ne verront quasiment aucune différence dans leur utilisation du réseau.
En effet, depuis la mise en place parallèlement à eDonkey du réseau décentralisé Kad, il est impossible d'arrêter le fonctionnement complet du réseau tant qu'il restera encore au moins un serveur Kad ou eMule en activité. Sachant que chaque client Kad devient automatiquement un serveur Kad, et que le réseau compte plusieurs millions d'utilisateurs, on imagine la difficulté de la tâche...


Une action sans conséquences pour les utilisateurs de la part de la SCPP donc. Et si l'on essayait de s'attaquer plutôt aux racines du mal '
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #149025
"Les serveurs eDonkey français arrêtés"
Pour être juste il faudrai dire :
"Des serveurs eDonkey français arrêtés"
Puisque ce n'est pas la totalité et qu'ils seront aussitôt relayés par d'autres

Je ne dirai qu'une chose : mort de rire
En fait tout ça c'est dans l'espoir de faire peur et pourtant on sait maintenant que rien n'arrêtera le téléchargement illégal
Les majors feraient mieux de vendre leur daube à des prix raisonnables
Quand vous voyez le chanteur que la Star Ac vient encore de nous sortir c'est à pleurer (de rire)
Anonyme
Le - Editer #149026
A quand un courrier envoyé a Thomson pour avoir créer le MP3 et à Microsoft pour son WMA ! Ben oui si je suis leur raisonnement, ils contribuent aussi à la diffusion de contenu pirate en fournissant les outils.

Enfin bref, comme il est dit dans l'article ce n'est pas parceque les serveurs français sont HS que le partage sur emule va s'arreter...

Ce qui est dommage dans l'histoire c'est que des artistes indépendants subissent cela.
Le #149027
Mais quand même, j'en suis presque à me demander si c'est légale de demander de stoper un serveur ''' (étant donné que la plupart d'entre nous n'y connait presque rien en droit...surtout le droit informatique)

Sachant que le contenu change en fonction des utilisateurs...qu'est-ce que le propriétaire peut bien y faire si je me connecte dessus avec tous les CDs de "machinchose" en mp3 '''

Ils vont pas bannir tous les mecs qui possèdent des MP3...
Le #149034
en gardant la meme logique ils devraient aussi envoyer ce courrier aux fai qui rendent accessibles ces fichiers non'
Le #149036
si ils veulent vraiment en finir avec le piratage il faut arrêter les seuls, les uniques, les vrais coupables, ceux qui sont à la base de l'existence du piratage................les artistes !
bon je sais c'est très con
Le #149037
C'est quand même un peu facile ça...

Les personnes qui mettent à disposition les serveurs ne sont pas responsables de ce que font les utilisateurs...

Et aux dernières nouvelles, il "n'hébergent" que les connexions...

Petite faute sinon, c'est JibSwolrd non Jibworld .
C'est un gars que je connais personnellement cela dit au passage, mais on s'en fout .
Le #149039
Merci Megatubes, je corrige ça
Le #149040
Bonjour tout le monde.

Ce que je constate souvent ce sont les majors qui font toujours pression pour éviter le piratage.

Mais ce qu'ils ne voient pas c'est le coût de cette soi disant production et le bénéfice que les majors en tirent.

En effet, je me rappelle qu'avant le mp3 il y avait le problème de gravure de CD (en particulier la musique). Les producteurs prétextaient le coût de fabrication d'un CD, la conception de la maquette, etc, etc..

Et là on arrivait de toute façon à démontrer que ce soi disant coût était très très inférieur à celui de la vente.

Mais ce qui est encore plus insupportable que ces mêmes majors vendent par internent avec des coûts de production réduits car il n'ya plus de CD. Oui ils en vendent encore ces galettes, mais de plus en plus ces producteurs ce rabattent sur le net.

Donc en conclusion:
L'album complet valait en gros 15 ? en moyenne en CD en vente dans les magasins de musique
Et actuellement le même album vaut environ 15? en moyenne en vente par le net.

Où est la logique commerciale dans tout ça. Ils nous vendent un produit moins cher à la fabrication pour un prix équivalant de celui d'avant.

Et après ils s'étonnent que la vente par internet a du mal à démarrer.
Le #149041
Et j'aimerais ajouter que le seul qui a essayé de réduire le prix des musiques par le net est le patron d'ITunes, même si je ne le porte pas dans mon estime, mais c'est autre chose.

En effet les majors voulaient passer le prix de chaque morceau de 0,99 à 1,29.

Ce que bien évidemment ITunes a refusé en pretextant un piratage plus important. Et là miracle ils l'ont écouté.

Donc, messieurs les producteurs vous savez ce qu'ils vous restent à faire. Non'
ben je vais vous donner une réponse:
DIVISER PAR DEUX LE PRIX POUR COMMENCER.
Le #149047
Sachant qu'en plus sur le net, je parie qu'il y a moins d'intermédiaires que via une distribution classique...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]