Part des smartphones : 27% en volume, 55% en valeur en 2010

Le par  |  0 commentaire(s)
Informa logo

Si les smartphones représenteront moins de 30% du marché mondial en volume, ils pèseront 55% en valeur, selon le cabinet d'études Informa Telecoms & Media.

Informa logoLes smartphones représentent la catégorie mobile du moment et affichent des niveaux de croissance bien supérieurs à celui du marché mondial de la téléphonie mobile, qui doit légèrement décroître en 2009. Le cabinet d'études Informa Telecoms & Media prévoit que leurs ventes vont progresser de 33,5% en 2009 par rapport à 2008, et que cette croissance s'accélérera encore en 2010, à 36%.

Et s'ils ne vont correspondre qu'à 27% de l'ensemble des ventes en volume de téléphones portables en 2010, ils représenteront 55% de la valeur totale du marché et 64% en termes de rentabilité. Autant dire que les acteurs bien positionnés sur ce marché profitent d'une tendance extrêmement favorable et que les nouveaux acteurs attirés par ce créneau se sont multipliés ces derniers trimestres.

" Le fort niveau de croissance et le prix moyen élevé des smartphones fait de ce segment le plus rentable du marché mobile actuel. En 2010, nous prévoyons que les bénéfices tirés des smartphones représenteront la part impressionnante de 64% de l'ensemble des profits générés par les ventes de téléphones portables.

A mesure que le milieu de gamme décline, la concurrence sur le segment des smartphones s'intensifie, obligeant les fabricants à innover pour différencier leurs produits au niveau du hardware, du software et des contenus "
, explique Malik Kamal-Saadi, analyste Informa.


Un marché en évolution rapide
C'est maintenant une bataille entre les acteurs en volume, tels que Nokia, Samsung, LG, Motorola  ou Sony Ericsson ( le Top 5 Mondial ) et les acteurs de niche comme RIM, Apple, HTC ou Palm, qui gagnent des parts de marché : Informa estime que leur part de marché globale atteint 35% en 2009, contre 32% en 2008 et un petit 24% encore en 2007.

Pour les nouveaux entrants, la réussite passe par les nouveaux OS mobiles qui n'ont pas à subir les lourdeurs des années de support lié aux versions antérieures. Mais il faudra savoir maintenir le rythme de l'innovation sans tomber dans les filets des cycles de mises à jour des OS.

" Les acteurs en volume ont répondu avec une multitude de concurrents à l' iPhone, offrant du multitouch et une vraie expérience de navigation mobile, mais l'innovation réelle fait souvent défaut dans les gammes de terminaux OEM. Cependant, sous la pression de la concurrence, certains comme Nokia et Microsoft rénovent leur plate-forme mobile pour apporter cette innovation tandis que d'autres, comme Motorola, Samsung et Sony Ericsson revoient radicalement leur stratégie de soutien aux OS mobiles.

Ces acteurs ont choisi Android comme OS clé pour apporter cette innovation dans leurs gammes de smartphones. Ces changements vont modifier profondément le marché des smartphones et pourrait faire émerger de nouveaux leaders sur le marché mobile "
, poursuit Kamal-Saadi.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]