Shanghaï ouvre son premier centre pour les dépendants du Web

Le par  |  2 commentaire(s)
enfants PC

Selon le Shanghaï Daily, le journal local, cet espace peut accueillir quatre mineurs pour une nuit et aider à réduire le fossé qui se creuse entre parents et adolescents.

Enfants pcSelon le Shanghaï Daily, le journal local, cet espace peut accueillir quatre mineurs pour une nuit et aider à réduire le fossé qui se creuse entre parents et adolescents.

" Aucun des adolescents n'est obligé de venir ici " indique Wang Hui, directeur du centre social. " Nous nous baladons la nuit autour des cyber-cafés ( ndlr : pour aller à leur rencontre ) et les amenons dans notre centre s'ils le souhaitent. "

L'utilisation des ordinateurs a littéralement explosé en Chine ces dernières années ainsi que les jeux vidéo atteignant aujourd'hui 14 millions d'adeptes réguliers.

Parmi les problèmes de plus en plus fréquents, la Chine a remarqué que de plus en plus de jeunes gens deviennent très captivés voire dépendants à Internet. Le pays a donc décidé de limiter les excès dans les cyber-cafés, notamment pour les jeux vidéo, et peut également poursuivre les gérants de ces espaces Internet qui admettent des mineurs dans leurs établissements.


Rétablir une relation saine entre parents et enfants

Le centre de Shanghaï, basé sur un modèle déjà opérationnel à Hong-Kong, a dans un premier temps pris en charge trois garçons lundi dernier dont Chen Jiafend, un jeune homme de 17 ans " qui en a marre de l'ambiance dépressive " de sa famille.

D'après le journal, après avoir parlé avec un psychologue pendant quatre heures et après que les assistantes sociales aient rendu visite à sa famille pour discuter de la communication parent-enfant la plus appropriée, le jeune Chen est rentré chez lui.

Il est à noter qu'en mai, les parents d'un enfant de 13 ans qui s'est tué en ayant joué pendant 36 heures d'affilée ont poursuivi le distributeur chinois du jeu vidéo concerné.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #126184
"Il est à noter qu'en mai, les parents d'un enfant de 13 ans qui s'est tué en ayant joué pendant 36 heures d'affilée ont poursuivi le distributeur chinois du jeu vidéo concerné."

N'importe quoi. Et quand qqn se suicide après une rupture amoureuse, on devrait condamner son ex '
Le #126532
C'est lamentable tout ces gens. A force de faire du social, on conduit inexorablement à une mentalité d'assisté.

Depuis quand c'est normal d'accepter son RMI ' Par exemple, il y a plein de gars qui dealent en plus de toucher leur RMI, ou pire, qui bossent au black. C'est naze!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]