Slashdot et SourceForge rachetés

Le par  |  3 commentaire(s)
Slashdot

Dice Holdings a racheté Slashdot, SourceForge et Freecode pour 20 millions de dollars.

Fournisseur de sites d'offres d'emploi et de conseil pour les professionnels spécialisés dans divers secteurs, Dice Holdings a mis la main sur des activités en ligne de Geeknet pour 20 millions de dollars en numéraire.

Ce rachat n'évoque a priori pas grand-chose mais devient plus explicite dans la mesure où il concerne des sites technologiques réputés : Slashdot, SourceForge et Freecode. Avant de s'appeler Geeknet, ce réseau avait pour identité SourceForge Inc.

Slashdot est un site communautaire d'actualités essentiellement tourné vers l'informatique, le logiciel libre. SourceForge est une célèbre forge de logiciels libres qui héberge de multiples projets. Moins connu, Freecode est un répertoire d'un grand nombre de logiciels ( essentiellement libres ) et d'applications mobiles.

SlashdotSlashdot représente plus de 5 300 commentaires par jour et 3,7 millions de visiteurs uniques par mois. Pour SourceForge, le nombre de 40 millions de visiteurs uniques par mois est évoqué et quelque 3,4 millions de développeurs impliqués dans plus de 324 000 projets.

Pour Dice Holdings, l'acquisition de ces sites entre dans sa stratégie de " fournir des contenus et services qui sont importants pour les professionnels dans leurs activités de tous les jours ". Le groupe met en avant la communauté autour de SourceForge et Slashdot.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1028282
Mouhai, une holding privée qui rachète du libre, c'est le début de la fin...
Anonyme
Le #1028302
Slashdot, SourceForge et Freecode ne sont pas libre.
J'ai pas non plus le souvenir qu'ils l'aient été.
Le #1028442
Il me semble que Sourceforge est en perte de vitesse vu le succès de Github.

Le montant de l'acquisition me parait toutefois bien faible au regard de la visibilité et de la réputation de Sourceforge auprès d'une cible extrêmement technophile (elle rassemble la majorité des développeurs dans le monde)
Peut être le début de la fin de la bulle des nouvelles techno suite à la berezina de Facebook en bourse...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]