Smartphone : outil d'esclavage moderne pour employé modèle

Le par  |  4 commentaire(s) Source : AFP
BlackBerry Monaco Storm 3

Le smartphone, que certains apprécient tant pour ses nombreuses possibilités, d'autres le voient comme un outil d’esclavage pour employé modèle ou une sorte de laisse pour salarié dévoué.

BlackBerry Monaco Storm 3Le smartphone de type BlackBerry ou iPhone qui leur a été remis par leur entreprise pour leur souhaiter la bienvenue, certains salariés n’ont pas tardé à l’assimiler à un outil d’esclavage moderne ou à une sorte de laisse pour employé.

Permettant de travailler et d'être joignable même en dehors des horaires de travail, c’est-à-dire pendant le trajet entre la maison et le travail, lors de la pause déjeuner, dans la soirée, durant le week-end ou en vacances, celui-ci leur impose de manière implicite des heures supplémentaires. Car, comme on s'en doute, la conscience professionnelle fait que dans la plupart des cas le salarié répondra à un appel de son patron et évitera de trop faire attendre un courrier électronique d'un client important.

Et comme le montre une étude menée au mois de novembre 2010 par Opinionway pour le compte du syndicat CFE-CGC, certains patrons ne manquent pas d'en profiter, réduisant ainsi la frontière entre la vie professionnelle et la vie privée. 30 % des cadres interrogés et disposant d'un smartphone ne seraient en effet pas autorisés à éteindre celui-ci en vacances, 36 % ne pourraient pas le couper en week-end et 42 % devraient le laisser allumé en soirée.

Certains syndicats en viennent ainsi à songer au paiement des heures supplémentaires découlant de l’utilisation des smartphones...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #767351
pas besoin d'un smartphone, juste besoin d'être joingnable et d'avoir pris soin d'inscrire dans la tête de 'employé: "conscience professionnelle". J'en sais quelque chose! je bosse en hôpital et je sors d'un réunion ou l'on vient de nous expliquer que: " la vie de famille, c'est TERMINE!!! Vous bossez dans un service qui demande du dévouement, mais comme c'est au volontariat, si vous n'êtes pas d'accord, au revoir."
Et l'on veux vos deux numéro: fixe /portable!
Voila. Mais la c'est mieux, le portable, c'est le notre!
Dégouté, je suis...
Le #767391
Dans ma dernière boite, on m'a gentiment offert un Blackberry à mon arrivée.

Je suis obstinée, ma vie privée devait le rester, aussi j'éteignais ce mouchard sitôt la porte de l'entreprise franchie et du vendredi soir jusqu'au lundi matin.

Je précise que le service informatique où je travaillais ne supervisait aucun système critique.

Ce la m'a juste coûté ma place.

Aujourd'hui je cherche un nouvel employeur mais je ne regrette absolument rien.

La vie privée est un droit et je reste vigilante à bien cloisonner ma vie professionnelle pour qu'elle ne déborde pas.
Le #767411
Attends ils t'ont viré parce que tu éteignais ton tel hors des heures de boulot ?

T'as pensé à porter plainte ?
ça coule de source.
Le #767711
@Natacha : c'est comme les salaires trop bas, le temps qu'il y aura des gens pour les accepter, ce sera difficile d'aller à l'encontre de ce genre de pratiques Pour moi c'est la même : j'avais un ordi portable avec accès au réseau par VPN, j'ai toujours refusé d'envoyer quoique ce soit le soir une fois sorti du boulot, je ne m'en suis servi que pour le télétravail.

En tout cas je t'admire pour ton courage ! Si tout le monde pouvait faire pareil...

@Sukebe : je crois que ça se règle plutôt avec les Prud'hommes, à vérifier.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]