Les smartphones génèrent 65% du trafic data mobile mondial

Le par  |  1 commentaire(s)
Informa logo

Ils ne touchent que 13% des abonnés mobiles dans le monde mais ils sont déjà responsables de 65% du trafic data mobile mondial, et ce n'est que le début : la consommation data moyenne générée par ces terminaux va croître de 700% dans les cinq prochaines années.

Informa logoLes années 2009 et 2010 ont été marquées par les premières inquiétudes des opérateurs vis à vis de la consommation data mobile générée par les produits mobiles, à commencer par les smartphones, créant déjà chez certains opérateurs des problèmes d'engorgement.

Si la problématique ici n'est pas tant liée à la consommation data elle-même mais à l'important trafic de signalisation, le problème des appareils mobiles datavores ne va faire que se surajouter aux contraintes existantes.

Et si les opérateurs tentent de rassurer en prédisant que l'arrivée des réseaux proto-4G ( LTE et WiMAX ) va permettre de repousser les problèmes, les discussions en coulisses entre acteurs industriels suggèrent que les soucis seront loin d'être résolus.

Or, la consommation data mobile est déjà une question très actuelle en ce qui concerne les smartphones. Le cabinet d'études Informa Telecoms and Media note que les utilisateurs de smartphones ne représentent que 13% des abonnés mobiles dans le monde mais qu'ils consomment déjà à eux seuls 65% du trafic data mobile mondial.  Et la consommation moyenne par utilisateur de smartphone ( en anglais,  ATPU ) devrait s'accroître de 700% dans les cinq prochaines années.


Une croissance explosive
Actuellement, l'ATPU serait de 85 Mo / mois, le plus gourmand des terminaux étant l' iPhone, suivi des terminaux Android, un positionnement qui devrait se maintenir du fait que les seconds, en couvrant l'ensemble du marché, s'adressent aussi à des profils d'utilisateurs consommant moins de data que le terminal d' Apple.

Mais d'ici 2015, les ATPU des marchés établis vont atteindre 776 Mo / mois aux Etats-Unis et 736 Mo / mois en Europe occidentale du fait de la présence de réseaux très haut débit et de forfaits mobiles adaptés.

Il faudra également compter avec les marchés asiatiques dont les pays les plus avancés consomment déjà 2 à 3 fois plus de data mobile que la moyenne mondiale : 271 Mo / mois pour la Corée du Sud et 199 Mo / mois pour le Japon en 2010.

En revanche, du côté des marchés émergents, le smartphone reste un terminal rare et la consommation data moyenne par utilisateur devrait rester modérée, de moins de 13 Mo / mois actuellement à environ 43 Mo / mois d'ici 2015, faute de réseaux mobiles haut débit disponibles et en raison du succès des forfaits prépayés.

Pa plate-forme, c'est iOS d' Apple qui génère le plus de consommation data mobile, avec 196 Mo / mois actuellement, grâce à une cible haut de gamme. Android suit à un bon rythme, avec un ATPU de 148 Mo  / mois, une valeur qui tient compte de la diversité des modèles disponibles. Mais certains modèles haut de gamme Android dépassent déjà l'iPhone en consommation moyenne, générant plus de 200 Mo / mois.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #708781
Et ben, d'ici la nos operateurs francais vont peut etre
1) assumer les forfaits qu'ils vendent
2) offrir de vrais debits non brides
... Aller on peut rever.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]