Sites de rencontre : des apparences bien trompeuses

Le par  |  15 commentaire(s)
Meetic

Internet facilite grandement les rencontres, c'est un fait.

Internet facilite grandement les rencontres, c'est un fait. Ce marché très lucratif de l'union entre individus a vu au fil du temps se dédoubler les agences matrimoniales sur le réseau afin de toucher un public toujours plus nombreux. Car le nombre de célibataires n'a jamais été aussi important. Si en plus on ajoute tous ceux qui trouvent divertissant de faire connaissance jusqu'à la rencontre physique le temps d'un week end, cela fait énormément de monde.

MeeticSeulement, et ce n'est pas un secret, Internet ne peux tout nous révèler ou plus exactement permet de masquer certains points négatifs ou disgracieux que les personnes ne veulent pas communiquer sur elles-même. Un marché de dupes en quelque sorte qui vient de faire l'objet d'une étude fort intéressante de l' Université du Michigan et qui révèle l'ampleur de ce jeu faussé.


Presque tous mentent
Selon Robert Epstein dans le magazine scientifique Scientific American qui a publié l'information, plus de 90 % des personnes inscrites sur des sites de rencontre mentionnent des informations erronées dans leur profil. Et donc, proportionnellement, plus les personnes font des complexes concernant leur poids ou leur taille, plus elles mentent essayant tant bien que mal de paraître sous de plus beaux atouts pour plaire davantage. Les hommes comme les femmes et inversement.

Dans le détail de cette étude, on apprend que les hommes rajoutent 2 à 3 cm à leur taille réelle tandis que les femmes agées de la vingtaine mincissent par magie de 2,5 Kg  et jusqu'à 7,5 Kg pour celles qui ont atteint la trentaine.


Listons pèle-mèle d'autres " révélations " tout aussi croustillantes :

  • 13 % des hommes mariés déclarent qu’ils sont célibataires
  • les hommes ont tendance à mentir sur leur niveau d’étude, leur salaire et leur âge
  • l'âge est également un point sur lequel les femmes ont tendance à se tromper de quelques années, particulièrement chez celles agées de 30 à 35 ans

Pourtant, cette étude met aussi en évidence que seulement 1% des sujets déclarent de pas aimer leur physique.


Mise en confiance
Alors assume-t-on moins bien sa réalité physiologique et sociale une fois sur le web ' Certes, les conseillers matrimoniaux jouent un rôle important dans la mise en confiance des personnes. Mais c'est un service que ne l'on retrouve évidemment pas sur les sites de rencontres.

Je mens, tu mens et nous le savons tous les deux...

Une information à connaître après tout. On se souvient de cette malheureuse histoire de suicide survenue récemment quand ce jeune chinois a eu le choc de sa courte vie une fois la rencontre finalisée dans le monde réel.

°°°°°°°

En savoir plus sur le Scientific American (en anglais)
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #154780
Mais lol comme s'il y avait besoin d'une étude pour savoir que les gens mythonnent ...
Le #154788
Ya pas que sur internet en effet...
Le #154793
" l'âge est également un point sur lequel les femmes ont tendance à se tromper de quelques années"



C'est clair qu'il n'y a pas besoin d'attendre d'etre sur le net pour mentir, mais bon le fait de n'avoir personne en face, et surtout dans la plupart des cas, de se dire qu'on ne la verra jamais, doit faciliter les choses...
Le #154796
je suis pas trop pointilleux en général mais l'article contient des fautes. Il faut se relire les p'tits gars

pour l'article :
Les kilos en trop s'explique par le fait qu'il y en a qui restent plantés derrière leur écran à chercher l'âme soeur à la place d'aller faire du sport. Ils mangent aussi plus car l'excitation donne faim

La diminution de taille d'explique de la même façon ; car rester avachi comme des loques sur des sièges pourris défonce les lombaires. D'où un tassement des vertèbres...
Le #154801
Pas dur de s'en rendre compte : suffit de regarder les photos des membres, toutes les femmes sont des "canons" je doute que dans la réalité ça le soit pour toutes...
Le #154808
Salut à tous !

C'est un peu le problème principal d'Internet, en fait. La déresponsabilisation générale dûe à la possibilité de se cacher derrière pseudos, avatars, ou prétendu anonymat.

Le Net est loin de n'avoir que des avantages même s'il est de mauvais ton de le préciser. Bien sûr, cela n'enlève rien à ses extraordinaires qualité. A mon avis, cela met plutôt (l'ami de Mickey ') en avant certains travers de nos semblables.

Eh, comme dh'ab, je passe pour le vieux con de service, là...
Le #154834
déresponsabilisation ->mensonge facile.

CQFD.
Merci Sicyons.
Le #154838
Je pense pas qu'il fallait attendre internet pour s'en rendre compte. Avant il y avait bien aussi les rencontres téléphoniques (aujourd'hui aussi).
Le #154846
Ya qu'a voir a la fac le nombre de journées qu'on passe sous des pseudos de meufs a faire ramer les mecs de meetic ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]