Smartphones : 1er trimestre 2009 faible pour les assembleurs

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digitimes
HTC Magic 1

Entre écoulement des stocks et report des lancements de nouveaux produits, les assembleurs taiwanais n'ont écoulé que 6,72 millions de combinés au premier trimestre de l'année. Mais ils comptent se rattraper sur les nouveaux produits du mois de juin.

HTC Magic 1La crise économique et le ralentissement des ventes globales ont poussé les revendeurs à chercher à se libérer de leurs stocks tandis que les lancements de nouveaux produits ont été repoussés pour faciliter cet écoulement.

Pour les assembleurs taiwanais, cela s'est traduit au premier trimestre 2009 par une production relativement faible, à 6,72 millions d'unités, selon le cabinet d'études de Taipei MIC ( Market Intelligence & Consulting Institute ). Seul Foxconn ( filiale du chinois Hon Hai Precision Industries ) aurait connu de solides livraisons grâce à l' iPhone.

Mais ce revers de début d'année pourrait rapidement s'inverser avec l'arrivée de smartphones prometteurs au mois de juin chez les grands fabricants et quelques produits déjà commercialisés. Le cabinet MCI cite le HTC Magic, le HTC Touch Diamond 2, le Palm Pré et le ou les nouveau(x) iPhone comme des moteurs de croissance pour les assembleurs et s'attend à une augmentation de 40% des commandes sur le deuxième trimestre et de 30% par rapport à l'an dernier.


Android : source de croissance mais dur à apprivoiser
Et si Android est assurément l'un des sujets chauds de l'année, les retombées ne sont pas forcément garanties pour les fabricants taiwanais. En dehors du groupe HTC, le seul actuellement à commercialiser des smartphones HTC, une partie des acteurs attendus sur ce créneau, comme Samsung ou Motorola, ont leurs propres centres de R&D et de production et externalisent peu vers Taiwan.

D'autre part, le cabinet MIC note que les assembleurs taiwanais sont très tournés vers le design hardware et pourraient avoir du mal à savoir gérer les aspects matériels et logiciels de la plate-forme open source. A court terme, seules les sociétés disposant d'une forte R&D et des finances suffisantes, comme HTC ou Acer, sont en mesure, au moins à court terme, de profiter du développement de smartphones Android.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]