SFR : la crise n'affecte pas le marché de la téléphonie fixe

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Frank Esser

Fort des 4 millions de clients ADSL de Neuf, l'opérateur SFR, par la voix de son PDG Frank Esser, ne sent pas le souffle de la crise économique sur ce secteur, contrairement à l'activité de téléphonie mobile.

SFR logo proLors du sommet TMT organisé par Reuters, Frank Esser, président de l'opérateur SFR, a fait le point sur l'activité du groupe. Il a notamment évoqué l'absence d'impact de la crise économique actuelle sur le marché de l'ADSL.

" Nous ne percevons pas d'impact sur l'activité de téléphonie fixe, ce qui est bien. Je pense que  la dernière chose que les gens veulent, c'est se passer de leur connexion Internet ou de leur ligne fixe ",
a-t-il indiqué à cette occasion.

L'opérateur, associé à Neuf, détient 4 millions de clients ADSL en France et en a recruté 163 000 au premier trimestre 2009, avec un taux de résiliation passé de 20 à 15% sur un an. Du côté de la téléphonie mobile, il a attiré 118 000 nouveaux clients et observe un taux de résiliation de 11,5%, contre 16% l'an dernier.

Frank Esser souligne également que les revenus issus de l'itinérance mobile ont diminué de plus de 10% sur le premier trimestre, les voyages à l'étranger se faisant plus rares du fait de la crise, dont l'effet se ressent aussi légèrement sur le segment professionnel.


Un nouvel entrant dans le mobile ne fait pas peur

La baisse du prix des terminaisons d'appels mobiles, qui sera effective au 1er juillet 2009, et la taxe sur le chiffre d'affaires en compensation de l'arrêt de la publicité sur les chaînes publiques devrait coûter à SFR pas loin de 200 millions d'euros cette année.

L'éventualité d'un quatrième opérateur mobile est vue avec circonspection. En attendant de savoir qui sera l'heureux élu, SFR envisage déjà sa riposte, d'autant  plus qu'il pourra tenter sa chance sur les deux autres lots de 5 MHz de la quatrième licence.

Enfin, l'opérateur compte investir 150 millions d'euros dans la fibre optique cette année, une somme intégrée à son plan d'investissement de 450 millions d'euros entre 2007 et 2009 mais les incertitude réglementaires ne facilitent pas les décisions d'investissement massif.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]