SNCF : une clé USB comme titre de transport

Le par  |  8 commentaire(s) Source : AFP
Logo SNCF

La SNCF teste en ce moment l'utilisation d'une clé USB comme titre de transport, avec possibilité de rechargement par le biais d'Internet.

Logo SNCFCe jeudi, la SNCF ( Société nationale des chemins de fer français ) a annoncé le début d'une phase de test pour un nouveau service destiné aux abonnés du RER ( Réseau Express Régional ) et du TER ( Transport Express Régional ).

Il s'agit d'un titre de transport qui se présente sous la forme d'une clé USB et qui pourra être rechargé directement par le biais d'Internet. Comme avec l'actuelle carte Navigo, par rapport à laquelle ce dispositif ajoute la possibilité de recharger n'importe où et n'importe quand à condition de disposer d'un ordinateur connecté à Internet, il suffit de le présenter aux bornes sans contact pour passer les tourniquets de sécurité. De leur côté, les agents de la SNCF peuvent contrôler la validité du titre de transport grâce à leur PDA ( Personal Digital Assistant ).

Cette phase de test durera quelques mois. Rien n'a pour le moment été précisé quant au coût de la clé USB ou à la date de lancement officiel de ce nouveau service qui sera proposé dans les 10 régions disposant déjà de bornes sans contact.

À noter enfin que la SNCF a indiqué qu'elle misait avant tout sur le transport quotidien et régional, mais que le dispositif pourrait être étendu à l'achat unitaire et proposé aux utilisateurs du TGV.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #317511
Encore un truc fumeux. Quel est l'intérêt de ce type de mesure ? Surtout quand on voit le soin avec lequel les gens traitent leurs clés USB.

Que la SNCF s'occupe déjà de faire fonctionner leur site voyage-snf.com et on reparlera de leurs bonnes idées.

http://linuxfr.org/~Snarky/27180.html
http://www.fdmai.com/la-sncf-nabuse-que-si-lon-sen-sert/mes-mots
Le #317531
J'ai pris une grosse cuite hier soir donc ça vient peut-être de moi, mais êtes-vous en train de dire que la SNCF met en place un système moins sûr et beaucoup moins rapide que Navigo ?

Ou peut-être la clé USB en question est-elle elle même un pass sans contact ? Auquel cas je ne vois pas trop comment il pourrait fonctionner (comment une clé USB pourrait-elle coder une info numérique en info magnétique ?)

Dernière interrogation, car je ne suis pas francilien : l'autorisation d'accès au réseau RER est-elle centralisée ou délocalisée, i.e. Navigo est-il un simple identifiant qui demande une autorisation à un serveur ou porte-il lui-même l'autorisation d'accès ?
Le #317561
je ne suis pas sur qu'il s'agisse d'une clé usb au sens ou on l'entend. Moi j'ai plutot compris que ca serait l'equivalent d'une navigo, mais connectable a un pc via usb pour la recharger directement. Maintenant, il se pose la question de la fiabilité d'un tel truc et des systemes supportés...
Le #317571
Navigo n'est pas très sûr non plus tout comme Tecely à Lyon. L'échange est piratable et, en creusant un peu, le contenu de la puce est copiable (davantage Tecely d'ailleurs).
Bref, concernant l'USB, la SNCF veut sans doute se donner une image "jeunz" en se trompant de media. D'une part la connectique USB n'est pas faite pour supporter des milliers d'insertion/désinsertion, la carte à puce, oui !
D'autre part, le support de l'avenir c'est tout de même le téléphone portable (*) : tout le monde en a un cela ne fait donc rien de plus à embarquer et donc à oublier.

db

(*) Soit en sans fil et il faudra alors que ce soit un tantinet plus sécurisé que cela ne l'est aujourd'hui au niveau du RFID soit en visuel sous la forme d'un code à l'écran prouvant que l'on a bien payé ce trajet par exemple
Il faut alors prévoir une solution de secours pour le cas où le mobile n'aurait plus de batterie, est en panne, a été fauché, etc.
db
Le #317591
Spyhard >Comment fait la puce de la carte navigo pour transformer des données numériques en données transmis par les ondes et inversement?
Si Navigo le fait alors pourquoi pas la solution de la SNCF. Évidement on ne parle pas là d'une clé USB basique .

Gourmet >Tant qu'on ne sait pas la solution choisit comme stockage à l'intérieur de la clé, on ne peut pas savoir si elle est prévus pour quelques disaines de trajets, quelques milliers ou quelques centaines de milliers.
Pour l'utilisation des téléphones comme "titre de transports", c'est une solution qui est déjà en place au Japon et qui est assez répandus là bas. Le problème, c'est que quasiment aucun modèle de téléphone vendu en Europe ne possède la puce qui permet ce genre de solution. Il faudrait donc que chaque client change de téléphone pour en profiter.
Le #317651
L'avantage est de pouvoir recharger de chez soit et ça c'est bien...

par contre je n'ai jamais trop compris pourquoi il le faisait dans ce sens la...

pourquoi la carte ne serait pas plutôt une clef d'authentification,... que la recharge soit fait au niveau d'une base de donnée et ainsi a chaque fois qu'on passe sa carte on est authentifié, ça va regarder au niveau de la base de donnée si notre abonnement est encore valable...

Ah ce moment la il n'y aurait pas le besoin de connecter sa carte à son ordi pour la recharger... il suffirait d'aller sur un site et de s'authentifier pour recharger son abo... bref ça va surtout faire tourner le business en renouvelant le matos
Le #317681
Legion.nux >Imagine que tu prennes un Angoulême Bordeaux en payant le billet moins d'une heure avant de monter dans le train.
Tu te retrouves à payer ton billet après que le contrôleur soit monté dans le TGV qui vient de quitter Paris et qui correspond à ton trajet.
Si le contrôleur récupère avant le départ la liste des passagers, il se retrouvera avec une liste dans laquelle tu n'apparais pas. Après que tu sois monté dans le train, il te contrôle, ne te trouves pas dans sa liste et te sanctionne alors que t'as payé ton billet.
Evidement, pour éviter ce problème sa liste pourrait être mise à jour à chaque fois que le train s'arrête dans une gare, mais si le réseau sans fil de la gare a une défaillance sa liste n'est toujours pas à jour et tu douilles quand même.

A l'inverse, si les informations sont inscrites dans la clé, il lui suffit de les vérifier et de les décoder avec son portable. Même si tu as pris ton billet 10 minutes avant de monter dans le train (la chance d'habiter au pied de la gare) les informations reste valide et tu ne te prends pas de douille. Evidemment ça laisse le risque de voir des fraudeurs générer de fausses informations de réservation dans leur clé, mais la SNCF peut toujours changer l'algorithme si besoin est.
Le #317721
Quand je parlais de mon exemple je pensais surtout aux abos transports urbains (Paris, Lyon, etc...)
Après pour ton l'exemple le contrôleur pourrait très bien avoir un terminal connecté en réseau... le seul truc c'est que ça fait des années qu'ils sont partis dans l'autre sens (peut-être a cause du fait qu'a l'époque les moyens technique ne permettait que cela à coût raisonnable) et qu'ils n'ont pas trop envi de changer
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]