Reprenez le contrôle de votre Android

Le par  |  6 commentaire(s) Source : FSFE
Android Market logo

Le succès d'Android porte sur son côté open source. Pourtant, l'OS de Google n'est pas des plus transparents et n'apporte pas toute la liberté que l'on croit. La FSFE (Free Software Foundation Europe) invite les utilisateurs à devenir maître de leur téléphone.

"Libérez votre Android", la nouvelle campagne de la FSFE est claire. L'association tient à rappeler que sous son apparence "libre" l'OS de Google ne vous place pas dans un monde idéal de transparence. Bien au contraire, les applications et autres logiciels ont, sur Android aussi, la volonté, pour certaines, de vous suivre, de tracer vos habitudes, de prendre possession de votre téléphone pour ne plus en partir. Tout ce que vous installez sur votre téléphone peut comporter des risques comme les applications, tel que Twitter ou Path qui ont fait parler d'elles concernant l'enregistrement de vos carnets d'adresses.

Autant dire que partout, sur Internet ou sur mobile, l'utilisateur est destiné à être poursuivi, ses habitudes décortiquées et ses données personnelles partagées à son insu. La situation n'est cependant pas une fatalité et c'est pourquoi la FSFE a décidé de s'adresser aux utilisateurs Android et de leur offrir des pistes pour "reprendre le conctrôle de leur appareil".

Android Market logoIl faut avouer que si l'alternative de passer sur une interface plus transparente est possible, elle nécessite tout de même de réaliser quelques manipulations, une situation qui ne met pas tout le monde à l'aise. Mais l'évolution vers des distributions alternatives reste légale et permet aux plus bidouilleurs de garder la main sur leur téléphone. Par exemple, il sera possible à un "ancien smartphone" de connaître plus de mise à jour d'Android que ne le permet le constructeur, à la base. Ces smartphones ne pourront cependant pas être mis à jour avec les dernières versions de l'OS, la puissance de l'appareil restant égale à elle-même.

La FSFE recommande donc aux utilisateurs de passer par une ROM non-officielle, dont la plus connue actuellement est Cyanogenmod. Ce type d'interface est développée à partir du code source de Google et celle choisie par la FSFE est celle qui suscite le plus d'engouement de la communauté qui ne cesse de l'améliorer.

Autre alternative, délaisser l'Android market au profit de F-Droid, qui propose lui aussi toutes sortes d'applications libres. Tout n'est pas grand public, l'interface n'est pas rutilante. Reprendre possession de son Android c'est devoir accepter de prendre des chemins de traverse et d'utiliser des applications méconnues, différentes des Twitter et Cie. Ce qui n'est pas une résolution facile à prendre pour la majorité des utilisateurs.

La FSFE milite activement pour la protection des utilisateurs et un usage mobile complètement transparent. Une initiative qui séduit et qui devrait certainement encore prendre son essor face à la méfiance qu'instaurent les géants de l'Internet et leur politique de confidentialité toute relative.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #917641
Aujourd'hui, on peut connaître une grande partie de la vie d'une personne simplement en consultant ses informations sur son télephone. Il est effrayant de constater que des application telles que Facebook aient accès a des permissions illégitimes. En effet, Facebook a t il besoin de consulter l'historique de vos appel ? a t il besoin d'identifier l'appel que vous fêtes entrain de passer ? Android n'est pas plus libre que ios.
L'initiative de la fsfe est bonne, elle apportera certainement plus de poids dans l'incitation des personnes a rooter leur téléphone et a adopter une rom custom dans le but d'acquérir une maîtrise plus ''libre'' de leur téléphone.
Le seul maître est celui qui sait quelles informations présentent un risque pour sa vie privée.
Le #917761
rocksair la rom Cyanogen (CM7) permet de désactiver les permissions d'une application, très simplement, sans reboot, mais l'application plantera si le développeur n'a pas pris soin de try/catch ( http://www.droid-life.com/2011/05/23/new-cm7-nightly-allows-users-to-deny-permissions-for-applications/ )

Il existe aussi PDroid ( http://forum.xda-developers.com/showthread.php?t=1357056 ) qui fait de l'API-hook pour donner des valeurs fausses ( carnet d’adresse vide, liste sms vide, fausse position gps ...) sans faire planter l'application.
Le #917781
Il faut rooter son téléphone pour cela, ce qui n'est pas toujours facile, ni même possible.
Le #917801
", il sera possible à un "ancien smartphone" de connaître plus de mise à jour d'Android que ne le permet le constructeur, à la base"

Il EST possible à un ancien Smartphone de tourner avec ICS alors que le constructeur n'avait pas prévu de mise à jour !

je suis avec mon HTC hd2 sur la dernière version d'android alors que il était normalement prévu pour tourner sur Windows mobile 6.5 !
les smartphones htc récent n'ont pas encore ICS !
Le #918371
Bah passons a ios ou a Microsoft (si toute fois ms est encore dans le coup) et nous serons en très grande sécurité. De toute façon, ils savent déjà tout sur vous, téléphone ou pas.
Le #918691
j'ai bien androïd sur ma tablette ,et très vieil utilisateur linux ,j'avais fait des essais sous red hat à l'époque bénie du dos ,mais ce systême m'ennuie ,pas ergonomique et je pense installer ubuntu pour tablettes dès que possible ,ou une version adaptée tablette de débian. De plus Androïd plante facilement au redémarrage et il faut reseter ,je ne suis pas le seul.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]