Ubuntu et openSUSE : une invitation, pas une conspiration

Le par  |  4 commentaire(s)
Ubuntu - Mark Shuttleworth - More4 News

Comme nous vous en faisions récemment part dans une de nos actualités, le mécène d' Ubuntu, Mark Shuttleworth, publiait quelques jours après l'annonce du décrié partenariat Microsoft-Novell, un billet sur son blog dans lequel il conviait les développeurs d' openSUSE à le rejoindre sur un chat IRC afin de leurs présenter plus en profondeur son projet; l'objectif sous-jacent étant d'en débaucher quelques-uns, déçus par l'attitude de Novell.

Comme nous vous en faisions récemment part dans une de nos actualités, le mécène d' Ubuntu, Mark Shuttleworth, publiait quelques jours après l'annonce du décrié partenariat Microsoft-Novell, un billet sur son blog dans lequel il conviait les développeurs d' openSUSE à le rejoindre sur un chat IRC afin de leurs présenter plus en profondeur son projet; l'objectif sous-jacent étant d'en débaucher quelques-uns, déçus par l'attitude de Novell.

Une invitation qui n'est pas passée inaperçue, provoquant l'ire de certains proches d' openSUSE, quelque peu vexés par les sous-entendus prétendus de Shuttleworth qui semblait mettre Novell et openSUSE dans le même panier dans ses critiques à l'égard de la société éditrice du système d'exploitation de réseau NetWare.


Mille excuses
Histoire de calmer le jeu,  Shuttleworth est revenu sur ses propos en les explicitant, arguant que son invitation n'était en aucun cas une conspiration.

Le président de Canonical a ainsi déclaré qu'il n'avait pas voulu offenser la communauté liée à l'excellente distribution SuSE et que son véritable souci était bel et bien l'accord passé entre Novell et Microsoft mais que néanmoins les décisions prises par Novell auraient des conséquences directes sur SuSE, un point sur lequel il souhaitait débattre avec les premiers concernés.

Par ailleurs, Shuttleworth a précisé que la collaboration entre plusieurs projets libres était bénéfique pour une communauté certes variée mais qui partage un objectif commun (l'avènement du monde du libre) et que donc : " Une collaboration entre SuSE et Ubuntu est la bienvenue. "

Enfin, l'homme d'affaires sud-africain a tenu à faire amende honorable et alors que d'aucun commençait à railler son attitude de donneur de leçons mal inspiré, il a précisé qu'il ne suggérait  pas qu' Ubuntu au même titre que Debian étaient exemptes de tout reproche mais que toutes deux étaient bien conscientes des conséquences à long terme dudit accord pour le devenir du logiciel libre.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #143678
Il fait amende honorable, chapeau

Comme quoi la critique à du bon
Le #143691
"il a précisé qu'il ne suggérait paS qu' Ubuntu"
Le #143745
Toub>c'est corrigé,
Le #143753
Une collaboration entre Suse et Ubuntu serait vraiment une très bonne initiative pour Linux

C'est de loin, les deux distributions les plus avancées dans le domaine du "Poste de Travail" pour remplacer Windows
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]